Repas & Régime : Nos idées et conseils de pros pour ne pas craquer !

En période minceur, le plus dur est de tenir sans se gâcher la vie. Pour ne pas craquer bêtement, voici plein d'astuces sérieuses. Un vrai mode d'emploi pour se réconcilier avec son assiette. À adopter par toutes.

Retirement Senior Couple Lifestyle Living Concept
© istock

1. Soyez gourmande sans remords

Vous êtes gourmande ? Cultivez votre péché mignon, et régalez-vous avec des desserts judicieusement choisis : yaourts light aux fruits (de grands classiques), crèmes desserts et entremets allégés, et même une mousse au chocolat. Pensez aussi aux compotes "nature", aux fruits au sirop léger (ce dernier étant facultatif).

Ces desserts apportent en général entre 50 et 75 calories par portion au-delà, ils deviennent moins intéressants - et peuvent être consommés en collation ou lors d’une petite faim.

2. Ne sautez jamais de repas

Même si vous avez l'impression d’avoir fait un petit écart, mettez-vous à table comme d'habitude pour le repas suivant (quitte, éventuellement, à manger un peu moins de tout). Si vous sautez le repas, vous perturbez le rythme de votre organisme, et vous aurez certainement du mal à lutter contre fringale et baisse de forme.

3. Au bureau, annoncez la couleur

Inutile de parler "régime" : dites tout simplement que vous avez décidé de vous nourrir autrement. C'est mieux admis, et cela correspond d'ailleurs à la réalité ! Et apprenez à refuser, avec le sourire, le petit chocolat ou les biscuits que vos collègues vont de toute façon continuer à vous offrir... plus ou moins perfidement !

4. Organisez-vous

Faites votre marché à l'avance, avec une semaine de menus pour pouvoir cuisiner tranquillement quand vous rentrez du bureau. On peut acheter viande et légumes frais pour trois jours et compléter par du poisson et des légumes surgelés. Certains fruits rouges durent deux à trois jours ; pommes et agrumes, six jours.

5. Partez faire vos courses l'estomac plein

Vous serez moins tentée en passant devant une croissanterie. Pour votre marché, listez très précisément ce que vous voulez acheter, en particulier ce qui est nécessaire pour votre alimentation-minceur. Et tenez-vous-en là. Évitez malgré tout de vous attarder dans les "zones à risque", telles que les rayons des biscuits et pâtisseries, des confiseries et chocolat, voire des fromages, des charcuteries ou du traiteur.

6. Misez sur la variété

Si vous mangez de façon monotone, si vous vous abonnez toujours aux mêmes plats, vous vous sentirez forcément frustrée à plus ou moins court ce qui ne peut qu'encourager des dérapages. Alors, faites preuve terme... d'imagination, et changez de menus jour après jour : profitez des fruits et des légumes de saison, diversifiez vos choix de viandes et de poisson, passez des yaourts nature aux spécialités légères aux fruits, etc.

7. Important !

La première parade pour ne pas "craquer", c'est d'éviter tes privations excessives. Tous les nutritionnistes le soulignent : si on suit un régime de famine, ou si on mange jamais tout à fait à sa faim, il est inévitable de craquer. C’est en quelque sorte la soupape de sécurité pour l’organisme. Le problème, précisément, c'est que l’on craque sur n'importe quoi sans compter qu'à la longue, les sensations normales d'appétit et de faim ayant disparu, des troubles du comportement alimentaire peuvent s'installer.

À lire aussi : Maigrir sans régime : nos 25 conseils pour réussir !

8. Se faire du bien

Offrez-vous des compensations affectives, des plaisirs différents : massages, séances de relaxation, de sophrologie...

Redécouvrez la chaleur de l'amitié ; cinéma, expos, théâtre, sortez avec des amis... Organisez des week-ends de randonnée : sport et découverte a petit budget.

Maîtrisez votre stress par la respiration : en cas de stress, les stimuli de faim venant de l'intérieur du corps se confondent avec les stress externes. On ne sait plus pourquoi on mange. Votre respiration est comme une porte battante ouverte vers l'extérieur et l'intérieur. Prenez conscience de ce mouvement. Respirez par le ventre sans forcer. Ne cherchez qu'à percevoir tes tensions des muscles. Relâchez vos épaules.

9. Prenez de longs bains

Vingt minutes environ, en l'absence de problèmes circulatoires. Puis une douche fraiche. Massez-vous avec des crèmes ou des laits aux parfums exquis. Ou choisissez un produit amincissant pour sa texture et son parfum, Se masser devant sa glace aide à aimer son corps.

10. Savourez !

Ne pensez pas régime « gastronomie bien encadrée » : c’est en effet manger moins. Par un phénomène métabolique, manger lentement fait moins profiter nos réserves. Posez vos couverts entre chaque bouchée et analysez les goûts.

Senior Male And Female Cooking Lunch Home, Retired Couple Tenderness, Tradition
© istock

11. Soyez à l'affût des nouveaux plats tout préparés

C’est très commode quand on n'a pas envie (ou pas le temps) de se mettre aux fourneaux. Les gammes s'élargissent, avec des plats (bien) cuisinés, des recettes de plus en plus légères en matières grasses, et des portions maintenant copieuses. Certains repas regime sont tout bénéfice, pour la forme comme pour la ligne.

12. Pensez à la salade en sachet

Mâche, mesclun, cresson, cœurs de laitue, frisée : ces salades variées en sachet sont disponibles en toute saison. Parfaites aussi - et beaucoup plus légères que des chips - avec un sandwich-maison, quand vous mangez à l'extérieur. Ayez-en toujours dans votre réfrigérateur.

13. Utilisez les ressources des surgelés

Pour pouvoir vous concocter un repas-minceur en quelques instants, faites des provisions de surgelés bien orientées : potages de légumes variés, poisson en filets ou en tranches, steaks hachés à 5 % M.G., légumes "nature" prêts à cuire, fruits nature, en compote ou en coulis non resucrés... C’est aussi pratique que des lasagnes, des pizzas ou des crêpes farcies, et beaucoup mieux adapté quand on surveille sa ligne.

14. Faites du vide dans vos placards à provisions

Garder chez soi biscuits, chocolat, confiseries et autres douceurs, c'est inutilement tentant. S'il vous en reste, donnez-les ou cachez-les (pour le temps de votre alimentation minceur) dans un endroit peu accessible. Si vos enfants ou votre conjoint en consomment, dites-vous que ces produits ' ne vous appartiennent pas", et que vous n'avez pas le droit d’y toucher.

15. Du chocolat ? Oui, mais… très noir

Vous ne résistez pas au chocolat ? Normal : c'est l'aliment-plaisir par excellence ! Si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer, choisissez-le très noir (85 % de cacao minimum), donc moins sucré : vous serez moins tentée d’y revenir. Et accordez-vous un carré par jour, de préférence à un moment précis, par exemple à la fin d’un repas, au moment du café.

16. Ayez le réflexe de boire

Gardez à portée de main une bouteille d’eau bien fraîche (l'idéal : un petit étui isotherme dans lequel vous la glissez très froide). Buvez-en une grande gorgée chaque fois que vous avez envie de grignoter quelque chose. Avec des eaux aromatisées plates ou gazeuses vous y prendrez encore plus de plaisir, sans craindre les calories.

D'accord, on trouve dans le fruit pressé tous les minéraux et les vitamines du fruit. Mais on le boit, et cela fait toute la différence. Les études l'ont prouvé : pour une meilleure satiété, mieux vaut manger une orange ou croquer une pomme que de les prendre sous forme de jus. Et l’apport calorique est comparable (70 à 80 calories en moyenne pour un fruit ou un verre de jus de fruit). C’est valable pour le petit déjeuner, comme pour les collations.

17. Côté boisson, soyez « réglo » !

Habituez-vous à boire de l'eau quand vous avez soif : vous vous rendrez vite compte que c’est beaucoup plus désaltérant. Si vous tenez à la saveur sucrée quand vous buvez, adoptez les boissons light aux édulcorants : elles sont pratiquement sans calories. Réservez les boissons alcoolisées - vin, bière - aux repas d'exception, en ne dépassant pas un verre.

18. Déculpabilisez !

On mange plus vite quand on est culpabilisé, comme si on avait envie de faire disparaître de sa vue l'objet des remords. Or, manger vite calme moins l’appétit. On mange aussi davantage ou plus souvent quand on avale vite : le plaisir, plus bref, est moins satisfait.

D’autres conseils pour maigrir vite et sainement sur Doctissimo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lorem porta. nunc id, odio sed Curabitur eget