Le PEA (palmitoyléthanolamide) : un antidouleur vraiment efficace

Présent dans l'organisme, le PEA est une substance qui, utilisée sous forme de complément alimentaire, peut combattre certaines douleurs. Cet antidouleur a également montré son efficacité dans le traitement de la dépression et de certaines maladies neurodégénératives. Il importe cependant, pour assurer son efficience, de favoriser son absorption par l'organisme.

Illustration Pea Palmitoyléthanolamide
© istock

Qu'est-ce que le PEA?

LE PEA n'est pas une substance artificielle. Il se trouve déjà dans l'organisme, qui le fabrique. D'où son nom de substance endogène.

Plus précisément, le PEA est un amide, c'est-à-dire un composé organique qui provient d'un certain type d'acide. En l'occurrence, il s'agit de l'acide palmitique, qui se classe dans la catégorie des acides gras saturés.

Le PEA fait partie de ce que les spécialistes appellent les endocannabinoïdes. En tant que tel, il appartient au système endocannabinoïde, qui désigne un ensemble de récepteurs cellulaires permettant à l'organisme de réagir et de retrouver un état d'équilibre lorsqu'il est agressé par des toxines ou d'autres agents pathogènes.

Le PEA représente donc une réponse naturelle de l'organisme à la douleur, aux inflammations ou encore au stress. La problème est que le corps n'en produit pas toujours des quantité suffisantes.

Un produit préférable aux autres traitements

Sa faible production par l'organisme, dans certaines situations, nécessite d'utiliser le PEA sous forme de complément alimentaire, comme l'optipea. Prendre un tel produit aura non seulement une efficacité propre, mais il comportera beaucoup moins d'inconvénients que les médicaments utilisés d'ordinaire dans le traitement de la douleur.

En effet, certains anti-inflammatoires provoquent des problèmes gastriques ou intestinaux. De son côté, l'utilisation des opiacés peut entraîner, de la part du patient, une certaine dépendance voire une forme d'addiction.

De même, d'autres traitements, fondés sur la prescription d'antidépresseurs, ont révélé leurs limites. Quant à l'huile de CBD, qui ne contient pas de THC, et n'a donc pas d'effet stupéfiant, les difficultés de son dosage et les incertitudes sur sa légalité en tant que complément alimentaire, rendent son emploi difficile.

En revanche, le PEA est considéré comme une substance très sûre, n'entraînant pas d'effets secondaires particuliers. Son origine naturelle et la possibilité de l'utiliser sous forme de complément alimentaire renforcent l'intérêt de cette substance.

Les douleurs nerveuses chroniques calmées par le PEA

En temps normal, l'organisme fabrique une quantité suffisante de PEA. Mais si le patient est sujet à des douleurs chroniques, ce n'est plus le cas. Cette déficience se vérifie notamment s'il souffre de douleurs nerveuses chroniques, comme les douleurs neuropathiques.

Elles sont consécutives à une atteinte du système nerveux, central ou périphérique. Elles peuvent être dues à une lésion ou à l'affection d'un nerf. Ce type de douleurs accompagne notamment les sciatiques ou les manifestations du zona.

Elles peuvent aussi apparaître à la suite d'un accident vasculaire cérébral ou du déclenchement de certaines maladies du système nerveux central, comme la sclérose en plaques. Les personnes atteintes de diabète ou du syndrome du canal carpien s'en plaignent aussi.

Parfois très vives, ces douleurs désagréables se manifestent par des sensations de brûlures ou d'engourdissement. Dans toutes ces situations, un apport supplémentaire de PEA, sous forme de complément alimentaire, peut apporter un réel soulagement aux patients.

Une substance efficace contre d'autres douleurs

HOMME SENIOR SOUFFRANT DU DOS
© istock

Le PEA est en effet susceptible d'apaiser d'autres formes de douleurs. Il soulage ainsi les douleurs causées par certains maux du genou, comme l'arthrose. Les médecins ont d'ailleurs observé que cette substance n'apaisait pas seulement la douleur, elle permet aussi au genou de retrouver une partie de sa motricité.

Le PEA peut également soulager d'autres douleurs chroniques qui n'ont pas leur origine dans une atteinte nerveuse. C'est notamment le cas de celles qui sont provoquées par la lombalgie commune, ce mal de dos très fréquent, dont les causes sont multiples.

Mais la capacité de cette substance à soulager les douleurs pelviennes, qui se manifestent dans la partie inférieure de l'abdomen, a également été prouvée. Le PEA a encore montré son efficacité dans le traitement des douleurs survenant après une intervention chirurgicale ou un exercice physique intense.

Un produit polyvalent

Le PEA n'est pas seulement un anti-douleur très efficace. Il est utilisé dans d'autres domaines, où il révèle une efficacité comparable.

Ainsi, il semble à même de prévenir et de soulager les atteintes de la dépression. Cet effet est d'abord lié à la réduction de l'inflammation du système nerveux qu'il permet. Par ailleurs, le PEA joue un rôle actif dans le fonctionnement du système endocannabinoïde, qui contribue à réguler les troubles de l'humeur.

Pris avec un médicament prescrit contre la dépression, le PEA en accroît l'effet antidépresseur. Ce qui est une preuve supplémentaire de son action bénéfique dans ce domaine.

Par ailleurs, certaines recherches, menées sur les animaux, montrent que cette substance pourrait être utilisée avec profit dans le traitement de la maladie d'Alzheimer. Des indices montrent également qu'elle pourrait contribuer à ralentir la progression de la maladie de Parkinson.

Enfin, prendre du PEA sous forme de complément alimentaire pourrait aider les personnes qui souffrent de troubles du sommeil, qui ressentent de la nervosité ou qui rencontrent des problèmes de mémoire et de concentration.

De plus amples recherches seront toutefois nécessaires pour démontrer, dans de tels domaines, l'efficacité du PEA sur l'homme.

Faciliter l'absorption du PEA

Il ne suffit pas d'ingérer du palmitoyléthanolamide, pour lui donner son nom complet, il convient aussi qu'il soit bien absorbé par l'organisme.

Or, a priori, ce n'est pas vraiment le cas. En effet, cette substance n'est pas toujours bien absorbée par les intestins. Pour favoriser une meilleure absorption, on peut employer des émulsifiants naturels, comme la lécithine ou la cire d'abeille.

Leur utilisation permet d'accroître de 80 % l'efficacité de l'absorption du produit. Mêler la substance à certaines formes de la vitamine B permet de parvenir au même résultat.

Enfin, la prise de PEA sous forme de poudre très fine (ce que les spécialistes appellent la micronisation), au lieu de gélules, permet une absorption plus facile. Il est bien sûr recommandé, à cet égard, de suivre le dosage quotidien prescrit par le médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

facilisis Lorem eleifend elementum ultricies libero. ante. nec