Choisir un monte-escalier : tarif moyen et prix d’installation

Assurer plus d'autonomie et de sécurité aux personnes à mobilité réduite devient plus facile grâce aux fabricants qui planchent sans cesse sur de nouveaux dispositifs. Ainsi en est-il du monte-escalier ou de la chaise élévatrice qui permettent aux utilisateurs de se mouvoir plus facilement d'un étage à l'autre de leur maison. Les personnes âgées, tout comme les personnes souffrant d'un handicap moteur, pourront ainsi être maintenues plus facilement dans leur environnement.

Choisir un bon modèle de monte-escalier et le faire installer en toute sécurité a un coût. Cependant, celui-ci peut faire l'objet d'aides financières que beaucoup ignorent. Récapitulatif des modèles, des prix et des aides financières disponibles dans cet article.

Faire installer un monte-escalier : les bonnes raisons d'y penser

Vous êtes âgé et monter et descendre les escaliers plusieurs fois par jour vous épuise ? Vous avez eu un accident et vous souffrez en montant et descendant une volée de marches ? Vous êtes parent proche d'une personne à mobilité réduite (PMR) et vous devez vous déplacer chaque jour pour l'aider dans son quotidien et lui permettre de se mouvoir dans l'escalier ?

Voilà autant de raisons d'envisager l'installation d'un monte-escalier, d'autant plus si la personne concernée ne peut aménager une chambre et une salle de bains au rez-de-chaussée et qu'elle n'a pas d'autre choix pour être autonome et rester chez elle, à part celui de déménager.

Les avantages d'avoir un monte-escalier sont donc évidents :

  • Plus d'autonomie pour la personne à mobilité réduite qui est aussi moins dépendante de son entourage ;
  • Moins de fatigue dans le déplacement ;
  • Plus de sécurité grâce à des dispositifs prévus sur les monte-escaliers pour sécuriser l'utilisateur et donc pas de risque de chute dans l'escalier ;
  • Les personnes proches sont de ce fait rassurées en laissant un parent seul chez lui ;

En outre, il faut ajouter que la plupart des modèles peuvent se replier et tiennent ainsi peu de place lorsqu'ils ne sont pas utilisés. Ils sont aussi adaptables à tous les modèles d'escaliers (escalier droit, escalier tournant ou en colimaçon…).

Enfin, il existe des monte-escaliers adaptés pour un usage extérieur avec traitement spécial anticorrosion pour résister aux intempéries. Cela peut être utile pour les personnes qui ont une maison surélevée qui nécessite de grimper quelques marches pour accéder au seuil.

Variété des modèles de monte escalier

Le plus sensé est bien sûr de choisir un monte-escalier en fonction de l'existant, à savoir le modèle d'escalier, sa taille et sa forme.

Le choix se fera en fonction des modèles qui se déclinent comme suit :

L'installation sera adaptée aussi à la présence ou non de paliers. Une grande maison peut nécessiter la pose d'un monte-escalier qui devra couvrir un ou deux étages. Il faudra tenir compte de la largeur de l'escalier et bien sûr des besoins réels de l'occupant. Dans certains cas, il vaudra mieux abandonner l'idée d'un monte-escalier et le remplacer par une chaise ou une plateforme élévatrice, voire un ascenseur.

L'équipement de votre monte-escalier comprend diverses options de confort et de sécurité, notamment :

  • Un détecteur d'obstacles,
  • La batterie,
  • Le siège,
  • Un système d'arrêt d'urgence pour la mise en sécurité de l'utilisateur,
  • Une ceinture de sécurité.

Un monte escalier installé par un professionnel connaissant bien ce type de matériel sera mieux sécurisé et il n'est pas conseillé de l'installer soi-même pour des raisons évidentes de sécurité. Pensez aussi que de nombreuses aides financières sont octroyées uniquement si l'installation du monte-escalier est faite par un professionnel.

Prix d'achat en fonction des modèles de monte escalier

 

Type de monte-escalier Prix minimum Prix maximum
Chaise élévatrice 2200 € 20000 €
Monte-escalier droit 2500 € 5200 €
Plateforme élévatrice 4000 € 20000 €
Monte-escalier colimaçon 7000 € 12500 €
Monte-escalier tournant 6000 € 12000 €

Cas d'un monte-escalier pour escalier droit

L'escalier droit se présente comme un ensemble de marches allant vers le palier supérieur en ligne droite. Si sa largeur est standard, il présentera alors un écartement de 65 cm et pourra recevoir un monte-escalier adapté et à un prix très abordable, d'autant plus que les rails pour l'installation sont moins compliqués à fabriquer lorsque l'escalier a cette forme droite.

Si la largeur de l'escalier ne répond pas au standard, il faudra une adaptation du modèle et le coût pourra alors être plus élevé.

Prix moyen d'un monte escalier droit : environ 2 500 à 5 200 euros.

Cas d'un monte-escalier pour escalier tournant

L'escalier tournant est à mis chemin entre l'escalier droit et l'escalier en colimaçon. Il ne fait que s'incurver en suivant la configuration et l'arrondi d'un mur par exemple. La largeur nécessaire est plus importante et l'écartement doit être entre 70 cm et 75 cm pour faciliter l'installation d'un monte-escalier. Il existe des escaliers semi-tournants ou quart-tournants.

Le coût de ce modèle est plus élevé car il faudra prévoir un positionnement avec des rails adaptés à la forme tournante de votre escalier.

Prix moyen d'un monte escalier tournant : environ 6 000 à 12 000 euros.

Cas d'un monte-escalier pour escalier en colimaçon

L'escalier hélicoïdal, plus communément appelé escalier en colimaçon, est l'escalier dont la courbe est la plus accentuée et qui tourne sur un axe central pour donner accès à l'étage supérieur. Cependant, même sur ce type d'escalier l'installation d'un monte-escalier, bien que plus technique et nécessitant des rails très cintrés, reste tout à fait possible !

Il faut toutefois, pour que l'installation du monte escalier soit réussie, avoir une largeur de 70 cm entre l'axe et la rampe.

Prix moyen d'un monte escalier en colimaçon : environ 8 000 à 12 500 euros.

Cas d'un monte-escalier pour l'extérieur

En extérieur, il faut tenir compte de plusieurs données :

  • La forme de l'escalier : par exemple, un escalier droit accédant à une porte, ou deux escaliers légèrement tournant et se faisant face comme dans les propriétés à l'ancienne ;
  • Les intempéries : pluies si l'entrée n'est pas protégée par un auvent, mais aussi gel en hiver et rayons solaires en plein été, etc.

Tout cela devra être pris en compte avant de choisir le monte escalier qui s'adapte parfaitement à votre escalier extérieur. En général, les modèles de monte-escalier pour l'extérieur sont prévus pour s'adapter à toutes les contraintes du plein air.

Il faudra toutefois prévoir un entretien de votre équipement plus fréquent que pour un modèle destiné à l'usage intérieur.

Prix moyen d'un monte escalier pour l'extérieur : environ 4 000 à 12 200 euros.

Cas particulier : achat d'une plateforme ou d'une chaise élévatrice

La plateforme et la chaise élévatrice sont des alternatives au monte-escalier.

La plateforme

Elle est intéressante dans le cas de personnes en fauteuil roulant car elles n'ont pas besoin de descendre de leur fauteuil pour accéder à l'étage supérieur. La plateforme leur permet un accès avec le fauteuil et est comparable à un ascenseur.

La plateforme est plus complexe à installer par rapport au monte-escalier car la prise de dimensions exactes et la sécurisation de l'équipement pour l'utilisateur demande plus de travail. La plateforme est disponible pour l'intérieur et certains modèles sont adaptables à l'extérieur.

Prix moyen d'une plateforme pour escalier : environ 6 000 à 20 600 euros.

La chaise élévatrice

Elle peut représenter une alternative lorsque la largeur d'un escalier n'est pas suffisante pour l'installation d'un monte-escalier ou que la configuration de l'escalier n'offre pas la possibilité de poser un monte-escalier.

En effet, la chaise élévatrice s'installe sur un pan de mur sur lequel sera fixé un rail. Ce système sécurisé s'apparente aussi à un ascenseur et transporte la personne sur une chaise en toute sécurité. Un bémol toutefois, le confort n'est pas vraiment équivalent à celui d'un monte-escalier.

Prix moyen d'une chaise élévatrice : environ 2 600 à 8 000 euros.

Quels avantages pour le monte-escalier électrique ?

Fonctionnement du monte-escalier électrique

Adapté à tous les modèles d'escaliers intérieurs, le monte-escalier est équipé de batteries qui se chargent sur secteur. En outre, lors de l'installation, on vous fournira souvent 3 télécommandes, ce qui permet un usage simplifié de votre monte-escalier.

En général, une télécommande se trouve positionné sur le monte-escalier (accoudoir du siège). La deuxième est positionnée en haut de l'escalier et la troisième en bas de la rampe. Cela permet à la personne de pouvoir appeler en haut de l'escalier le siège mais c'est souvent aussi un confort lorsque le monte-escalier est utilisé par un couple de personnes âgées. La première personne, une fois montée à l'étage, n'a rien à faire. Une fois sortie du fauteuil, il suffira que l'autre personne rappelle le monte-escalier au rez-de-chaussée pour s'en servir à son tour.

Sécurité du monte-escalier électrique

Comme tout appareil électrique, la sécurité est un point crucial pour un monte-escalier électrique. Il faudra donc bien veiller à faire faire l'installation par un professionnel pour que votre équipement soit parfaitement sécurisé.

Le monte-escalier aura d'autre part certaines fonctionnalités pour en sécuriser l'usage comme par exemple :

  • L'arrêt d'urgence ;
  • La détection d'obstacles ;
  • Le verrouillage ;
  • Le siège pivotant qui permet à l'utilisateur de s'installer en toute sécurité hors des marches et d'éviter tout risque de chute ;
  • Les accoudoirs pour maintenir la personne bien calée et lui éviter d'être déstabilisée ;
  • La ceinture de sécurité ;
  • Dans certains cas, système de freinage électronique pour moduler la vitesse lors de la descente de l'escalier par exemple ;
  • Etc.

Sachez aussi que les fabricants des monte-escaliers ont pensé au risque de panne de secteur en installant des batteries. La personne n'a donc aucun risque de se retrouver coincée à mi-chemin.

Le monte-escalier électrique est adapté à tous les modèles d'escaliers (droit, semi-tournant, quart-tournant, colimaçon) et apporte toujours un grand confort tout en ne négligeant jamais la sécurité de son utilisateur.

Les prix prennent en compte de nombreux critères (esthétisme, design particulier, options, etc.) et l'on pourra citer par exemple :

  • Un grand choix de gammes de coloris et de formes ;
  • Les diverses options de rangement du siège, s'il peut être replié ou non après utilisation, etc. ;
  • La facilité d'utilisation du monte-escalier grâce à diverses options ;
  • L'utilisation de batteries ;
  • L'existence de diverses options permettant de sécuriser encore plus le monte-escalier ;

Il faut aussi ajouter que le prix de l'installation pourra lui aussi être très variable en fonction des difficultés de l'installation et d'éventuels travaux nécessaires pour une mise en place optimale.

En général un monte-escalier nécessite un budget compris entre 3 000 et 10 000 euros (frais d'installation compris).

Ce coût pourra être largement amorti par les aides financières disponibles pour les personnes à mobilité réduite. Séniors ou personnes handicapées peuvent donc bénéficier par exemple, d'un Crédit d'impôt ou d'une TVA réduite, mais il existe aussi d'autres aides à vérifier au cas par cas (voir plus loin).

A qui s'adresser pour l'installation d'un monte escalier et à quel prix ?

Installer un monte-escalier soi-même n'est pas recommandé pour des raisons évidentes de mise en sécurité de l'équipement, de travaux parfois complexes selon votre type d'escalier, de savoir-faire que seuls un spécialiste de ce type d'équipement pourra détenir.

De plus, pour obtenir des aides financières auxquelles vous avez droit, vous devrez prouver que l'installation est réalisée par un professionnel. Il ne faut pas négliger la garantie de votre matériel qui pourrait ne plus être applicable si vous faites une erreur d'installation en vous aventurant à faire le travail vous-même.

Le prix de l'installation va dépendre de la difficulté et du travail à réaliser avec un tarif horaire moyen tournant à 35 à 45 euros de l'heure.

Une fois votre équipement installé, vous devrez prévoir de le faire vérifier et entretenir régulièrement pour qu'il puisse continuer à bien fonctionner et soit toujours parfaitement sécurisé pour son utilisateur. Renseignez-vous auprès du professionnel qui vous l'installera pour connaître les tarifs de maintenance.

Cela vaut-il la peine d'investir dans un monte escalier ?

Face au prix annoncé, les personnes à mobilité réduite peuvent être réticentes. Cependant, le matériel fourni et installé par un professionnel compétent pourra vous servir de nombreuses années.

Il est souvent couvert par une garantie moyenne de 2 ans mais vous pouvez choisir de prendre une extension de garantie de 10 ans pour votre équipement.

Nous attirons donc votre attention sur le fait que l'installation doit se faire par un professionnel car si un bon bricoleur peut faire l'installation, en particulier pour un escalier droit, sans trop de contraintes, la moindre mauvaise manipulation pourrait créer un endommagement du matériel et la garantie ne pourrait plus fonctionner.

Si l'installation est faite sérieusement et si vous pouvez bénéficier d'aides financières, le coût est très raisonnable, sachant que cet équipement pourra vous maintenir plus longtemps autonome et vous permettra de rester à votre domicile au lieu d'être contraint de devoir vous rabattre sur une résidence de services ou une maison de retraite, ou pour les personnes handicapées, de devoir déménager pour un logement adapté. Ces déplacements engendreraient des coûts bien plus conséquents, sans compter parfois la nécessité d'avoir une aide à domicile pour aider dans les déplacements.

La première démarche à faire est de contacter plusieurs professionnels spécialisés dans la fourniture et l'installation de monte escaliers et de demander des devis qui tiennent compte des travaux annexes lorsqu'ils sont nécessaires. Ces devis vous permettront ensuite de vérifier à quelles aides vous avez droit selon votre situation personnelle. Ne signez aucun devis tant que vous n'êtes pas certain de savoir si vous êtes éligibles pour ces aides.

Exemple d'aides pour l'installation d'un monte-escalier chez une PMR

Lisez bien les conditions d'éligibilité pour savoir si vous avez droit à ces aides car chaque cas pourra être différent.

La TVA réduite

Vous pouvez bénéficier d'une TVA réduite de 5,5 % sous certaines conditions. Il faut que l'achat de l'équipement et son installation soit effectués auprès de la même entreprise pour qu'elle puisse vous appliquer ce taux réduit. De plus, votre logement doit avoir une ancienneté de plus de 2 ans et que ce soit dans ce logement que l'installation se fasse, que vous en soyez propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit.

Le Crédit d'impôt 25 %

S'il s'agit de votre résidence principale, que vous êtes locataire ou propriétaire de cette résidence, vous pourrez aussi bénéficier d'un crédit d'impôt de 25 %, à condition que les travaux soient achevés avant le 31 décembre 2020 et que l'installation soit faite impérativement par un professionnel. Dans ce cas, le logement peut être ancien ou neuf, les conditions sont applicables.

Le montant global de l'achat et des travaux d'installation de votre monte-escalier est plafonné à 20 000 euros et pris en compte dans le calcul du crédit d'impôt est équivalent à :

  • 5 000 euros par personne célibataire, veuve ou divorcée ;
  • 10 000 euros pour un couple marié (avec imposition commune) + 400 euros par personne à charge.

A savoir : si vous faites partie des personnes non imposables, vous pouvez cependant bénéficier d'une aide financière de l'Etat qui est alors attribuée sous forme de chèque. Le mieux est d'évaluer le montant de vos travaux au moyen de devis afin de pouvoir vous renseigner.

Les aides de l'Anah

L'Anah (Agence Nationale pour l'Amélioration de l'habitat) a pour vocation de donner un coup de pouce aux ménages les moins favorisés et peut aider, sous certaines conditions de revenus, à financer l'achat et l'installation de votre monte-escalier. L'Anah pour ainsi financer jusqu'à 50 % du montant des travaux pour l'installation de votre équipement, avec un montant plafonné à 10 000 euros, si vous répondez aux critères d'éligibilité. Cette aide de 50 % est réservée exclusivement aux personnes bénéficiant de revenus très modestes.

Pour les personnes entrant dans la catégorie fiscale des revenus modestes, le financement se fera à hauteur de 35 % avec un montant qui sera plafonné à 7 000 euros.

Ces aides attribuées en fonction des revenus fiscaux du foyer sont applicables aux propriétaires occupants dont le logement à été construit depuis 15 ans et plus.

Les autres aides intéressant les PMR pour l'achat d'un monte-escalier

Caisses de retraite

Les personnes de plus de 60 ans qui ne sont pas assujetties à une prestation de compensation du handicap peuvent toutefois bénéficier de certaines aides. Elles peuvent s'adresser d'une part à leur caisse de retraite, d'autre part à leur complémentaire pour vérifier ce qui est applicable dans leur cas.

Aides d'assistance à mobilité

Par exemple, l'APA ou encore la PCH ou prestation de compensation du Handicap autorisent le choix d'équipements d'aide et de confort pour les personnes à mobilité réduite et offrent un soutien financier dans cette optique. La prise en charge tiendra compte de la situation de chacun et l'étude se fait au cas par cas.

Les PMR peuvent également recevoir des aides de la fédération SOLIHA qui peut, selon les cas, financer un monte-escalier jusqu'à hauteur de 80 % de son coût.

Assurances

Si vous venez d'avoir un accident qui vous a immobilisé et vous contraint à faire installer un monte-escalier, pensez aussi à frapper à la porte de votre assureur.

Pour en savoir plus sur toutes les aides actuellement disponibles pour l'achat et l'installation de votre monte-escalier, consultez également cette page.

Encore assez peu utilisé en France, le monte-escalier est très prisé chez nos voisins britanniques. Il se vend, en effet, environ 50 000 modèles chaque année, contre seulement 12 000 en France. La raison est souvent le coût qui peut effrayer et surtout le manque d'informations car beaucoup de personnes ne connaissent pas forcément les possibilités financières réelles qui pourraient faire baisser considérablement la facture de leur monte-escalier.

Les équipements d'aujourd'hui n'ont d'autre part, plus rien à voir avec les tous premiers monte-escaliers car les fabricants travaillent sans cesse à améliorer le confort, le design, la facilité d'utilisation et l'aspect sécurité. Les produits actuels ont donc plus d'attrait et les séniors comme les personnes souffrant d'un handicap commencent à s'y intéresser davantage dans le but d'améliorer leur autonomie, et dans certains cas, d'assurer leur maintien à domicile.

mattis odio sem, adipiscing Lorem elit. ultricies Phasellus mattis suscipit commodo