L’impact du chômage sur votre pension de retraite

Une période de chômage peut-elle impacter le montant de votre retraite ? Comment calculer la retraite en tenant compte de ce chômage ? La retraite est un sujet complexe que nous vous expliquons thème par thème afin que vous puissiez comprendre et surtout préparer votre dossier retraite.

Le rapport entre chômage et assurance vieillesse

Il faut savoir que le niveau de prestation dont bénéficiera un retraité dépendra de la durée pendant laquelle il cotise. Dans le calcul de la retraite, cette durée de cotisation sera évaluée et reportée en nombre de trimestres validés. Un trimestre validé est un trimestre pris en compte dans le calcul de la retraite.

Même si une période de chômage n’amène pas l’assuré à cotiser, ces trimestres de chômage sont des trimestres assimilés, c’est-à-dire des trimestres qui n’ont pas été cotisés mais qui sont considérés comme validés sous certaines conditions (par exemple: période militaire, maladie, maternité, invalidité, etc.).

Vos périodes de chômage changent le niveau de votre pension

Il existe deux périodes de chômage à distinguer :

  • Les périodes de chômage indemnisées.
  • les périodes de chômage non indemnisées.

Votre niveau de revenu variera selon les périodes de chômage subies pendant votre carrière professionnelle. Selon que la période de chômage appartient à une catégorie ou à une autre, l’impact sur le calcul de la retraite interviendra différemment sur la durée d’assurance pour la retraite de base ou sur le comptage des points de retraite pour la retraite complémentaire.

Les périodes de chômage indemnisées

Les droits à la retraite demeurent préservés car ces périodes de chômage sont prises en compte comme des périodes assimilées. Durant ces périodes de chômage, il suffit d’avoir 50 jours d’indemnisation pour valider un trimestre. La rémunération perçue pendant cette période n’entre pas en compte dans l’évaluation du salaire annuel moyen pour le calcul de la retraite.

S’agissant des retraites complémentaires, si l’assuré a cotisé auprès d’une caisse complémentaire avant la fin de son contrat de travail, alors pendant sa période de chômage indemnisé, il continue à accumuler des points.

Enfin, les périodes pour lesquelles le chômage est indemnisé sont prises en compte dans la durée d’assurance (de même que les années de périodes de scolarités qui sont rachetées).

Les périodes de chômage sans indemnités

Pour qu’une période de chômage puisse être prise en compte comme période assimilée, l’assuré social doit répondre à certaines conditions :

  • Si l’assuré est un chômeur de 55 ans ayant cotisé plus de 20 ans, alors 5 années de trimestres peuvent être récupérées comme période assimilée.
  • Par défaut, le futur retraité peut récupérer seulement une année, uniquement pour la première période de chômage.
  • S’il s’agit d’un jeune actif ayant des difficultés d’insertion dans le monde professionnel, il est prévu d’intégrer une validation gratuite de six trimestres de la période de chômage non-indemnisé.

Chômage et retraite : l’essentiel à retenir

Dans le calcul de votre retraite, votre caisse de retraite prend en compte les trimestres validés. Les périodes de chômage indemnisées sont considérées comme des périodes avec trimestres validés tandis que les périodes de chômage non-indemnisées ne permettent de valider des trimestres que sous certaines conditions.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

venenatis, commodo id, Praesent Aenean efficitur. in et, ut ipsum tristique