Bien choisir son assurance maladie en Suisse

Le système d’assurance maladie Suisse LAMal (Loi sur l’Assurance Maladie) a été introduit en 1996 et remplace son prédécesseur LAMA datant de 1912. Il régit l’assurance de base obligatoire des soins en Suisse. Le caractère obligatoire signifie que toute personne résidant en Suisse doit conclure cette assurance de base auprès d’une caisse maladie et que cette dernière doit être en mesure d’assurer tout le monde sans restrictions, quels que soient l’âge, le sexe et la situation personnelle. L’office fédéral de la santé publique (OFSP) a validé une soixantaine d’assureurs.

Quelles sont les grandes lignes de la LAMal ? Combien devrais-je payer pour me soigner ? Quelles sont les assurances complémentaires ? Voici quelques questions auxquelles nous allons tenter de répondre pour vous guider dans votre choix.

Les principes généraux de l’assurance maladie suisse

Tout comme en France, l’assurance maladie suisse garantit des soins aux assurés dans le cadre d’une maladie, d’un accident ou d’une naissance. Ainsi, toute personne qui réside en Suisse doit souscrire à cette assurance. On dit en général qu’un délai de 3 mois maximum est supporté. Au-delà, vous risquez de payer une amende pour ne pas avoir souscrit à l’obligation légale. Pour autant, il faut vous renseigner sur les dispositions prises à l’encontre des travailleurs frontaliers, car des exceptions existent.

Toutefois, le caractère obligatoire ne signifie pas que l’administration suisse vous impose votre assureur. La loi fixe dans ses textes, la liberté pour les citoyens et résidents suisses de choisir sa propre caisse d’assurance maladie. Au total, plus d’une soixantaine de caisses privées garantissent les mêmes prises en charge des prestations de soins qui sont encadrées par la loi fédérale.

Pour autant, pour des prises en charge identiques, le coût des primes d’assurance varie sensiblement d’une caisse à l’autre. À ce titre, il est donc nécessaire de comparer les coûts inhérents à la souscription d’une assurance à l’aide d’un comparatif d’assurance maladie comme We Group, qui vous permet de trouver la prestation la plus adaptée à vos besoins. Plusieurs critères entrent en compte dans le montant des primes.

Quels critères sont pris en compte pour estimer le montant des primes d’assurance ?

Le premier critère pris en compte par l’assureur est votre lieu de résidence. Que vous habitiez près d’une grande ville ou aux abords d’un village, le montant de la prime peut sensiblement varier. Par exemple, les habitants de villes importantes payent généralement plus cher leur assurance.

Le second critère important dans le système suisse est votre âge. Pour cela, la population est divisée en trois grandes catégories :

  • Les bébés, enfants, mineurs : 0 à 18 ans
  • Les jeunes adultes de 19 à 25 ans
  • Et les adultes qui ont plus de 26 ans

C’est un élément intéressant à prendre en compte, car selon les caisses, de meilleurs tarifs sont pratiqués par rapport à votre tranche d’âge.

Quant à la franchise, elle détermine le montant final de votre prime. En effet, ce système fonctionne avec une estimation de frais maladies que vous êtes censés payer au cours d’une année. Par exemple, si vous n’avez pas de maladie connue et que vous consultez rarement votre médecin, vous déciderez probablement de fixer une franchise élevée de manière à réduire le coût de votre prime d’assurance. Néanmoins, attention à trouver le juste équilibre.

En effet, bien qu’en bonne santé, les problèmes ne s’anticipent pas forcément, il faut pouvoir couvrir le montant de la franchise le cas échéant.

Pour finir, il se peut que dans le cadre de votre travail salarié vous soyez assurés contre les accidents de la vie, qu’ils soient d’ordres professionnels ou non. Dans ce cas, il est opportun de le signaler pour enlever cette option de votre assurance, occasionnant de ce fait des économies conséquentes.

De manière générale, les caisses maladie changent leurs tarifs au 1er janvier. Les législateurs ont prévu diverses dispositions pour permettre aux assurés de changer de caisses maladie facilement.

Comment changer d’assurance maladie ?

Parce que les écarts entre les différentes caisses peuvent varier sensiblement d’une année à une autre, il est important de comparer régulièrement les prix pratiqués par la concurrence afin de s’assurer de ne pas surpayer des prestations de soins ( voir notre guide sur la mutuelle senior).

Pour cela, l’assuré a le droit de rompre son contrat s’il prévient sa caisse trois mois à l’avance. En revanche, dans le cas d’une augmentation des tarifs des primes, les assurés ont le droit de partir seulement 1 mois après l’annonce faite par l’assureur.

Dans ce cas, vous devez faire part à votre caisse de votre résiliation par une lettre recommandée et prouver votre souscription auprès d’une autre caisse. En vertu de l’article 4 de la loi sur l’assurance maladie, les deux compagnies sont dans l’obligation de vous accepter, quelle que soit votre situation personnelle. N’hésitez pas à consulter sur internet les lettres types à envoyer dans cette situation.

Suis-je obligé de prendre une assurance complémentaire ?

Votre assurance de base couvre les prestations classiques de soins. Si vos besoins sont spécifiques, vous pouvez alors souscrire à une assurance complémentaire qui n’est pas obligatoire (dentaire, chambre privée, médecine alternative, etc.). Ce que vous devez retenir, c’est que vous n’avez pas besoin de contracter cette assurance auprès du même assureur. Si tel est le cas, vous pouvez tout à fait résilier l’assurance complémentaire sans pour autant résilier l’assurance de base.

Cette dernière est encadrée par la loi fédérale. A ce titre, elle est 100 % indépendante vis-à-vis des assurances complémentaires. Libre à vous de contracter la complémentaire de votre choix dans n’importe quel établissement agréé.

Néanmoins, nous vous recommandons fortement de comparer les offres sur les prestations de soins de base, mais aussi des assurances complémentaires, car des coûts dégressifs peuvent être appliqués si vous décidez de vous assurer dans la même caisse d’assurance maladie.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aliquam ultricies in adipiscing libero mattis Sed sed ipsum