Comment choisir un chien pour une personne âgée ?

 

S’il est un animal de compagnie dont les qualités ne sont plus à prouver, il s’agit bien du chien. Il symbolise la fidélité et l’on reconnait bien volontiers son apport affectif à l’heure d’intégrer un nouveau foyer. Quelle meilleure compagnie alors pour nos respectueux seniors. Reste à savoir de quelle manière choisir ce noble animal de compagnie pour une personne âgée.

Le chien : un merveilleux remède contre la solitude

C’est le compagnon idéal afin de combler un sentiment de solitude. Le lien social pouvant être amené à être altéré une fois à la retraite, le chien sélectionné doit pouvoir répondre à un besoin relationnel.

Il permet de maintenir un lien avec l’extérieur. En effet, les sorties lui étant consacrées permettent d’initier des conversations avec d’autres propriétaire  canins ou avec des amoureux de la race canine. De plus, le maître se sentira plus valorisé à travers la relation de dépendance développée par son nouveau compagnon canin.

Avoir un chien, c’est bon pour la santé

De la même manière, pour les personnes âgées qui se soucient de leur santé, la compagnie d’un chien est idéale afin de maintenir un minimum d’activité physique. En effet, ces animaux ne sont pas avares de sorties en tout genre. L’état de mobilité du senior en ce sens importe beaucoup.

Cela déterminera quel type de chien répondra le mieux à ses attentes. En revanche, si l’intéressé n’est pas en mesure de sortir l’animal une à plusieurs fois par jour et de lui accorder du temps, adopter un chien n’est pas forcément conseillé. À savoir que si vous disposez d’un jardin, les contraintes liées aux promenades s’en retrouvent réduites mais il faut cependant, comme l’indique le site consacré au chien www.toutoupourlechien.com sortir le chien minimum 30 minutes par jour.

Quelle race de chien choisir pour un senior ?

Les petites et moyennes races de chiens restent sans conteste les plus adaptées aux personnes âgées. En effet, des bêtes plus imposantes pourraient favoriser les mauvaises chutes ainsi qu’une moindre maitrise de l’animal de par sa vivacité et sa force. Aussi, les activités journalières et autres visites (familiales ou amicales) apparaissent plus aisées de par la petite taille de l’animal.

Cela permet également d’alléger le portefeuille du propriétaire. En effet, un plus grand chien nécessite des dépenses plus élevées tant au niveau alimentaire que médical.

Un autre aspect à prendre en compte est la santé du senior. En effet, les animaux peuvent transmettre différentes bactéries d’où la nécessité de contrôler leur état de santé par un vétérinaire. De la même façon, en prenant de l’âge, on devient plus fragile psychologiquement aussi est-il essentiel de garder à l’esprit qu’un animal peut quitter son maître à tout moment car l’attachement alors développé renforcera l’état de solitude initial.

Enfin, le caractère de l’animal ne doit pas être négligé à l’heure de la sélection. Un chien que l’on peut « dominer » s’avère sans aucun doute être le meilleur choix favorisant d’une part l’autorité du propriétaire et minimisant les risques d’altercations avec d’autres animaux.

En effet, les chiens dits « dominants » ont tendance à vouloir s’imposer face aux autres. Dans ce contexte, mieux vaut préférer une femelle à un mâle. Elles sont généralement plus sages. Cela impliquera néanmoins de recourir à la stérilisation afin d’éviter les désagréments relatifs aux périodes de chaleurs.

De la même façon, un chien adulte déjà bien équilibré est plus adapté aux seniors contrairement aux chiots dont l’éducation reste à faire et nécessitant une activité physique conséquente.

De plus, un chien ayant un caractère docile et plutôt joueur apportera certainement plus de joie au sein de son nouveau foyer et sera plus agréable à éduquer. Le maître alors plus heureux, retrouvera une meilleure santé et un meilleur moral.

Ainsi, parmi les animaux de petite taille recommandés aux personnes âgées et dont l’éducation est facilitée, nous pouvons citer les chiens d’intérieur tels que les caniches, les chihuahuas, les terriers, les teckels ou encore les bichons.

Leave a reply


luctus fringilla felis pulvinar id, nunc leo. odio lectus sem,