Senior : assurance décès ou obsèques, que choisir ?

Généralement, il est plus difficile de souscrire à une assurance destinée à protéger financièrement ses proches en cas de décès, lorsqu'on attend d'être à un âge avancé ou d'être à la retraite pour s'y prendre. L'assurance obsèques arrive alors souvent en premier dans le classement des souscripteurs séniors, parce qu'ils pensent qu'il est trop tard pour penser à une assurance décès. Pourtant, il est bien possible d'opter pour cette dernière au même titre que l'assurance obsèques. Il suffit de connaître les avantages et les inconvénients d'une souscription à cet âge.

Picture Assurance Obseques

Objectifs de la souscription à l'une ou l'autre de ces assurances

Avant de déterminer l'assurance la plus avantageuse pour vous en tant que sénior, vous devez définir clairement votre objectif. Ces assurances ont pour but d'aider financièrement les proches du défunt après sa mort. De quelle manière se manifeste cette aide ? Vous devez déterminer si vous voulez uniquement épargner afin d'éviter à votre famille le stress financier engendré par l'organisation de vos funérailles, ou si en plus de cela vous souhaiteriez leur laisser un peu d'argent. Du résultat de cet exercice va dépendre votre décision finale.

Les avantages et inconvénients de l'assurance décès

Le plus grand avantage de cette assurance est qu'elle vous permet de laisser à un ayant droit un capital après votre décès. Ce capital ne couvrant pas uniquement les dépenses des funérailles, vous permettez à votre bénéficiaire de subvenir à ses besoins courants ou de rembourser certains prêts que vous auriez souscrits. Dans tous les cas, vous lui permettez d'être à l'abri après votre mort. Ceci signifie que vous pouvez vous servir de l'assurance décès comme d'un héritage. Consultez par exemple l'assurance décès MIF Assur pour mieux comprendre les spécificités de ce type d'assurance.

Media Assurance Obseques Choisir Senior Deces

Si pendant que vous étiez actif, vous n'avez pas pu rassembler un patrimoine à léguer à l'un de vos proches, il est encore temps de le faire grâce à cette assurance. Le risque toutefois serait que vous soyez toujours en vie à la date d'échéance de votre assurance. À ce moment, vos fonds seront perdus. Toutefois, la MIF et des compagnies similaires pourront vous renseigner sur d'autres options comme des contrats d'assurance prévoyance, d'assurance vie, de capital décès, d'assurance décès invalidité ou encore d'assurance décès sans questionnaire médical. Ces solutions vous aideront à vous assurer que votre bénéficiaire recevra effectivement son capital.

Les avantages et inconvénients de l'assurance obsèques

Comme mentionné plus haut, elle couvre les frais d'obsèques (sépulture, frais administratifs et funérailles). Vous pouvez choisir qu'elle soit versée aux pompes funèbres ou à vos proches 48h après votre décès. Cependant, cette assurance permet uniquement de régler les frais de décès, et rien d'autre. Certes, vos proches pourront vous enterrer sans avoir à penser aux dépenses, mais ça s'arrête là. Si toutefois, vous leur avez déjà laissé un héritage, vous n'avez plus besoin d'une assurance obsèques. De plus, il est toujours plus intéressant de souscrire très tôt à l'assurance. Après la retraite, vous pourriez avoir du mal à payer les cotisations.

Ainsi, il est tout à fait possible de souscrire à une assurance décès ou à une assurance obsèques après 50 ans. Il vous suffit de déterminer clairement vos objectifs et d'opter pour la solution qui vous paraît plus appropriée à votre situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

consequat. quis, velit, dictum ut Aliquam Donec