Peut-on apprendre une langue à la retraite ?

On croit souvent, à tort, que l’apprentissage d’une langue est l’apanage de la jeunesse. C’est faux : cela peut se faire à tout âge. Et le temps disponible à la retraite peut tout à fait y être employé.

Apprendre Lanque A La Retraite

L’apprentissage d’une nouvelle langue à la retraite, c’est oui !

Rassurons-nous : aucun âge n’est requis pour apprendre une langue. Alors pourquoi pas consacrer une partie de sa retraite à cette activité ? Les seniors ont aussi envie d’apprendre une nouvelle langue que les autres. Il n’y a pas de honte à avoir dans l’idée de commencer à 55, 60, 65 ans ou même plus. L’important, c’est d’abord de se faire plaisir.

Et quoi de mieux qu’une activité qui a de grands bienfaits ? De récents sondages auprès des seniors de plusieurs pays prouvent qu’une large majorité de retraités estiment qu’une telle activité permettrait de bien faire fonctionner le cerveau et de rester alerte.

Et c’est vrai, des études scientifiques le prouvent : un tel apprentissage, et les fonctions auxquels il fait appel, notamment la mémoire, le flux sanguin, active effectivement plusieurs zones du cortex cérébral, et ce qu’importe l’âge auquel on commence. Sur une personne âgée, cela stimule les facultés psychiques et la mémoire, et prévient la sénilité précoce.

En plus de quoi, les retraités ont souvent plus d’expériences, ont déjà appris une langue peut-être et donc ont des souvenirs de comment cela fonctionne, et pourront mieux cibler leurs erreurs d’apprentissage et les rectifier. Que du bonus, donc.

L’apprentissage d’une nouvelle langue, le bilinguisme, ce n’est pas seulement divertissant, c’est aussi très bon pour l’estime de soi et la santé mentale.

Quelles langues apprendre ?

Il faut le dire : il n’y a pas une langue qui est meilleure qu’une autre à apprendre. Il faut savoir quelles sont ses envies, sa motivation, le temps qu’on peut y consacrer, ainsi que les efforts à faire, est-ce que la langue est beaucoup parlée dans d’autres pays - en prévision de futurs voyages pourquoi pas ? On peut aussi réfléchir à ses origines, ou la langue qu’ont appris nos enfants ou nos petits-enfants à l’école, cela peut permettre d’échanger.

En général, pour des francophones, les langues latines sont plus faciles à s’approprier, car il y a des bases et des racines communes.

  • L’anglais, parmi les langues les plus parlées dans le monde, est aussi par chance une des plus faciles à apprendre. Dans certains cas, le féminin et le masculin n’existent pas, pas de déclinaison, très peu de conjugaison…
  • L’italien ressemble beaucoup au français, sur le plan grammatical et lexical. En plus, c’est une langue très musicale, ce qui ne gâche rien.
  • L’espagnol a des origines latines, beaucoup de points communs avec le français.

Le choix doit se faire en connaissance de cause et avec envie !

Feuille Cours anglais pour senior

Quelles méthodes utiliser ?

Là, on a le choix. Les seniors et le bilinguisme, c’est presque devenu un marché en soi.

  • Les cours en ligne et les applications

C’est la solution la plus souvent choisie, de par son coût, sa souplesse d’horaires et son accessibilité. En plus, suivant les plateformes, il y a beaucoup de langues disponibles.

Comme sur le site d’apprentissage Babbel.fr, qui a aussi son application à télécharger. Cette plateforme offre un grand nombre de langues à apprendre : plus de 450 enseignants sont disponibles pour les adhérents. Aujourd’hui, plus d’un million de personnes font appel à ces cours en lignes, via l’ordinateur, la tablette ou le téléphone. Vous pouvez consulter un avis sur Babbel très complet avant de sauter le pas.

  • Des voyagistes et autres prestataires ont pensé des voyages linguistiques spécialement dédiés aux seniors

Apprendre Partout Meme En Vacances

Se rendre à l’étranger dans un cadre bien défini pour apprendre une langue, se perfectionner, être au contact des habitants : rien de mieux pour devenir bilingue. Plusieurs agences ou centres de langues proposent des séjours de ce type, et certains même adaptés exclusivement aux seniors. Se rendre sur les plateformes de Formalangues ou Activa-Langues pour cela. Nombre d’activités et de visites permettant de découvrir tout en améliorant son niveau sont au programme. Les voyages linguistiques peuvent durer entre une semaine, 10 jours et 2 semaines, suivant les envies et les moyens.

  • Les universités du temps libre ou les foyers ruraux

On n’y pense pas assez, mais cela peut être très bien organisé. Depuis les années 1970, les universités du temps libre proposent des ateliers, des cours, des conférences et pleins d’autres choses pour se cultiver et continuer de se former dans plein de domaines. Les cours sont basés sur l’année scolaire, en général de la rentrée de septembre à la fin d’année en mai-juin. Dans nombre de villages, il existe aussi des cours de langue avec les associations et foyers ruraux. A ne pas manquer. Des villes organisent aussi des cours et ateliers, en collaboration avec des associations ou leur propre structure. Se renseigner en mairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dictum libero sem, Curabitur ut ut ipsum luctus suscipit pulvinar sit