Retraite : Les régimes des artisans et commerçants

Le régime de retraite français disposant d'un certain nombre de caisses de retraite, nous vous proposons une synthèse des différents régimes. Vous pourrez alors mieux comprendre votre statut d'artisan ou de commerçant.

Votre caisse de retraite de base

Actuellement, les artisans et commerçants sont soumis aux mêmes systèmes de caisses de retraite de base et caisses complémentaires obligatoires. Il n'y a qu'un seul organisme qui gère la collecte des cotisations et le reversement des prestations, à savoir le Régime Social des Indépendants (RSI).

Age légal de votre retraite

L'âge légal correspond à l'âge minimum à partir duquel un assuré social peut demander de liquider ses droits à la retraite. Sachez toutefois que, si vous n'avez pas atteint une durée d'assurance suffisante pour obtenir un taux plein de liquidation, il serait plus intéressant d'aller au-delà de votre âge minimum de départ en retraite. Depuis la réforme de la loi Fillon, l'âge minimum est passé de 60 à 62 ans pour tous les régimes du privé. Cependant, si vous hésitez, dans votre estimation de l'âge minimum de départ à votre retraite, vous pouvez utiliser notre simulateur d'âge légal. Il vous suffira pour cela de répondre aux quelques questions de notre formulaire. En trois étapes seulement, vous aurez votre âge légal.

Calcul de la retraite

Le montant de la pension de retraite est égal à la somme des droits versés par la caisse de retraite de base et complémentaire. Voici la formule servant à calculer le montant de la retraite pour les artisans et commerçants : Pension = RPM x T x (nombre de trimestres depuis 1973 / durée de référence). Voici la définition de ces critères de calcul de la retraite :

  • RPM : Revenu Professionnel Moyen calculé sur les 10 à 25 meilleures années de l'assuré
  • T : Taux de liquidation appelé Taux Plein lorsqu'il atteint 50%
  • Nombre de trimestres depuis 1973 : trimestres cotisés ou assimilés accumulés dans le régime Organic
  • Durée de référence : Varie selon la date de départ et l'âge de l'assuré

Votre complémentaire

Le RSI joue le rôle de caisse de retraite de base et complémentaire depuis la fusion des anciennes caisses de retraite de l'AVA et de l'Organic.
Ce système de retraite complémentaire est un régime par point. Il est un bon complément de revenu et doit également être pris en compte lors du calcul de la retraite.

En bref

Bien que dorénavant, un artisan ou un commerçant non-salarié bénéficie d'une retraite de base et d'une complémentaire, il réside une spécificité propre à ce statut. Dans votre calcul de la retraite, veillez à comptabiliser le nombre de trimestres durant lesquels vous avez cotisé auprès de l'ancien régime Organic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

tempus ultricies velit, Lorem non libero dolor.