Idées fausses / idées vraies sur l’aspirine

On croit tout savoir sur l'aspirine ! Révisons un peu pour ne pas commettre d'erreurs face à ce médicament qu'il ne faut pas prendre trop à la légère.

Femme malade prenant de l'aspirine
© iStock

C'est un médicament contre la douleur ?

VRAI. L'aspirine est un antalgique quand elle est dosée de 500 mg à 1 g par prise chez l'adulte, sans dépasser 3 g/jour.

De plus, en cas de fièvre, elle fait baisser la température.

ET FAUX. À faible dose, de 75 à 300 mg par jour, elle diminue le risque de thrombose et "fluidifie" le sang. Cette action est très utilisée en cardiologie et en neurologie.

L'aspirine n'est pas dangereuse. Tout le monde peut en prendre.

FAUX. Des personnes y sont allergiques et ne doivent jamais en prendre. Il n'est pas toujours visible sur la boîte qu'un médicament contient de l'aspirine.

Les personnes allergiques doivent vérifier qu'il n'y a pas d'acide acétylsalicylique (principe actif de l'aspirine) dans leurs médicaments.

On doit respecter les délais recommandés entre les prises

VRAI. Le respect des posologies et un délai de quatre heures entre les prises sont impératifs. Les doses se cumulent et peuvent être agressives pour l'estomac et les reins en cas de surdosage.

Elle est contre-indiquée lors des règles

FAUX. Seules les femmes ayant des saignements trop abondants doivent prendre des précautions : il est préférable de recourir à un autre antalgique, de type paracétamol.

Elle empêche l'action du stérilet

VRAI. Comme tous les anti-inflammatoires, elle contrarie l'action du stérilet. Mieux vaut prendre du paracétamol.

Les enfants peuvent en prendre

VRAI. Il existe des boîtes spécifiques, avec des dosages pour enfants et nourrissons. Il est impératif de respecter les doses prescrites par le médecin. La dose quotidienne ne doit généralement pas dépasser 50 mg par kg et par jour. Le surdosage peut entraîner un syndrome d'intoxication grave, avec des complications cérébrales et au niveau du foie.

ET FAUX si l'enfant a une grippe ou une varicelle : cela risque de provoquer de rares mais graves effets secondaires (problèmes hépatiques, encéphalopathie).

Des médicaments sont contre-indiqués avec l'aspirine

VRAI. On ne peut pas prendre d'aspirine aux doses recommandées contre la douleur en même temps que des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou des anticoagulants.

En revanche, il ne faut pas interrompre le traitement d'aspirine au long cours et à petites doses prescrit par le cardiologue ou le neurologue. L'aspirine a alors un rôle anti-agrégeant, et on peut prendre, si nécessaire, des médicaments anti-inflammatoires pour une très courte durée.

On ne doit pas en prendre durant la grossesse

VRAI. Elle est déconseillée les trois premiers mois et contre-indiquée les derniers mois. Mais elle peut être permise après avis médical en cure courte, le deuxième trimestre.

Elle est déconseillée durant l'allaitement

VRAI. Ce médicament passe dans le lait, donc il est déconseillé pendant l'allaitement. On recommande plutôt le paracétamol (sans dépasser 3 g par jour).

Son arrêt est obligatoire avant une intervention chirurgicale

VRAI. Qu'il s'agisse d'un prélèvement pour une biopsie, d'un acte de chirurgie dentaire ou d'une opération, il faut cesser de prendre de l'aspirine dix jours avant l'intervention. Pour les soins dentaires simples, quatre jours suffisent.

Mieux vaut l'absorber en mangeant

VRAI. La prise d'une petite collation ou d'un repas protège la muqueuse gastrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aliquam Phasellus mattis elit. dapibus ultricies dictum