Troubles érectiles : les plantes contre l’asthénie sexuelle

« Panne » ponctuelle qui se répète, difficulté à obtenir ou à maintenir une érection, les hommes sont toujours inquiets lorsqu’ils ont ces problèmes. Pas de panique. Voici comment s’en sortir avec les plantes.

On pourrait les appeler aphrodisiaques, mais leur action ne se borne pas à la sphère sexuelle. La plupart sont dites « adaptogènes ». Elles permettent de mobiliser une énergie supplémentaire pour faire face au stress et à la fatigue. Elles contiennent des vitamines, des oligoéléments, des acides aminés, des acides gras, et des stérols précurseurs des hormones sexuelles.

N’en attendez cependant pas une action immédiate : elles ne produisent de résultats valables qu’en cure de deux ou trois mois.

Pour qui ?

Seule une consultation auprès d’un médecin phytothérapeute permet une prescription adaptée. Pour les patients qui ne souffrent pas d’atteinte organique grave, et qui désirent restaurer ou conserver leur fonction érectile, la phytothérapie consiste une alternative efficace.

1. La Morinda citrifolia (ou noni)

Morinda citrifolia

Un concentré de vitalité ! Il stimule la production d’hormones.

Posologie* : prendre deux cuillerées à soupe de jus de noni dans la matinée.

2. La Roséa Rhodiola

un anti-stress majeur. Cette plante agit sur le système nerveux central, régule l’anxiété, tandis que ses stérols renforcent la production de testostérone.

Posologie* : une à trois gélules chaque matin pendant 15 jours.

3. Le Tribulus terrestris

Particulièrement intéressante lorsque la dysfonction érectile est associée à une déficience hormonale, puisque le tribulus terrestris augmenterait la production de testostérone (de 20 à 30 %). Il aurait également une action favorable sur les maladies coronariennes.

Posologie* : deux gélules, matin et soir.

4. L’Yohimbe

Il exerce une action périphérique sur les vaisseaux sanguins du pénis. La yohimbine, un des principes actifs de la plante, est utilisée depuis longtemps en allopathie pour les « petites » impuissances.

Posologie* : en teinture mère, vingt gouttes, trois fois par jour, Ou deux comprimés, trois fois par jour de Yohimbine Houdé (en pharmacie) loin des repas.

5. Le Maca

Très riche en arginine5, un acide aminé dont on sait qu’il agit (indirectement) sur le déclenchement et le maintien de l’érection.Les dernières études péruviennes sur le maca attestent qu’il augmente significativement le désir, bien que son mode d’action garde tout son mystère !

Posologie* : deux gélules, matin, midi et soir.

6. Le T-stéronorm

Complexe marin à base d’algue et de carapace de crabe, il capte le cholestérol pour le convertir en testostérone libre et bio-disponible. Ce produit empêche l’hypertrophie de la prostate. Ce qui n’est pas le cas de la testostérone de synthèse à l’origine d’effets secondaires importants.

Posologie* : 4 ml, matin et soir, en cure d’un mois.

*Ces dosages sont à titre indicatifs, consultez un phytothérapeute !

>> À lire aussi : Senior : Trouble de l’érection : on peut les traiter !

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

elit. commodo porta. ut facilisis leo. at consectetur