Deuil : comment se faire aider ?

"Il faut que tu sois fort pour tes enfants", "le temps va t'aider"... Selon une enquête du Crédoc 2019, 4 français en deuil sur 10 disent souffrir de ces phrases toutes faites de leurs proches dans l'idée de les aider. A cause de ces injonctions malheureusement très communes, beaucoup de personnes en deuil se renferment sur elles-mêmes et se murent dans le silence. Or, ne pas exprimer ses difficultés après la perte d’un être cher peut engendrer un deuil bien plus compliqué que la normale. Voici quelques pistes pour vous aider à cheminer dans votre deuil de façon plus apaisée.visage femme triste soutenue par son mari

S’offrir un livre très réconfortant

Le docteur Christophe Fauré, psychiatre et psychothérapeute est le plus grand spécialiste du deuil en France. Il a écrit divers ouvrages pour comprendre le deuil et le vivre plus sereinement. Son ouvrage le plus général : « Vivre le deuil au jour le jour » explique avec des mots simples ce qu’est le deuil et donne des clés à chaque personne qui y est confrontée pour mieux cerner les émotions qui la submergent. Ce manuel du deuil sera un précieux soutien pour analyser les difficultés que vous rencontrez et comprendre le fonctionnement de votre esprit face à la douleur causée par la mort de votre proche. Par ailleurs, le Dr Fauré montre que le deuil, « processus psychique de cicatrisation » est inconscient, inévitable et passe par différentes phases. Comprendre ces étapes, vous permettra de vous situer sur le chemin du deuil, de réaliser qu’il est normal de souffrir et de savoir vers qui vous tourner si le deuil est trop compliqué à vivre seul.

couverture livre vivre le deuil au jour le jour
Vivre le deuil au jour le jour, le manuel du deuil de Christophe Fauré

Se tourner vers une association

Il existe de nombreuses associations qui aident à traverser la période cruciale qui suit la perte d’un proche. Ces associations proposent généralement des services d’écoute en ligne ainsi que entretiens individuels ou des groupes de parole. Si vous avez l’impression que vos proches ne vous comprennent pas ou ne vous soutiennent pas assez, participez à ces groupes de discussion peut vous faire énormément de bien. Parler de sujets « sensibles » comme la mort d’un être cher avec des inconnus peut sembler délicat.

Cependant, ces personnes ont vécu le même choc que vous et sont confrontées aux mêmes difficultés, ce qui facilite grandement le dialogue. Ces groupes sont souvent animés par un psychologue et un bénévole de l’association, formé à ce sujet. Certaines associations sont plus spécialisées sur certains types de deuil. Ainsi, l’association « Phare Enfants Parents » accompagne les parents dont l’enfant s’est suicidé. L’association SPAMA ou encore Agapa aident les proches en cas de deuil périnatal. La fédération « Vivre son deuil » offre quant à elle un accompagnement moins spécifique.

Échanger en ligne sur les groupes Facebook ou les forums d’entraide de deuil

Si vous avez besoin de parler mais que vous ne parvenez pas à passer le pas de la rencontre physique, il existe de nombreux groupes Facebook et forums qui permettent d’échanger avec des personnes qui traversent la même épreuve que vous. Comme pour les associations, ces pages ou forums ont chacune leur spécificité. Certains s’adressent plutôt à des personnes ayant perdu un enfant, d’autres un conjoint ou encore leur animal. Ils peuvent être d’un grand soutien dans cette période difficile et donner lieu à des rencontres avec une personne habitant proche de chez vous, avec qui vous ressentez des affinités. C’est une aide à ne pas négliger…

Se tourner vers un psychologue spécialiste du deuil

 Chaque deuil est unique et dépend de votre relation avec le défunt, de la relation que vous entreteniez et bien sûr de votre histoire personnelle ainsi que de votre caractère. Un spécialiste peut vous aider à comprendre les étapes par lesquelles vous passer et vous rassurer. Il peut aussi vous accompagner pour mettre à jour les conflits internes et les conflits passés qui ressurgissent souvent avec la perte d'un proche et qui peuvent rendre le deuil encore plus compliqué. Comprendre les tensions qui se cachent sous la douleur, c’est faire un gigantesque pas en avant. Si vous avez des pensées suicidaires, avez perdu l’appétit ou encore l’envie de vous lever le matin, ou si vous éprouvez beaucoup de colère ou de culpabilité, rencontrer un thérapeute, spécialiste du deuil, sera d’un grand secours.

Auteur : Lune Jaries

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donec dictum diam elit. consequat. mattis quis, vulputate,