Maintien à domicile : pourquoi aménager ses escaliers ?

La plupart des seniors veulent rester chez eux le plus longtemps possible. Mais ce maintien à domicile se heurte à certains obstacles. Avec le temps, la montée des escaliers peut ainsi devenir trop pénible. C'est pourquoi l'aménagement de leurs escaliers permet aux personnes âgées de ne pas quitter leurs logements.

Des marches et une rampe adaptée

Il faut d'abord vous assurer que la conformation des marches permet une montée et une descente faciles des escaliers. Ainsi, des marches trop hautes peuvent empêcher la personne de les gravir.

De même, chaque marche doit avoir la bonne profondeur et être assez large pour permettre le passage d'au moins deux personnes. Sans une largeur suffisante, il est en effet difficile d'aider la personne âgée à monter l'escalier.

Trop glissante, la surface de l'escalier favorise les chutes. Si c'est le cas, recouvrez-la d'un tapis, en vérifiant qu'il est bien fixé. Il existe également des dispositifs antidérapants qui, installés sur les marches, permettent des déplacements plus sûrs dans l'escalier.

Enfin, il faut veiller aux dimensions de la rampe, qui doit avoir une hauteur suffisante. Si, par ailleurs, vous faites installer une main courante, le long du mur, assurez-vous qu'elle s'en écarte assez.

À lire aussi : Dépendance : comment organiser le maintien à domicile ?

Un escalier bien visible

Pour éviter de possibles chutes, il est tout aussi indispensable de prévoir un éclairage qui mette bien l'escalier en évidence. Laissées dans la pénombre, les marches peuvent faire trébucher des personnes dont la vue tend à baisser.

Aussi faut-il faire installer, sous forme d'applique par exemple, un éclairage assez puissant pour rendre l'escalier très visible. Il est même possible de fixer des spots sur les marches mêmes.

Pour commander cet éclairage de manière commode, prévoyez des interrupteurs facilement accessibles. À cet égard, un système déclenché par un détecteur de mouvement est encore plus pratique. Des bandes antidérapantes, visibles dans l'obscurité, renforcent l'efficacité du dispositif.

Le monte escalier : un dispositif abordable

Si les marches de votre escalier ne sont pas adaptées, il faudra songer à le remplacer. Ce qui suppose des travaux coûteux. Mais vous pouvez les éviter en faisant installer chez vous un monte escalier.

Il s'agit d'un siège mobile qui se déplace le long d'un rail disposé sur toute la hauteur de l'escalier. Le dispositif est actionné par une télécommande.

Le prix dépend d'abord de l'escalier qu'il équipe. Installé sur un escalier droit, il sera moins coûteux qu'un dispositif fixé sur un escalier tournant. Il est également fonction du modèle et des fonctionnalités proposées.

Le tarif du monte escalier varie donc en moyenne de 2500 à environ 12000 euros. À première vue important, ce prix peut être limité par de nombreuses aides.

C'est ainsi que l'installation d'un monte escalier peut profiter d'un taux réduit de TVA. Les caisses de retraite proposent également des aides spécifiques, qui réduisent le coût du monte escalier.

De même, l'Agence nationale de l'habitat (ANAH) prévoit des aides qui, sous certaines conditions de ressources, financent jusqu'à la moitié du prix du monte escalier. Les départements ou certaines associations peuvent encore contribuer à réduire le coût.

Les autres avantages

Le prix du monte escalier n'est pas le seul atout de ce dispositif. Il assure également la sécurité de la personne durant la montée et la descente de l'escalier.

En effet, un monte escalier est équipé d'une ceinture de sécurité. De même, de nombreux modèles sont pourvus d'un détecteur d'obstacle, qui déclenche l'arrêt de l'appareil au moindre problème. Ce système évite ainsi les accidents.

Par ailleurs, le monte escalier est conçu pour procurer à son utilisateur une assise stable et antidérapante, qui empêche les chutes. Souvent placées sur les accoudoirs, les commandes du monte escalier sont facilement accessibles.

Certains modèles sont dotés de sièges pivotants, qui facilitent la sortie de l'appareil. En cas de coupure de courant, des batteries prennent le relais, évitant ainsi un arrêt intempestif du monte escalier.

Le monte escalier se signale également par son confort. Réglable, le fauteuil, à l'assise moelleuse, s'adapte aux besoins propres de l'utilisateur. Certains modèles sont ainsi conçus de telle sorte qu'une personne ayant du mal à plier les genoux trouvera un siège adapté à sa condition physique.

Le monte escalier paraît ainsi la solution idéale pour permettre aux seniors de rester à domicile. Ce dispositif sûr, et finalement peu coûteux, évite de lourds travaux d'aménagement. Et, de surcroît, il permet à la personne de profiter de l'ensemble de son logement, sans condamner les pièces de l'étage.

À lire aussi : Monte-escalier : Le guide pour bien choisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mattis lectus at dolor. diam luctus