J’ai eu un malaise : que dois-je faire ?

Impression angoissante d'évanouissement ou perte de connaissance complète, les malaises ont des causes diverses.

Senior dame avec des douleurs dorsales après un malaise
© istock

Un malaise qu’est-ce que c’est ?

Un malaise est avant tout... un mal-être intense. Cela peut aller de la lipothymie à la syncope. La lipothymie est une impression angoissante d'évanouissement imminent, accompagnée d'une pâleur, de sueurs, d'un brouillard visuel et d'un bourdonnement d'oreille. On reste néanmoins conscient.

En revanche, la syncope est un malaise caractérisé par une perte de connaissance complète et brève, qui peut être liée à une diminution brutale du débit sanguin cérébral.

Les malaises ont des causes très diverses, plus ou moins graves. En consultation, le médecin devra déterminer les circonstances de survenue du malaise, sa durée ainsi que les signes accompagnateurs (vomissements, tremblements...).

Le malaise : Impressionnant mais bénin

Le plus fréquent des malaises est celui de type vaso-vagal, qui peut aller jusqu'à la syncope. Bénin, il peut survenir dans une atmosphère confinée, après une longue station debout, une douleur aiguë, à la suite d'un repas lourd, d'une vive émotion, ou encore à la vue du sang... un réflexe naturel de l'organisme provoque un ralentissement du rythme cardiaque et une chute de la tension artérielle.

- Les premiers symptômes sont souvent des sueurs, une pâleur subite, une respiration ample, des nausées. Des exercices simples peuvent éviter la syncope. Par exemple, mettez une main dans l'autre et tendez les bras en les contractant au maximum. Croisez les jambes en les tendant et en les contractant le plus fortement possible, en même temps que les fesses et les abdominaux. Si vous en avez la possibilité, mettez-vous en position couchée.

- En cas de perte de connaissance, il faut allonger la personne et lui surélever les jambes. Si elle ne revient pas à elle après plusieurs secondes, prévenez les secours.

Le malaise cardiaque

Si le malaise se traduit par une forte douleur dans la poitrine, comme un étau qui serre, il faut appeler rapidement le Samu (15). Il s'agit peut-être d'un malaise cardiaque, causé par l'obstruction d’une des artères coronaires qui irriguent le cœur. Très angoissée, la personne ressent aussi souvent des douleurs dans un bras, dans la mâchoire, dans le dos ou le ventre. Cependant, d'autres affections peuvent toucher le cœur et provoquer des malaises, comme la tachycardie (accélération du rythme cardiaque).

De nombreuses autres causes…

  • Nombre de malaises sont dus à une baisse de la tension artérielle, survenant lors de périodes de grande fatigue, ou lors du passage rapide de la position couchée à la position debout.
  • L'hypoglycémie, ou quantité trop basse de sucre dans le sang, peut également être responsable. Les personnes diabétiques sont concernées en premier lieu. Cependant, un malaise hypoglycémique peut survenir après avoir sauté un repas, ou lors d'une pratique sportive.
  • L'alcool et certains médicaments sont aussi à l'origine de nombreux malaises.
  • Enfin, certains malaises sont, en fait, des crises d'épilepsie.

À retenir sur les cas de malaise

  • La syncope vaso-vagale est le malaise bénin le plus fréquent.
  • Une forte douleur dans la poitrine peut révéler un problème cardiaque. C'est une urgence grave.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

risus. consectetur tristique sem, Nullam ut libero commodo ut ultricies nec elit.