Quels avantages de souscrire une assurance retraite complémentaire ?

En France, les actifs perçoivent obligatoirement une retraite de base et une retraite complémentaire. Ces pensions ne suffisent pas, la plupart du temps, à compenser la perte de revenus liée au départ à la retraite. C'est pourquoi il est possible de prévoir en plus une retraite supplémentaire, ou surcomplémentaire. Cette retraite, facultative, peut être souscrite dans le cadre de l'entreprise ou à titre individuel. Dans les deux cas, elle présente des avantages certains, aussi bien pour le salarié que pour l'employeur.

Les avantages de la retraite supplémentaire d'entreprise

Décidé de diverses manières, le dispositif de retraite supplémentaire d'entreprise s'applique à tous les salariés. Il en existe plusieurs sortes, comme les régimes à cotisations définies, dits article 83, les régimes à prestations définies, dits article 39, ou encore le Plan d'Épargne Retraite Collective, ou PERCO.

Il faut cependant rappeler qu'à partir du 1er octobre 2020, il ne sera plus possible de commercialiser un dispositif retraite article 83 ou un PERCO. En vertu de la loi PACTE, votée en mai 2019, ils seront remplacés respectivement par un Plan d'Épargne Retraite Entreprise obligatoire, ou PERE-OB, et par un Plan d'Épargne Retraite Entreprise collectif, ou PERE-CO.

Ces régimes de retraite sont gérés par des banques, des sociétés d'assurance ou de prévoyance, ou encore des mutuelles. Une telle assurance retraite comporte nombre d'avantages pour les salariés. Elle leur procure d'abord un supplément de revenu, versé sous forme de rentes viagères, dont le montant est défini à l'avance, ou de capital.

Par ailleurs, rentes ou capital peuvent être versés à l'âge légal du départ à la retraite. Les sommes épargnées sont en principe bloquées jusqu'au départ à la retraite. Mais, dans le cas d'un système article 83, du PERCO ou du nouveau Plan d'Épargne Retraite Entreprise (ou PERE), il existe certains motifs permettant un déblocage anticipé.

Ainsi, en cas de décès du conjoint, de surendettement, ou encore d'invalidité, les salariés peuvent récupérer leurs fonds. Les bénéficiaire d'un PERCO, ou d'un PERE, peuvent même obtenir le déblocage de leur épargne s'ils comptent acquérir un logement leur servant de résidence principale. La disponibilité de ces fonds permet donc de faire face à certaines situations difficiles.

Le régime fiscal avantageux de ces dispositifs de retraite supplémentaire d'entreprise représente un autre atout.

Concernant la retraite supplémentaire dite article 83, les cotisations salariales sont, dans les limites d'un certain plafond, exonérées d'impôt sur le revenu. De son côté, le nouveau PERE-CO, mis en place par la loi PACTE, prévoit de ne soumettre à l'impôt sur le revenu qu'une partie des rentes perçues. Cet avantage est modulé en fonction de l'âge du rentier.

La mise en place d'un système de retraite supplémentaire dans son entreprise comporte également des avantages pour l'employeur. En effet, les sommes versées à ce titre par l'employeur sont déductibles du résultat imposable et exonérées de certaines charges sociales.

Par ailleurs, en proposant à ses salariés un système de retraite supplémentaire qui leur procure un revenu complémentaire et comporte des avantages sociaux et fiscaux, l'employeur crée les conditions d'une meilleure motivation de son équipe.

Les atouts de la retraite supplémentaire individuelle

Il est également possible de prévoir une retraite supplémentaire à titre individuel. Cette assurance retraite peut revêtir la forme d'un Plan d'Épargne Retraite Populaire, ou PERP, d'un Plan d'Épargne en Actions, ou PEA, ou d'un contrat Madelin.

De leur côté, les fonctionnaires peuvent souscrire un contrat de retraite supplémentaire auprès de la Préfon. Il est également possible de choisir une assurance vie. Ces solutions d'épargne sont, là aussi, proposées par des assureurs, comme Prévoir, des banques ou encore des mutuelles.

Les avantages du PERP peuvent vous décider à choisir ce produit d'épargne pour augmenter vos revenus à la retraite. Les sommes versées sont en effet, sous certaines limites, déductibles de vos revenus imposables. Il faut par ailleurs noter que l'avantage fiscal est plus notable pour les titulaires du Plan fortement imposés.

Dans certaines situations difficiles, il est également possible de débloquer les fonds du PERP de façon anticipée. Si vous choisissez un PEA, vous pouvez choisir une sortie en capital ou en rentes. Dans les deux cas, ces sommes ne sont pas soumises à l'impôt sur le revenu. Quant au contrat Madelin, il procure à son titulaire des avantages fiscaux non négligeables.

Lancé en octobre 2019, le nouveau Plan d'Épargne Retraite, ou PER, a vocation à remplacer, à terme, des produits épargne comme le PERP ou les contrats Madelin, qui ne seront plus commercialisés à partir du 1er octobre 2020.

Un des avantages de ce nouveau contrat, souscrit à titre individuel, est de pouvoir également disposer de son épargne avant le terme prévu en cas d'achat d'une résidence principale. Cette exception s'ajoute à celles déjà prévues par la plupart des autres solutions d'épargne.

De même, les épargnants ont droit à certains avantages fiscaux; ils peuvent ainsi, dans une certaine limite, déduire de leur revenu imposable, les versements volontaires effectués sur le PER.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

felis Sed dapibus venenatis elementum Phasellus ut eleifend