Broyeur de végétaux : les éléments à prendre en compte pour bien choisir

L’achat d’un broyeur à végétaux peut s’avérer être un investissement intéressant. Il vous permet de réduire considérablement le volume de déchets verts en quelques instants et vous rend la tâche plus simple pour leur élimination. Vous pouvez également décider de conserver le broyat qui constitue un excellent amendement à mettre au pied de vos plantations. Les résidus de broyage permettent de garder un sol frais et humide, empêche la germination des mauvaises herbes et fertilise le sol après décomposition par les micro-organismes.

Face à l’offre importante de machines sur le marché, quels sont les critères à prendre en compte pour le choix du broyeur le mieux adapté à votre utilisation ?

La motorisation

La plupart des broyeurs présents sur le marché fonctionnent à l’énergie électrique à l’énergie thermique. Si vous possédez un jardin de taille raisonnable, optez plutôt pour un broyeur électrique en veillant à le choisir avec une puissance ne descendant pas sous les 2200 W.

Évitez les modèles « premiers prix » qui sont moins puissants et qui causent très souvent des problèmes de bourrage. De plus, la faible puissance impose un débit de traitement très faible. Si votre jardin est relativement grand et que la quantité de déchets végétaux est importante, optez alors pour un broyeur thermique, plus puissant, qui vous fera largement gagner en temps. Vous pouvez vous rendre sur https://www.broyeur-vegetaux.pro/ pour comparer les différents modèles de broyeurs.

Les différents types de broyeurs végétaux

  • Broyeurs à disques porte-lame

Ce type de broyeur est idéal pour le broyage fin de branchages souples et feuilles uniquement. Il est largement recommandé pour les tout petits jardins qui ne présentent pas de travaux de tailles d’arbustes trop importants. Notez qu’il est fortement déconseillé d’essayer de broyer les résidus de tonte qui contiennent un trop grand volume d’eau. Mieux vaut les incorporer directement dans votre broyat ou votre compost.

  • Broyeurs à rotor

Le broyeur à rotor est conseillé dès que le diamètre de branchage augmente comme pour de grands arbustes, haies ou jeunes arbres de tailles moyennes. Les broyeurs à rotor peuvent broyer un branchage d’un diamètre de 40 mm, rarement plus. Ce modèle de broyeur coupe et écrase simultanément le broyat et en fait de cette manière un excellent compost qui se décomposera plus facilement.

  • Broyeurs à turbine

Le broyeur turbine est le mieux adapté pour éliminer des branches de gros diamètre. Cet appareillage est préconisé pour les jardins où l’on trouve notamment des arbres fruitiers, des haies âgées denses et des arbres déjà bien développés nécessitant une taille régulière.

La capacité du bac

Il est possible de choisir la capacité du bac c’est-à-dire la quantité de broyat pouvant être recueilli avant vidange. Privilégiez les bacs à grande contenance pour faciliter votre travail.

La sécurité d’usage

Les broyeurs sont généralement conçus de manière à limiter les risques. Il y a néanmoins quelques caractéristiques sur lesquelles vous attarder pour le choix d’un broyeur le plus sécuritaire possible. Assurez-vous que la trémie d’alimentation soit longue et étroite. De cette manière, vos mains seront le moins possible à proximité des lames lorsque vous poussez les déchets à éliminer. Pensez également à porter des gants relativement épais ainsi qu’un casque anti-bruit au besoin car ces appareils restent relativement bruyants.

Leave a reply


dolor. risus vel, id id ipsum dapibus