Quel chauffage d’appoint faut-il choisir ?

Ce début d’automne se montre particulièrement clément d’un point de vue des températures. Cependant, selon les débuts de journée et les débuts de soirée peuvent afficher des niveaux plutôt frais. Rallumer le chauffage pour retrouver un minimum de chaleur est donc envisageable par des millions de Français. Cependant tout le monde n’a pas la main sur son mode de chauffage.

chauffage d appoint gazQuelles solutions pour se chauffer ponctuellement ?

Dans le cas d’un habitat collectif, le syndic ou le bailleur décide de la période à laquelle le chauffage sera rallumé. Mais pour faire face à quelques journées un peu trop fraiches, il n’est pas possible de lancer une chaudière collective puis de la couper. Ce genre  de matériel a besoin de fonctionner dans la journée pour obtenir un  rendement optimal.

De même pour une maison individuelle où l’allumage d’une chaudière à gaz ou à fuel ne peut faire l’objet d’un fonctionnement au gré des journées. Il faut donc se tourner vers  d’autres alternatives pour réchauffer une pièce de manière ponctuelle. Le chauffage d’appoint peut répondre à cette problématique. Il existe plusieurs modes de chauffage d’appoint qui peuvent remplacer, dans un temps limité, un mode de chauffage central ou électrique.

Le chauffage d’appoint électrique

Comme son nom l’indique, ce type de chauffage fonctionne grâce à l’électricité. Une résistance est chauffée puis ventilée pour dégager de la chaleur dans une pièce. Généralement on retrouve ce chauffage dans une salle de bain afin de profiter d’une pièce tempérée lors du réveil. Selon sa puissance, la chaleur sera rapidement ressentie. Néanmoins, le radiateur soufflant est particulièrement énergivore. S’il s’agit de chauffer une pièce durant une journée entière, il faut s’attendre à voir flamber la facture d’électricité.

Dans le même genre les particuliers peuvent se tourner vers une forme de radiateur mobile, le chauffage à bain d’huile. Il fonctionne également sur une prise secteur mais grâce à leurs roulettes ils sont mobiles dans toute la maison ou l’appartement. Le convecteur par bain d’huile est intéressant car il dégage une chaleur plus douce qu’un radiateur soufflant.

Le poêle à bois ou la cheminée

Un poêle ou un insert à bois peut permettre de chauffer rapidement un vaste espace dans une maison. L’inconvénient premier réside dans sa manipulation. Les bûches de bois doivent régulièrement être stockées à proximité du foyer pour l’alimenter. Il faut aussi prévoir de ramoner annuellement le conduit de cheminée ou le tuyau de poêle. Le chauffage au bois n’est pas la solution la plus simple car il est nécessaire d’être présent pour nourrir le foyer. A défaut, une fois la cheminée éteinte, la température peut vite redescendre.

Les chauffages au pétrole

Une dernière solution réside dans le feu à pétrole. Il s’agit d’un radiateur d’appoint qui fonctionne grâce à la combustion du pétrole ou plutôt du fuel domestique. A l’instar d’un poêle à bois il faut rester vigilant quant à son utilisation. La pièce doit être suffisamment ventilée afin que l’odeur et les gaz inodores soient facilement évacuer. Sinon, le monoxyde de carbone dégagé par la combustion peut se révéler mortel en cas de mauvais usage. Toutes les solutions de chauffage d’appoint sont relativement abordables. Leur achat sera fonction du budget du ménage.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Praesent libero nec elit. risus. sit fringilla ante. commodo