Scoliose : pensez à la surveiller !

Cette déformation de la colonne vertébrale touche surtout les adolescents, mais aussi les adultes. Différents traitements permettent de la corriger.

medecin examine femme pour une scoliose
© istock

Pour décrire la scoliose, l'image la plus couramment utilisée est l'escalier en colimaçon. Progressivement, la colonne vertébrale se déforme en S et une bosse apparaît dans le dos. Dans la grande majorité des cas, il est impossible d'en déterminer la cause.

La plupart du temps, la scoliose se déclare pendant l'enfance ou l'adolescence et cesse de progresser à la puberté. Mais, contrairement à une idée reçue, elle touche aussi les adultes. Elle peut par exemple s'accentuer à la ménopause. Il semblerait que ce soit lié aux troubles hormonaux, selon les chirurgiens orthopédiques. Et l’anomalie peut aussi se déclarer chez des personnes n’ayant jamais souffert du dos.

Deux motifs principaux poussent du patient adulte à consulter un médecin : la douleur et la gêne esthétique.

Les femmes, en particulier, supportent très mal l'aspect voûté de leur dos qui orthopédique. Et l'anomalie peut aussi leur renvoie l'image de la vieillesse. « Elles sont souvent très complexées, elles ont tendance à se replier sur elles-mêmes », confirme Patricia Meuret, kinésithérapeute.

Les traitements sont parfois lourds

Ils vont du plus simple au plus compliqué. Le choix dépend de la progression de la maladie et de sa vitesse d'évolution, de l'âge du patient.

  • La kinésithérapie

Elle est basée sur un travail musculaire et d'élongation du dos. Elle suffit parfois à soulager une scoliose simple et qui n'évolue pas.

  • Le port d'un corset

Contraignant, il est proposé, aux adolescents comme aux adultes, lorsque les séances de kinésithérapie se sont révélées insuffisantes. Le corset n'est pas un simple emballage. Il doit pousser à certains endroits pour corriger la colonne vertébrale et, dans certains cas, stopper l'évolution de la déformation. Il faut le porter le plus longtemps possible pendant la journée.

  • La chirurgie

Cette solution de dernier recours concerne surtout les moins de 65 ans. Au-delà de cet âge, la qualité de l'os n'est pas toujours suffisante pour supporter les tiges et les plaques métalliques qui vont redresser la colonne vertébrale. Le chirurgien soude également les vertèbres les plus abîmées afin de stopper l'évolution de la scoliose sur cette zone.

Apprenez à préserver votre dos

  • Musclez votre dos. Le sport (sur avis médical) est autorisé même avec un corset ou après une intervention chirurgicale. La natation, surtout le dos crawlé, la marche et le vélo sont les activités physiques les plus recommandées.
  • Si vous devez porter un corset, enfilez dessous un tee-shirt sans couture (ou portez-le à l'envers) pour éviter les frottements. Protégez votre peau avec une crème adaptée.
  • Évitez de prendre du poids pour ne pas exercer de force supplémentaire sur vos vertèbres.
  • Ne portez pas de charges lourdes.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ipsum libero suscipit facilisis tristique consequat. ut