Aménager l’intérieur d’une personne âgée

Que l’on soit une personne handicapée ou que l’on prenne de l’âge, on peut se trouver confronté à des problèmes chez soi. Pour poursuivre sa vie quotidienne à la maison, il faudra alors envisager quelques aménagements pour faciliter et sécuriser le quotidien mais aussi pour rester autonome le plus longtemps possible.

Asian Senior Or Elderly Old Lady Woman Patient Use Toilet Bathroom Handle Security In Nursing Hospital Ward : Healthy Strong Medical Concept.
© istock

Des aménagements simples

Pour rester chez soi, il est important de voir quels sont les problèmes présents afin de trouver les solutions adaptées. Si vous avez un escalier et que vous avez du mal à monter les marches, naturellement un monte-escalier sera un aménagement à favoriser. On pourra alors s’adresser à des spécialistes comme https://handicare-monte-escaliers.fr/.

Mais avant de faire des travaux plus ou moins importants, d’autres actions peuvent être faites pour améliorer l’habitat d’une personne âgée.

Monte Escalier Droit
© Handicare

Ainsi, il faut mieux éclairer les lieux de passage afin de permettre à l’habitant de voir où il pose ses pieds. Ajouter des éclairages puissants est indispensable. Retirer tout ce qui peut gêner la déambulation est aussi nécessaire. Ainsi, les tapis devront être enlevés afin d’éviter que la personne ne se prenne les pieds dedans et tombe. Les sols glissants sont aussi très dangereux et pour assurer la sécurité de la personne, il faudra changer le revêtement.

Ajouter des repères peut aussi s’avérer très utile. Ainsi des bandes luminescentes posées sur le rebord des marches pourront aider les personnes à mieux les voir.

À lire aussi : Choisir un monte-escalier : tarif moyen et prix d’installation

Être prévoyant

On a pu constater que l’on ne pense à l’aménagement d’une maison qu’après la survenue d’un accident. Pourtant, on peut envisager ces travaux avant même d’en avoir réellement besoin. Cela permet d’étaler les travaux (et le coût de ceux-ci) dans le temps.

À chaque pièce, son aménagement. Ainsi certaines pièces sont à privilégier, comme la salle de bains. Il faudra y installer des barres d’appui, mais aussi un siège pour la douche ou la baignoire et des tapis antidérapants bien fixés au sol pour éviter les chutes.

douche aménagée pour personne agée
© istock

La cuisine est aussi propice aux accidents et mérite que l’on se penche sur son aménagement. On oublie les placards en hauteur qui demandent l’utilisation d’escabeaux, très dangereux pour une personne âgée. Le sol doit idéalement respecter la norme R10 pour éviter les glissades. On oublie les tables hautes et les chaises de bar, peu pratiques.

Il faudra aussi penser aux normes d’accessibilité pour tous ceux qui utilisent un déambulateur ou un fauteuil roulant. On envisagera alors un passage de 150 cm devant chaque élément de la cuisine (et des autres pièces). Si la personne se déplace en fauteuil, il faudra aussi aménager l’accès à l’évier, la plaque de cuisson et au plan de travail en laissant un vide en dessous pour que le fauteuil puisse s’y glisser partiellement (au minimum 30 cm de profondeur).

Dans le séjour et la chambre, il s’agit principalement d’aménager les lieux pour faciliter le passage et le confort. On choisira un lit d’une hauteur adaptée. On le placera contre mu mur pour éviter que la personne ne tombe. On adoptera des tables de nuit fonctionnelles, où chaque objet peut être trouvé facilement. Au séjour, on adopte des assises fonctionnelles, on laisse de l’espace pour circuler.

Et partout, on élimine tout ce qui traine au sol.

Inviter les technologies pour une vie plus facile

Nous avons déjà mentionné les monte-escaliers pour aider les personnes âgées ou handicapées à grimper aux étages. Cet élément est un atout très important pour offrir plus de liberté. À l’intérieur ou à l’extérieur, il suffit de s’assoir et d’utiliser la télécommande pour «survoler» les escaliers. Pas de risque de chute et pas d’efforts à faire. Toutefois, l’installation d’un monte-escalier doit être faite par un expert pour obtenir le meilleur et une installation parfaite. Handicare, par exemple, propose un large choix de modèles avec détecteurs d’obstacles et ceinture de sécurité. L’installation est faite directement sur les escaliers pour évier les gros travaux.

Mais le monte-escalier n’est pas le seul équipement que l’on peut installer. On peut également installer des automatismes pour ouvrir et fermer les fenêtres sans avoir à se déplacer. Il est possible de programmer l’ouverture et la fermeture de ceux-ci automatiquement. Des rangements à commande à distance peuvent aussi être très utiles.

Un détecteur de mouvements pour l’éclairage peut aussi être une excellente idée. Les lumières s’allument seules quand elles détectent un mouvement.

Un système de téléassistance peut aussi s’avérer très utile. En cas de chute, par exemple, la personne âgée n’est pas seule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.