Prêt immobilier pour retraité, conseils

Les jeunes adultes en activités sont presque les seuls à pouvoir contracter des crédits immo. Ce fait n’est plus avéré de nos jours. L’espérance de vie s’étale jusqu’à 79,5 ans chez le sexe masculin et tourne autour de 85,4 ans pour les femmes. Avec ces âges qui décalent de la retraite, les institutions de crédits peuvent encore accorder des prêts aux seniors désirant emprunter.

Âge limite pour obtenir un prêt immobilier

Le désir de réaliser des projets immobiliers ne se cantonne pas dans la jeunesse. Même après la retraite, il est possible de succomber à l’envie d’acquérir sa résidence secondaire. D’autres retraités empruntent dans cette période de la vie pour une résidence principale. Que dit la loi sur l’âge jusqu’à laquelle la banque peut octroyer un prêt ? Aucun texte juridique ne limite l’âge de l’emprunteur. Tous, même les septuagénaires et les octogénaires, en théorie, peuvent bénéficier de crédits immobiliers.

Contracter une assurance emprunteur

Si la loi permet aux retraités, de n’importe quel âge, d’emprunter ; la difficulté réside surtout dans l’obtention de garantie d’assurance. Les institutions appropriées proposent des garanties péniblement accessibles aux plus de 70 ans. Les taux de cotisation peuvent excéder les taux d’intérêt du prêt. Pour dénicher un contrat avantageux, des comparaisons sont incontournables. Il faut alors piocher les différents tarifs proposés pour choisir le meilleur.

Se servir du nantissement de l’assurance-vie

L’emprunteur retraité peut nantir son contrat d’assurance-vie pour garantir le crédit immobilier. Cette option s’avère avantageuse dans le cas où le coût de l’assurance du prêt serait inabordable. Avec un nantissement, le pouvoir du titulaire de l’assurance se limite. Le rachat du contrat, les avances ainsi que les autres actions deviennent plus règlementées.

Mettre en avant ses avantages de retraité

Les clients des banques en période de retraite présentent plus de risque en matière de santé. Plus l’âge avance, plus l’être humain tombe facilement malade. Néanmoins, la retraite dégage des avantages considérables pour l’emprunteur ; atouts qui doivent être mis en avant dans le dossier.

  • Des pensions à la retraite, garanties

En accordant des prêts immo aux travailleurs indépendants, les établissements bancaires courent le risque de la baisse d’activité. Les salariés qui empruntent peuvent perdre leurs emplois. Par contre, les retraités permettent aux prêteurs de ne pas courir ces risques. L’État garantit les pensions à la retraite.

  • Plus d’enfants à charge

Les dépenses mensuelles pour un enfant, comprenant sa scolarité, ses frais de santé, son alimentation…, reviennent cher. L’inexistence d’enfants à charge allège beaucoup les dépenses d’un couple. Avec moins de charges, les retraités disposent alors de plus de capacité de paiement. Or, cette dernière fait partie des indicateurs importants pour guider la décision du banquier.

  • Être propriétaire

Plus de 80 % des retraités sont propriétaires de leurs résidences. Un tel statut constitue un point important pour le demandeur de crédit. Grâce à son expérience positive, la crédibilité du retraité augmente aux yeux de la banque. La propriété peut aussi servir de garantie pour le nouveau prêt.

Recours à un courtier

Trouver une banque répondant aux attentes des retraités peut être chronophage. Le demandeur a parfois du mal à mettre en avant ses avantages pour convaincre le banquier. Faire appel à un négociateur devient alors nécessaire. Le courtier expérimenté manie ses connaissances bancaires et savoir-faire pour négocier à la place du retraité. Il peut trouver rapidement des offres adaptées à la situation du solliciteur de crédit, grâce à son large partenariat.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fringilla ut libero eget commodo dolor. accumsan