Mutuelle senior, comment trouver la meilleure ?

L’anticipation est la meilleure préparation pour accueillir le troisième âge, c’est même une arme infaillible pour jouir de sa retraite. Mais comment trouver la meilleure mutuelle senior ?

Les critères à prendre en compte

Une couverture en adéquation avec l’état physique de l’assuré

Le senior doit opter pour un contrat dont les garanties correspondent aux éventuels problèmes de santé auxquels il peut être confronté.

Une prime abordable et concordant aux moyens financiers

La prime conclue entre la compagnie et le senior doit être dans les moyens financiers du sujet.

La prise en charge des dépenses hors Sécurité Sociale

La santé étant un trésor pour un individu du troisième âge, il est important que la mutuelle inclut la prise en charge des dépenses non remboursées par la Sécurité Sociale. Cela concerne la médecine douce (thalassothérapie, ostéopathie et homéopathie), les vaccins et les soins traditionnels. D’autre part, il y a d’autres besoins spécifiques, entre autres, les frais dentaires (prothèses et implants), les frais d’optique (lentilles et lunetterie, cataracte), les frais d’hospitalisation, le traitement des maladies chroniques, et autres besoins relatifs à l’état de santé du senior.

La prise en charge des besoins spécifiques

Outre la prise en charge des traitements médicaux, la mutuelle doit aussi rembourser les dépassements d’honoraires, et éventuellement l’aide à domicile dont il a besoin. Il est à noter que les seniors peuvent être exposés à des problèmes de santé et peuvent avoir besoin d’assistance physique.

L’enjeu prioritaire des seniors

Dans tous les cas, le plus important pour le senior doit être sa santé. Cela résulte du fait qu’à cet âge, il retrouve sa liberté et reprend goût à la vie en voyageant, en se reposant, ou en s’adonnant à diverses activités. Or, il s’agit également d’un âge où les soucis de santé commencent à apparaître. Par conséquent, il faut avoir un minimum de couverture sur l’essentiel, et ce, en accord avec son budget.

Anticiper pour mieux faire face

Les dépenses de santé augmentent avec l’âge. Aussi, il conviendra de prévoir une mutuelle santé qui couvre tous les éventuels problèmes de santé. Or, à la retraite, les revenus baissent. Par conséquent, il faut savoir adapter son train de vie à sa pension, et sa couverture santé à son budget. Il ne faut pas attendre d’être à la retraite pour choisir sa mutuelle. Il faut savoir évaluer les risques et prévoir une garantie conséquente. Les contrats non responsables sont les plus appropriés. Le budget à prévoir varie entre 90 et 120 € par mois.

Il est possible de préserver sa mutuelle entreprise, mais il faut en connaître les conditions. L’assureur peut maintenir la prime de la première année de la retraite. Mais l’assuré doit s’acquitter de la part payée par l’employeur auparavant. Au cours de la deuxième année, il peut augmenter la prime, avec un plafond de 25 %, puis de 50 % l’année d’après. Au-delà de la quatrième année, le maintien de la mutuelle n’est plus intéressant puisque la compagnie peut appliquer les tarifs qu’il veut, sans aucune discussion. Le mieux est de choisir une mutuelle complémentaire santé adéquate, indépendante, dès la première année de la retraite.

1 comment

Il faut aussi penser aux mutuelles prévoyances, c’est un autre projet de vie mais qui permet de ne jamais laisser sa famille dans l’embarras. A préparer comme son héritage.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

adipiscing commodo vel, dolor Curabitur Donec suscipit dolor. libero.