Bien choisir sa maison de retraite : publique ou privée ?

D'ici à 2025, 20 % des Français auront 65 ans et plus. Beaucoup d'entre eux choisiront de vivre dans un établissement spécialisé.

fauteuil roulant ephad

Paul et Hélène ont toujours vécu ensemble. Aujourd'hui âgés de 75 ans, ils ne peuvent rester chez eux en raison de la maladie d'Alzheimer de Paul et malgré les soins attentifs de sa femme.

Mener l'enquête

Chacun d'entre nous peut se trouver demain face à ce genre de situation, soit pour lui-même, soit pour ses parents ou ses proches.

Le style et la qualité des maisons de retraite se sont heureusement modifiés du tout au tout en quelques décennies. Mais prendre la décision de quitter son domicile reste toujours une épreuve. Mieux vaut l'aborder de façon lucide et le moins tard possible, ce qui laisse la possibilité d'un choix personnel et volontaire.

La recherche d'un lieu demande du temps. Utilisez les moyens suivants :

  • médecins, infirmières, professionnels de santé sont à interroger en premier,
  • puis les services d'action sociale municipaux et départementaux,
  • enfin les mutuelles et les institutions de retraite et de prévoyance.
  • Il existe aussi des organismes d'information spécialisés, gratuits ou peu coûteux grâce au système du "référencement" : ils proposent une sélection d'établissements qui ont été visités et appréciés.

Lire notre article complet : Maison de retraite : les points à vérifier pour bien choisir

Publiques ou privées ?

Les maisons de retraite peuvent être classées selon leur capacité à répondre aux pertes d'autonomie, ce qui sera votre premier critère de choix

  • soit elles sont simplement agréées, avec liberté d'organisation interne,
  • soit elles sont médicalisées, avec présence d'une infirmière en permanence,
  • soit elles disposent d'une section de cure médicale, avec présence permanente d'une équipe pour soigner les dépendances lourdes,
  • soit enfin elles offrent un milieu de vie propre aux personnes désorientées.

Le prix d'hébergement sera ensuite votre autre critère de choix, mais il faut savoir qu'il ne suffit pas à lui seul pour apprécier la qualité d'une maison. Prenez donc le temps de visiter le plus grand nombre d'établissements, et chacun au moins deux fois. Dès la deuxième visite, vous sentirez si les résidents sont heureux et le personnel chaleureux. Demandez si vous pouvez amener vos meubles, et même vos animaux. Si vous êtes autonome, évitez les maisons trop médicalisées. Renseignez- vous sur les animations et veillez à ce que les prix indiqués soient vraiment "tout compris". Enfin, inscrivez-vous si nécessaire sur plusieurs listes d'attente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ut sem, nunc Praesent libero adipiscing elit. leo. justo