Visites en Ehpad et Covid 19 : quelles conditions pour aller voir un proche ?

Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, les résidents des Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ont payé un lourd tribut à la maladie. 45 % des établissements sont en effet touchés par l'épidémie. Dans ce contexte, les visites familiales, interdites depuis le 11 mars, ont cependant repris, dans des conditions très strictes, depuis le 20 avril.

illustration personne agees en ephad avec masque covid 19
© istock

Des visites limitées et sur rendez-vous

Depuis la mi-mars, les résidents des Ehpad étaient confinés dans leurs chambres et privés des visites de leurs proches. Ces mesures d'isolement, souvent mal vécues par les intéressés, avaient paru nécessaires pour éviter une contamination qui, chez des personnes souvent très âgées, pouvait avoir des conséquences dramatiques.

Comme nous l'annonce Lexpress, sur son site, ces mesures ont cependant été assouplies, à compter du 20 avril, par le Ministère de la Santé.

À cette date, en effet, les visites familiales ont pu reprendre, dans des conditions très encadrées. En premier lieu, c'est la direction de l'établissement qui décidera, au cas par cas, de l'opportunité de la visite. Afin de l'organiser au mieux, il pourra être demandé à la famille de prendre rendez-vous.

De même, la visite en Ehpad ne pourra concerner que deux personnes à la fois. Ces dispositions peuvent être adaptées en fonction des spécificités de chaque établissement. De même, l'aménagement des visites, ou même leur éventuelle annulation, seront envisagés selon le nombre de cas positifs au Convid-19 éventuellement recensés dans la maison de retraite.

Une organisation des lieux

Même si elles sont de nouveau autorisées, les visites ne peuvent pas se dérouler comme avant l'épidémie de coronavirus. Comme les contacts physiques ne sont pas permis, il faut imaginer des lieux qui se prêtent à ces retrouvailles.

Cette visite en ehpad peut se dérouler en extérieur, dans les jardins de l'établissement. Il est également possible de l'organiser dans des lieux spécialement aménagés pour
l'occasion.

Certaines pièces sont ainsi détournées de leur usage habituel et deviennent de véritables parloirs. Un panneau en plexiglas sépare ainsi les visiteurs. À l'abri de la contagion, les résidents et leur famille peuvent ainsi se voir et se montrer des photos ou des dessins des petits-enfants. D'autres aménagements du même genre peuvent être envisagés.

Gestes barrières et précautions sanitaires

Le déroulement de ces visites familiales s'accompagne naturellement du maintien des gestes barrières qui s'imposent dans la vie quotidienne de chacun.

C'est ainsi que les personnes en visite doivent se laver les mains, avant et après la visite, avec du gel hydroalcoolique fourni par la maison de retraite ou apporté avec soi. Chaque visiteur devra porter un masque, en tissu ou chirurgical.

La présence éventuelle de séparations, en verre ou plexiglas, limite les risques de contamination. Elles n'empêchent pas le maintien de la distanciation sociale de rigueur. Les visiteurs auront également soin de tousser ou d'éternuer dans leur coude.

Certaines maisons de retraite ont également décidé de prendre la température des visiteurs. Si celle-ci dépasse un certain seuil, ou si la personne présente certains symptômes, comme de la toux par exemple, l'entrée de l'Ehpad peut lui être interdite. C'est aussi le cas si le visiteur refuse cette prise de température.

Pour éviter au maximum les risques de contamination, les visiteurs seront également invités à déposer leurs manteaux et sacs dans un contenant en plastique laissé à l'accueil. Ils ne devront pas non plus porter de montres et de bijoux.

Par ailleurs, les visiteurs doivent se rendre dans le lieu prévu pour la visite en suivant un itinéraire spécifique, indiqué par un fléchage. Des parcours adaptés sont prévus pour l'entrée comme pour la sortie. Le respect de ces trajets empêche les visiteurs de croiser des résidents.

Tout au long de son parcours, les visiteurs seront attentifs à ne pas toucher les murs, les rampes ou les poignées de portes. Aucun objet ou denrée alimentaire non périssable ne doivent être remis directement aux résidents. Ils seront confiés au personnel de l'Ehpad qui, pour limiter les risques de contamination, ne les remettra aux résidents qu'après un certain délai.

Il est à noter que les visiteurs doivent, en entrant dans l'établissement, répondre à un questionnaire confidentiel sur leur état de santé puis, sur la base de ce document, remettre une attestation de bonne santé au personnel.

Pour en savoir plus : Rendez vous sur le site Solidarites-sante.gouv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aenean suscipit Curabitur id luctus vulputate, ut tristique quis, nunc Sed odio