Quel tarif en maison de retraite médicalisée (EHPAD) ?

Du fait de l'allongement de la durée de la vie, les séniors sont souvent conduits à résider dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, ou EHPAD. Le tarif de ces maisons de retraite médicalisées dépend de nombreux facteurs, tant régionaux que juridiques. Malgré l'existence d'aides publiques, la charge moyenne, pour les résidents et leurs familles, reste importante.

Soins médicaux coûte trop cher pour les personnes agées
© iStock

De quoi se compose la facture d'un EHPAD?

La facture d'une maison de retraite médicalisée prend en compte trois sortes de dépenses. Comme le nom de la maison l'indique, ses résidents ont droit à des soins médicaux. Mais, à cet égard, les établissements sont entièrement remboursés par la Sécurité sociale.

Aussi n'apparaissent réellement dans la tarification pratiquée que les frais liés à la dépendance et les dépenses d'hébergement. En deçà d'un seuil de revenu précis, le tarif retenu pour la dépendance correspond à un certain niveau de perte d'autonomie. Au-dessus de ce seuil, le tarif est fonction de la perte d'autonomie de la personne, calculée selon une grille de référence très précise (grille AGGIR).

Grille Aggir
© Capture Service-public.fr

Quant aux dépenses d'hébergement, elles se divisent elles-mêmes en plusieurs postes. Elles comprennent :

  • les frais hôteliers,
  • les coûts liés à l'entretien et au nettoyage de la chambre ;
  • aux installations nécessaires au branchement d'un téléviseur ou d'un téléphone ;
  • l'entretien des parties communes et des locaux servant aux animations.
  • la maintenance des bâtiments et de l'entretien des espaces verts. Les frais administratifs doivent encore être pris en compte.

Ces dépenses d'hébergement comportent également un service de restauration, avec la fourniture des trois repas quotidiens et d'un goûter, ainsi que des prestations de blanchissage, qui comprennent notamment le nettoyage des draps et du linge de toilette. Les résidents profitent aussi de diverses animations, ainsi que d'éventuelles sorties ou activités extérieures (ces services génèrent également des frais spécifiques).

Le tarif d'hébergement est également fonction de la nature de la chambre, seule ou double, de sa superficie et de la présence éventuelle d'un balcon par exemple.

Une lourde charge, malgré les aides

fauteuil roulant ephad

Des aides publiques prennent en charge, pour certains résidents, une partie de ces dépenses. L'allocation personnalisée d'autonomie (APA), calculée selon les besoins et les ressources de la personne, réduit ainsi le montant du forfait dépendance.

Pour les personnes plus démunies, des aides au logement, ainsi que l'aide sociale à l'hébergement (ASH) allègent également la facture.

Par ailleurs, les préconisations d'un rapport spécifique, remis en mars 2019 à la Ministre de la Santé, doivent nourrir la loi Grand âge et autonomie >. Ce rapport recommande en effet la mise en place d'un "bouclier autonomie", qui permettrait aux personnes ayant de faibles ressources de mieux faire face aux dépenses liées à la dépendance.

Par ailleurs, le coût de la dépendance serait, comme celui des soins, pris en charge par l'Assurance maladie. Cette fusion des tarifs soins et dépendance permettrait donc de réduire le reste à charge des résidents les plus modestes. En attendant la mise en œuvre de ces mesures, la somme restant à payer, pour les résidents et leurs familles, demeure toujours assez élevée.

En effet, ces derniers doivent, en moyenne, supporter plus de la moitié du coût occasionné par le séjour dans une maison de retraite médicalisée. Compte tenu du niveau moyen des pensions de retraite, cela représente une charge très lourde pour de nombreuses familles.

Pour se faire une idée plus précise des tarifs pratiqués dans les EHPAD, il est conseillé d'utiliser un comparateur des restes à charge en EHPAD, disponible en ligne.

Des tarifs très variables

Calcul pour frais médicaux
© iStock

Le tarif médian d'un EHPAD est de 1949 euros par mois. Ce chiffre moyen recouvre bien sûr une grande diversité. C'est ainsi que 10% des EHPAD pratiquent des tarifs inférieurs à 1653 euros par mois et que la même proportion des maisons de retraite affiche des prix supérieurs à 2798 euros mensuels. Les prix pratiqués dépendent en effet de nombreux facteurs.

Le secteur dans lequel la maison de retraite est construite est l'un d'entre eux. Les maisons de retraite édifiées dans des zones rurales seront moins chères que des EHPAD situés en ville. Les tarifs pratiqués sont en rapport étroit avec les prix du foncier dans le secteur considéré.

Les tarifs des EHPAD dépendent aussi de leur statut juridique. D'une manière générale, les maisons de retraite publiques sont moins onéreuses que les EHPAD liés au secteur commercial. Les premières sont en général gérées par les services sociaux des départements ou les centres communaux d'action sociale (CCAS) qui, comme leur nom l'indique, dépendent des municipalités.

De leur côté, les EHPAD privés dépendent d'entreprises, ou de groupes privés. Il existe également des EHPAD privés à but non lucratif, gérés par des associations, des mutuelles ou encore des fondations. Ils pratiquent des prix compris entre ceux des EHPAD publics et ceux des maisons de retraite privées.

Ces différences de tarifs s'expliquent de plusieurs manières. Si les prix des EHPAD publics sont moins élevés en moyenne, c'est qu'ils sont plus souvent situés en zone rurale.

La plupart du temps, ces maisons de retraite publiques sont également plus anciennes. Les bâtiments sont donc amortis, ce qui n'est pas le cas de nombreux EHPAD privés, plus récents. Cette ancienneté, plus ou moins grande, des maisons de retraite, est donc un autre élément à prendre en compte pour expliquer les différences de tarification.

Les pouvoirs publics ont mis à la disposition des personnes intéressées des outils commodes pour trouver l'EHPAD qui leur convient. C'est notamment le cas de l'annuaire des EHPAD maisons de retraite médicalisées qui, en fonction du lieu de résidence, permet de découvrir la maison de retraite qui correspond le mieux à ses besoins et à ses ressources. Cet annuaire est disponible en ligne.

Les personnes intéressées y trouveront en effet, pour chaque établissement, le détail de la tarification, avec les prix de l'hébergement, le tarif du forfait dépendance ainsi que l'ensemble des prestations proposées. Les EHPAD étant classés dans l'annuaire par ordre croissant de prix, il est ainsi plus aisé de trouver celui qui répond à ses attentes propres.

À lire aussi : Maison de retraite : les points à vérifier pour bien choisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nec efficitur. id ut leo fringilla Aliquam suscipit