Réforme des retraites, quel impact sur la fin de carrière ?

Le gouvernement Philippe a récemment prévu une réforme sur les retraites. Celle-ci apportera de nombreux changements, notamment sur le système de retraite et l'âge de départ à la retraite. Découvrons quelles sont les modalités de cette toute nouvelle réforme et comment l'anticiper pour préparer sa fin de carrière !

Reforme Des Retraites Quel Impact Sur La Fin De Carriere

La réforme sur les retraites

Le système de retraite universel

Reforme Des Retraites Quel Impact Sur La Fin De Carriere(1)

La nouvelle réforme de 2019 apporte de nombreuses modifications à l'ancien système de retraite. Le gouvernement souhaite mettre en place un système de retraite universel, en remplacement des 42 régimes existants. Le but étant d'offrir les mêmes droits à tous les Français avec l'objectif affiché de maintenir l'âge de départ à la retraite et le niveau des pensions.

Quel que soit votre statut, que vous soyez un salarié, un professionnel indépendant, un agriculteur ou un fonctionnaire, les règles seront ainsi les mêmes, en vue d'instaurer un système plus juste et plus équitable.

Le système universel des retraites est basé sur le principe des points. Chaque jour travaillé permet à un salarié d'obtenir des points, qui seront cumulés et convertis pour alimenter son « compte retraite ». Chaque point cumulé permettra au travailleur d'augmenter son niveau de retraite. Notons que la valeur du point sera fixée par le Conseil d'administration de la Caisse nationale de retraite universelle. Tout au long de sa carrière, chaque salarié accumulera les points qu'il pourra suivre en temps réel sur internet. Dans ce nouveau système, c'est toute sa carrière qui sera prise en compte, là où auparavant on comptait seulement les 25 meilleures années pour les employés du secteur privé et les six derniers mois pour les fonctionnaires.

Des cotisations similaires pour toutes les carrières

Chaque Français, qu'il soit fonctionnaire, salarié du privé ou soumis à des régimes spéciaux, versera les mêmes cotisations. Le gouvernement propose une homogénéisation du taux de cotisation à 28,12%, partagé entre l'employeur (60%) et le salarié (40%). Avant que la retraite ne soit liquidée, il vous est possible d'envisager une reconstitution de carrière en faisant appel à des experts en retraite afin de vérifier vos droits et déceler toute anomalie. L'aide d'un cabinet de conseil spécialisé en retraite vous donnera l'opportunité de réaliser un récapitulatif de toutes les périodes de votre vie professionnelle.

La génération concernée par cette réforme et l'âge de départ à la retraite

Si la réforme sur les retraites a été initialement prévue pour les générations nées à partir de 1963, elle concernera finalement celles nées après 1975. Le système de retraite universel entrera en vigueur en 2022 et touchera ceux qui sont nés à partir de 2004.

Pour ce qui est des fonctionnaires et des agents des régimes spéciaux, dont l'âge de départ à la retraite est fixé à 57 ou 52 ans, ce sont ceux qui sont nés en 1980 et en 1985 qui sont touchés par la réforme.

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé que l'âge de départ à la retraite restera à 62 ans. Cependant, le gouvernement a prévu un âge pivot afin de garantir les pensions, sans pour autant augmenter les impôts. Cet âge doit être atteint pour pouvoir profiter d'une retraite à taux plein, avec un système de bonus-malus.

Appliquée dès 2020, la pension minimale est fixée à 1 000 euros nets par mois pour un salaire au SMIC durant toute la durée de l'activité.

Les impacts de la réforme sur les salariés

Certes, l'objectif principal de la réforme est de traiter chaque salarié sur une même base et d'offrir à chacun les mêmes opportunités pour vivre une retraite paisible. Cependant, la question sur l'intérêt du système de retraite universel reste floue pour tout le monde.

Cette réforme favorise les faibles revenus, notamment ceux qui ont des carrières heurtées et les ménages les plus défavorisés, mais aussi ceux qui connaissent une carrière très florissante. Par contre, elle n'est pas aussi profitable pour ceux qui ont une carrière dite ascendante, c'est-à-dire ceux qui ont un niveau de rémunération assez faible et qui ont bénéficié d'une augmentation régulière tout au long de leur carrière.

Comment bien préparer sa fin de carrière ?

La plupart des anciens salariés vivent mal la retraite et se sentent désorientés. Afin de bien préparer votre départ à la retraite, vous pouvez vous faire accompagner par un cabinet de conseil, qui vous aidera à connaître vos droits, à calculer votre pension, à comprendre les nouveaux dispositifs et les réformes sur la retraite, qui peuvent parfois être très compliqués.

Vous avez changé de statut professionnel plusieurs fois ? Vous avez interrompu l'exercice de vos activités ? Vous avez eu une carrière professionnelle assez mouvementée ? Quelle que soit votre situation, sachez que l'aide et les conseils d'un professionnel peuvent s'avérer indispensables.

Faire appel à un cabinet de conseil pour votre retraite

L'accompagnement d'un cabinet de conseil vous sera utile pour faire le bilan de votre retraite et procéder à une reconstitution de carrière. Celui-ci vous aidera à évaluer, à valider et à vérifier vos droits acquis à la retraite tout au long de votre carrière professionnelle, mais aussi à mettre à jour votre relevé de carrière.

Ce type de cabinet procède généralement à l'analyse du relevé de carrière et des anomalies. Il s'occupe de la demande de correction auprès des caisses de retraite, et peut également réaliser une simulation du montant de la pension à différents âges, des simulations personnalisées et une étude d'impacts liés à un départ anticipé ou différé.

Si vous souhaitez optimiser vos droits à la retraite et mettre en place une stratégie de fin de carrière, n'hésitez pas à solliciter l'accompagnement d'un cabinet de conseil. Ce dernier se chargera de réclamer vos droits manquants et de réaliser différentes études, notamment sur l'intérêt du rachat de trimestres et de points de retraite.

Un expert en retraite vous aidera à déterminer s'il vaut mieux une surcote, notamment si vous travaillez au-delà de l'âge légal une fois le taux plein atteint, ou un cumul emploi retraite.

Pour information, l'accompagnement d'un cabinet de conseil peut aussi se porter sur l'assistance à la liquidation de vos droits de retraite, pour la prise en charge du dépôt des demandes et du suivi de l'avancement jusqu'à la notification des pensions de retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sem, lectus ipsum odio sit in porta. ante. pulvinar tempus ipsum