Comment présenter ses condoléances : nos conseils

Vous apprenez le décès d'un parent ou d'un ami. Vous souhaitez faire part à ses proches de votre émotion et de votre soutien, car vous imaginez quel moment douloureux ils doivent vivre. Vous le faites en utilisant divers supports et en choisissant le moment qui vous paraît le plus opportun. Quant au contenu du message, il doit être inspiré par ce que vous ressentez.

Des formes différentes

Votre message de condoléances peut être transmis de manières diverses. En fait, tout dépend du degré d'intimité qui vous lie à la famille du défunt. Si vous en faites partie vous-même, ou si vous êtes un proche, vous pouvez exprimer votre sympathie de vive voix.

Rien ne vous empêche, dès lors, d'appeler la famille ou même de lui rendre visite, si vous pensez que votre présence peut l'aider à surmonter sa peine.

Si vous êtes moins lié au défunt, il vaut mieux écrire à sa famille. Vos condoléances prennent alors la forme d'une lettre ou d'un faire-part. Veillez à écrire la lettre vous-même, un texte dactylographié paraissant un peu impersonnel.

Si vous avez des talents artistiques, vous pouvez créer une carte personnelle, en peignant par exemple une petite composition à l'aquarelle. De leur côté, les courriels et les SMS peuvent paraître un peu trop neutres. Mais cette façon de communiquer est aujourd'hui très courante, et il est admis que les condoléances puissent emprunter cette forme.

Enfin, vous pouvez accompagner la lettre d'un envoi de fleurs. Cette attention supplémentaire montre à la famille à quel point vous prenez part à son deuil.

Choisissez le bon moment

Si vous faites partie de la famille de la personne décédée, ou si vous en étiez un ami proche, vous pouvez lui témoigner votre affection par téléphone aussitôt que vous apprenez la triste nouvelle.

Dès ce moment, vous pouvez aussi vous rendre à son domicile. Une visite aussi prompte n'est pas conseillée à des personnes moins intimes. Elle sera peut-être ressentie comme importune par des personnes qui préfèrent passer ces moments difficiles en famille. Dans ce cas, il vaut mieux attendre un moment plus approprié. Il peut s'agir de la levée du corps, moment bref et émouvant, où le cercueil est scellé. Il arrive que l'heure et le lieu en soient précisés sur le faire-part.

Si une cérémonie précède l'inhumation ou la crémation, vous pouvez aussi vous y rendre et saisir cette occasion pour présenter vos condoléances à la famille.

>> Remerciement décès : que faut-il écrire sur sa carte?

Comment exprimer vos condoléances?

Il existe des formules usuelles de condoléances, adaptées à diverses circonstances. Vous trouverez aussi en ligne de nombreux exemples de messages. Il est toujours possible d'y recourir si vous manquez d'idées ou si vous craignez de commettre un impair en laissant libre cours à votre inspiration.

Pourtant, un message personnel semble la solution la plus appropriée. À condition d'exprimer sincèrement ce que vous ressentez, il aura plus de chance de toucher la personne qui le reçoit. Vous laisser guider par vos sentiments est la meilleure manière de trouver les mots justes.

Bien sûr, il faut éviter certaines formules qui, par leur maladresse, peuvent peiner ou heurter la personne endeuillée. Ainsi, ne lui dites pas que le défunt est heureux à présent, sans connaître ses croyances en la matière.

Lui rappeler que le défunt est mort sans avoir eu le temps de souffrir ne l'aidera pas non plus. De quelque manière que le décès se produise, il est toujours ressenti de façon douloureuse.

De même, lui dire qu'elle se sentira mieux bientôt, c'est suggérer que le défunt représentait une charge pour elle.

L'essentiel est de manifester une empathie sincère. Si la personne qui vient de perdre un être cher sait que vous pensez à elle, elle se sentira soutenue dans son épreuve. Même si vous ne pouvez pas vous mettre entièrement à sa place, dites-lui que vous partagez son chagrin. Là encore, elle se sentira moins seule à l'idée que quelqu'un la comprend et mesure l'étendue de sa peine. Une autre manière d'exprimer des condoléances sincères est de parler du défunt.

De vive voix ou dans une lettre, vous rappelez ainsi de bons moments passés ensemble. Vous insistez sur certaines qualités de la personne décédée, qui la faisaient apprécier des autres.Cette manière d'évoquer la personne décédée montre toute la sympathie que vous aviez pour elle et témoigne de la sincérité de votre affliction. Ses proches vous en seront certainement reconnaissants.

Quelle que soit la formule choisie pour exprimer vos condoléances, vous pouvez l'insérer dans un faire part de décès . Conçu à cet usage, vous le personnalisez à votre guise. Vous pouvez simplement y faire figurer le nom du défunt. Mais il est également possible d'ajouter des photos de la personne décédée, en plein cadre ou entourées d'une couronne par exemple. Le faire-part accueille aussi des textes personnels, qui composent un hommage au défunt.

À lire aussi  : Assurance obsèques : tout savoir pour un bon choix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ut tristique sit diam in elit.