Comment bien faire pousser vos glaïeuls dans votre jardin ?

Ces fleurs ornent nos jardins durant l’été depuis toujours. Les jardiniers en herbe, ont le choix entre une grande variété de formes, de couleurs et de hauteurs, il en existe donc pour tous les goûts. On vous explique comment bien faire pousser vos glaïeuls.

glaieuls

Trouver le bon endroit pour planter

Repérer un endroit où le sol draine bien dans votre jardin. S'il y a encore des flaques d'eau 3 ou 4 heures après une pluie violente, changez d’endroit. Ou, si vous n’avez pas le choix, aménager votre sol en ajoutant des matières organiques pour élever le niveau quelques centimètres et ainsi améliorer le drainage.

Bon à savoir : La mousse de tourbe, le compost, l'écorce moulue ou le fumier fonctionnent tous très bien et sont facilement trouvable en commerce ou dans votre propre jardin. Bien que les Glaïeuls ne soient pas spécialement capricieux, ils ne survivront pas dans un sol détrempé ou dans de l'eau stagnante, donc faites attention !

À lire aussi : Maison & Jardinage : Faire durer vos bouquets

Placez vos glaïeuls plein sud :  là où elles recevront le plus de soleil

Gladiolus 2656879 960 720

Creusez des trous et plantez les bulbes à 8 ou 10 cm de profondeur et à environ 15 à 25 cm entre chaque bulbe. Les bulbes les plus gros donnent de meilleurs résultats lorsqu'ils sont plantés en profondeur ; vous pouvez donc aller jusqu’à 15cm.

Plantez les bulbes avec le côté aplati vers le bas. Parce que les glaïeuls ont des tiges minces et hautes, les plants groupés (d'une dizaine de fleurs ou plus) ont plus d'impact visuel.

Après la plantation, arrosez généreusement vos semis. Les racines et les pousses se formeront bientôt, bien qu'il faille parfois un peu de temps avant que les premières pousses n'apparaissent (surtout si les bulbes sont plantés assez profond).

Bon à savoir : Si le sol est encore assez frais, attendez qu'il se réchauffe avant de planter.

Arrosez périodiquement pendant la saison de croissance s'il ne pleut pas, en gardant à l'esprit que les arrosages plus intenses hebdomadaires sont plus adaptés que des arrosages légers tous les jours. Environ 1 litre d'eau par semaine est la quantité nécessaire durant la période de croissance.

À lire aussi : Comment protéger son jardin du froid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

diam porta. massa quis, tristique sit mattis