Établissements pour personnes âgées : quels sont-ils ?

Ces établissements sont classés en plusieurs catégories. Certains sont publics d'autre privés. Les conditions d'admission dépendent de plusieurs facteurs, en particulier du degré de validité. En 2017, il existait un peu plus de 10 000 établissements pour personnes âgées, répartis en 9 254 établissements sociaux et médico-sociaux et 984 établissements de santé dits de longue durée. Ces structures offraient 647 000 places. Les taux d'occupation des ces établissements étaient de 90 % à 97%.

Ces établissements se répartissent de la manière suivante :

1. Les maisons de retraite

Elles peuvent être privées à but non lucratif, privées à caractère commercial ou publiques. Elles accueillent des personnes valides ou semi-valides. L'aide sociale peut permettre l'accès à ces structures aux personnes à faible revenu, Certaines maisons de retraite comportent une « section de cure médicalisée ». Celles-ci peuvent accueillir des personnes dépendantes ou nécessitant une surveillance médicale.

>> Maison de retraite : les points à vérifier pour bien choisir

2. Les foyers logements

Il s'agit de résidences constituées d'appartements indépendants et équipées de services collectifs facultatifs. Ainsi la restauration, le ménage ou les courses peuvent être assurés par un service centralisé. Les personnes hébergées dans ces foyers doivent être autonomes.

3. Les résidences services

Il s'agit d'appartements individuels pouvant comporter plusieurs pièces. Ces résidences sont équipées d'un service de surveillance médicale et de services collectifs. En revanche, les pensionnaires doivent être valides et assumer seuls la majeure partie de leurs activités quotidiennes.

4. Les centres de long séjour

Ce sont des centres réservés aux personnes nécessitant des soins médicaux constants et importants, Les frais médicaux sont pris en charge par la sécurité sociale. Par contre les frais d'hébergement sont à la charge de la personne hébergée. Les aides qui peuvent être obtenues pour subvenir à ces frais sont récupérables par les organismes sociaux sur la succession.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

diam leo consectetur ut massa ipsum sed vel, accumsan dictum