Fatigue musculaire, baisse d’énergie… Et si vous manquiez de potassium ?

De même aspect que le sodium – qui est surtout concentré à l’extérieur des cellules – le potassium (symbole K) est un minéral essentiellement localisé à l’intérieur de nos cellules et présent en très faible quantité dans le sang : seulement quelques grammes. Ses mouvements entre l’intérieur et l’extérieur de la cellule sont couplés à ceux du sodium.

Ces deux éléments sont, en effet, porteurs d’une charge électrique positive. Pour que nos muscles fonctionnent, des milliers de petits courants donnent à nos cellules, en une fraction de seconde, l’ordre de se contracter ; le potassium sort de la cellule et le sodium y entre.

La membrane cellulaire doit ainsi, en permanence, contrôler la fuite du potassium et l’entrée du sodium pour que l’équilibre soit constant.

À quoi sert-il ?

Il est tout simplement indispensable à la vie ! Toutes nos fonctions sont associées aux mouvements du potassium, du sodium et du calcium à travers la membrane des cellules.

Mais seuls les quelques grammes qui sont dans le sang sont actifs.

  • Avec le calcium, le potassium contrôle tous les processus d’excitabilité neuromusculaire : les mouvements, la force, la marche…

Afin que l’influx nerveux puisse circuler le long des nerfs et donner à nos muscles l’ordre de se contracter, il faut que le potassium se mobilise. C’est dire combien il est utile, en particulier pour le fonctionnement du muscle cardiaque.

  • Il contribue à la sécrétion des hormones, et plus particulièrement de l’insuline.
  • Il joue aussi un rôle fondamental dans les mécanismes de l’hypertension artérielle.

Les autres bienfaits du potassium sur notre corps

  • Prévenir et traiter l’hypertension ;
  • Prévenir et traiter l’hypokaliémie ;
  • Réduire le risque d’hypercalciurie (calculs rénaux), d’ostéoporose, de maladies cardiovasculaires, d’ AVC (accident vasculaires cérébraux) ;
  • Diminuer la douleur dentaire.

Pourquoi peut-on en manquer ?

  • Vous ne mangez pas assez de fruits et légumes.
  • Vous avez une maladie digestive : Vomissements et diarrhées provoquent de grandes pertes de potassium.
  • Vous prenez des laxatifs .
  • Il y a une fuite potassique par les selles.
  • Vous consommez des diurétiques : Ils favorisent la fuite urinaire du potassium.
  • Vous consommez trop de réglisse (elle contient de l’acide glycérhizique, un poison pour le rein). une boîte de cachous par jour pendant deux mois et c’est l’intoxication entraînant une hypertension et une hypokaliémie (déficit en potassium).

Où le trouve-t-on ?

Il nous est essentiellement apporté par les végétaux : légumes et fruits (voir plus bas). Nos besoins sont importants et permanents faut de 2 000 à 3 000 mg par jour en moyenne pour un adulte. C’est l’équivalent de quatre fruits frais (pomme, poire, banane…) et une portion de légumes verts (poireaux, haricots, petits pois…).

Vous avez peut-être une carence si…

Vous êtes fatigué, apathique. Vous manquez de dynamisme. Marcher, courir, porter vos courses sont de plus en plus pénibles.

Vous avez fréquemment des fourmillements dans les mains, des crampes. Vous avez la sensation que vos muscles ne vous obéissent pas. Même si ces symptômes ne sont pas spécifiques, parlez-en à votre médecin traitant. Une prise de sang permet de mesurer le taux de potassium dans le plasma.

fourmillement main

Crampes chroniques ? Fourmillements dans les mains ? C’est peut-être un signe de carence. Une prise de sang le confirmera.

Pour remédier au manque de potassium

Nos ancêtres n’avaient pas de déficit potassique. Ils se nourrissaient de fruits et légumes. Faites comme eux. N’hésitez pas à y ajouter des fruits secs (figues, raisins, noisettes…).

  • Dans vos menus, sachez équilibrer l’apport entre sodium et potassium.
  • Méfiez-vous de la réglisse, n’en abusez pas !
  • Ne prenez pas de laxatif ni de diurétique sans avis médical.
  • Ne prenez pas de médicaments sans en parler à votre médecin.

En tête, les fruits secs

Aliments (pour 100 grammes) et potassium (en mg) :

  • Abricots secs = 880 mg
  • Lait en poudre écrémé = 650 mg
  • Haricots secs = 160 mg
  • Son de blé = 160 mg
  • Pois secs = 990 mg
  • Pruneaux = 860 mg
  • Raisins secs = 860 mg
  • Amandes = 860 mg
  • Noix = 860 mg
  • Dattes = 750 mg

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Praesent eleifend quis venenatis mattis tristique Aenean et, leo. vel, massa