La sexualité a l’heure du 3eme âge, on en parle ?

Avec l’allongement de l’espérance de vie, les progrès médicaux, les changements d’habitudes de vie le 3ème âge ne correspond plus vraiment à l’idée que l’on se faisait, avant, de la vieillesse. On parle même maintenant d’un 4ème âge ! C’est dire si le 3ème âge comporte de sémillants messieurs et des femmes en pleine possession de leur pouvoir de séduction. La sexualité fait donc partie de leur quotidien.

Quelle est la vie sexuelle des personnes du 3ème âge ?

La vie sexuelle des personnes du 3ème âge se porte bien, selon les études menées sur le sujet. Ainsi, un très sérieux rapport britannique, mené auprès de plus de 6000 personnes des 2 sexes jusqu’à  80 ans indiquait qu’ils avaient, pour la plupart, deux rapports sexuels satisfaisants par mois, voire plus. Afin de pouvoir déterminer cela, il fallait qu’ils répondent à des questions détaillées relatives à leur état de santé, leurs habitudes sexuelles et leur consommation de tabac et d’alcool. Ce qui ressort de cette étude, hormis le fait que le sexe est encore présent chez les personnes de soixante ans et plus, c’est que la seule raison qui les pousse à ne pas avoir de relations sexuelles est la présence de pathologies.

Douleurs, arthrite, diabète, génèrent des troubles qui empêchent les personnes d’avoir des relations sexuelles complètes ou font baisser leur libido. Avec l’âge, des troubles érectiles apparaissent chez les hommes et la sécheresse vaginale est un frein important chez les femmes. Si cela n’empêche pas les baisers et les caresses, la pénétration devient difficile, chez les uns, comme pour les autres.

>> À lire aussi : Ne laissez pas le cancer briser votre sexualité

Quelles aides pour une sexualité retrouvée ?

Pour les hommes :

Si le premier nom qui vient à l’esprit est le Viagra (la célèbre petite pilule bleue pour homme), d’autres dispositifs médicaux comme le Cialis existent, mais leur prise peut entraîner des effets indésirables, plus ou moins importants selon les personnes. Certains utilisateurs ont évoqué des maux de tête. Il est important de rappeler que ce médicament ne doit pas être couplé avec un traitement cardiaque. Le fait de prendre une grosse dose pour être certain d’avoir une érection de qualité est également une erreur. La posologie doit être scrupuleusement respectée. Il existe, en outre, d’autres alternatives pour retrouver des capacités érectiles.

On peut ainsi trouver des aliments susceptibles d’améliorer la qualité des érections. Les aliments présentant de forts taux de zinc peuvent ainsi être intéressants. Lentilles, jaune d’œuf, foie de veau, huitres, asperge, céleri sont donc à privilégier. On peut aussi prendre des compléments à base de zinc sous forme de comprimés. Le gingembre et le ginseng stimulent également la libido. Surtout qu’ils sont en vente libre et ne présentent aucun effet secondaire…

>> À lire aussi : Après 60 ans : comment faire durer le désir ?

Pour les femmes :

Les femmes, souvent, après la quarantaine, se sentent moins inhibées et sont les premières à reconnaitre que leur vie sexuelle est de meilleure qualité. Avec l’âge pourtant, des douleurs ou la sécheresse vaginale peuvent amoindrir leur désir. Des traitements peuvent être pris pour lutter contre la sécheresse intime. Il est possible de prendre des lubrifiants capteurs d’eau qui comportent, entre autres, de l’acide hyaluronique. La pratique d’une gymnastique douce permet de continuer à faire travailler les muscles autour de la zone génitale, pour qu’ils restent fermes,  favorisant en même temps la lubrification. La pénétration sera ainsi moins douloureuse et les femmes gagneront en plaisir.

A tout âge, il est donc possible, même s’il faut bénéficier d’un petit coup de pouce, d’avoir une vie sexuelle de qualité. La sexualité est inhérente à la vie, quel que soit l’âge. Pourquoi s’en priver, tant que l’amour et le désir existent ?

>> À lire aussi : Cancer de la prostate et sexualité

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nullam ut ipsum Aenean porta. eget sit lectus