Entretenir les 5 sens pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées

En vieillissant les sens se dégradent, perte progressive de l’ouïe, diminution de l’odorat, baisse de la vue. Ces troubles nuisent à la qualité de vie des personnes âgées et inquiètent bien souvent leurs proches. Toutefois des solutions existent pour surmonter ces déficiences et améliorer le quotidien des aînés.

L’ouïe

Problème bien connu des seniors, les difficultés d’audition s’accroissent avec l’âge. Nommée presbyacousie, cette baisse de l’audition débute généralement entre 50 et 60 ans : 40 % des personnes de plus de 60 ans déclarent une gêne auditive qui, à partir de 70 ans, peut devenir handicapant. Cela s’explique tout simplement par le vieillissement de l’oreille interne réduisant le nombre des cellules du nerf auditif. Les sons aigus deviennent plus difficiles à percevoir.

Ces troubles auditifs isolent bien souvent la personne des sons du quotidien. Elle comprend mal les conversations et peine à y participer, elle repère mal la sonnerie du téléphone ou de la porte d’entrée, etc. Les proches adoptent souvent des attitudes inadaptées : lui parler comme à un enfant, ne plus solliciter son avis ou encore décider pour elle d’un changement d’organisation du quotidien.

Les solutions

Il est nécessaire de faire des examens réguliers de l’audition de la personne âgée. L’utilisation d’un appareil auditif est indispensable, utilisé le plus tôt possible, il limite la progression du trouble. Des procédés simples peuvent être mis en place : parler doucement en articulant bien et se positionner face à la personne, atténuer les bruits de fonds, demander à la personne dans quelles conditions elle entend le mieux. Des méthodes pouvant éviter la spirale de l’isolement social et des risques qui s'ensuivent.

La vue

Les premiers troubles de la vision apparaissent généralement autour de la quarantaine avec la presbytie (perte de la capacité d’accommodation de l’œil, la lecture devient plus difficile). Cette dernière s’installe progressivement entre 40 et 60 ans obligeant le port de lunettes pour voir de près.

Autres conséquences de l’âge sur la vue : le temps d’adaptation à l’obscurité s’allonge - d’où la difficulté de conduire dans la pénombre - le risque de survenue de la cataracte s'accrut, idem pour le glaucome qui peut apparaître à n’importe quel âge mais dont la survenue augmente après 70 ans.

Les solutions

Il est indispensable de vérifier sa vue après 45 ans et de manière régulière après 60 ans. L’ophtalmologue pourra prescrire le port de lunette, un traitement ou parfois même une chirurgie oculaire.

Afin de faciliter la vie quotidienne, des astuces simples peuvent être appliquées. Éclairer les pièces avec plusieurs sources lumineuses, veiller à positionner la lumière plutôt derrière soi pour lire, choisir des livres avec des écritures grosses et épaisses, installer des stores pour limiter l’éblouissement, opter pour des tons clairs dans le choix de la décoration de la maison, éviter les sols glissants, porter des lunettes et chapeaux pour le soleil. Dans la cuisine, vous pouvez indiquer certains produits par des étiquettes pour mieux les identifier, installer des gommettes ou rubans sur les interrupteurs, une lumière à détection automatique peut être envisagée également.

Puis, il est essentiel de communiquer avec son entourage. Les proches peuvent apporter leurs aide et conseils sur la façon de mieux disposer les courses, les objets, les habits pour améliorer le quotidien ou sur le choix d’un trajet à prendre pour plus de sécurité.

Le toucher

Le toucher n’est pas un sens à négliger, il permet de ressentir de nombreuses impressions comme la chaleur, la douleur, les vibrations, la pression qui envoient au cerveau des indications sur notre environnement. Les aînés ayant des troubles du toucher peuvent être moins réactifs aux effets d’une substance dangereuse ou une brûlure aggravant ainsi leurs dommages dans le temps.

Les solutions

Adaptez vos équipements de la maison avec par exemple des robinets thermostatiques ou des ventilateurs plutôt que la climatisation pour éviter les forts écarts de température.

L’odorat et le goût

Avec l’âge les papilles gustatives deviennent moins sensibles, donnant l’impression que les aliments perdent en saveurs. Cela a pour conséquence de dégrader l’odorat et le goût fortement liés à l’alimentation. Pourtant prendre plaisir à manger est primordial, d’une part pour garder bon appétit puis d’autre part pour la convivialité qu’il génère. La perte de ces deux sens peut provoquer une dénutrition, mais aussi l’impression d’être en décalage avec son entourage.

Les solutions

Il faut être attentif aux repas, leur accorder de l’importance, les considérer comme un moment de plaisir. La personne concernée doit impérativement apporter plus de saveurs à ses plats. Elle peut utiliser des épices, des herbes, des condiments variées (en veillant à limiter le sel). Elle doit prendre conscience de ce qu’elle mange, en observant sa nourriture, en bien mastiquant, en décrivant les goûts, les souvenirs, les ressentis... Il faut aussi veiller à la qualité et à l’équilibre des repas en privilégiant les produits frais et de saison plus sains et plus goûteux.

Côté odorat, il faut le solliciter également. Sortir dehors et sentir les choses environnantes : les fleurs, les arbres, les plats sortis du four, les parfums…

Inciter les activités sensorielles chez la personne âgée est essentiel

Comme nous l’avons vu, les solutions pour pallier au déficit des sens sont nombreuses mais il vaut mieux prévenir que guérir. Il faut alors stimuler ses sens dès que possible et la meilleure solution reste l’activité de manière générale. Il n’est pas toujours facile de savoir quoi faire pour y parvenir. Les résidences pour seniors apparaissent alors comme un cadre idéal à la sollicitation sensorielle. Aux Résidentiels par exemple, des chorales, thés dansants, promenades dans des jardins thérapeutiques, zoothérapie, jeux de mémoire, activité sportives, bricolage, etc, sont organisés toute l’année. Des animations favorisant les sens des personnes âgées mais aussi le lien social.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

eleifend mattis pulvinar ipsum Curabitur efficitur.