Comment bien choisir votre literie ? Guide complet

Nombre de maux de dos sont liés à une literie en mauvais état ou mal adaptée. Pour les prévenir, suivez notre guide d'achat.

Vue Partielle D'une Femme Touchant Un Matelas En Magasin
© Istock

On ne plaisante pas avec son dos. Ni avec son lit. Le mal de dos fait, ou a fait souffrir, au moins une fois dans leur vie, 80 % des Français et est responsable de 110 000 arrêts de travail d'une durée moyenne de 33 jours. Et selon une étude réalisée par l'Institut de Promotion et d'Etudes de l'Ameublement, 11 % des maux de dos seraient dus à une literie inadaptée. La solution ? une literie adaptée, évidemment.

Pour un adulte, c'est avoir, au réveil, la sensation d'avoir bien dormi, d'être reposé. Pour un enfant, c'est un lit qui préserve le dos pendant toute sa croissance. Et pour une personne âgée, un lit qui ne crée pas de douleurs, notamment au niveau de la colonne vertébrale.

Alors si, dès à présent, vous avez la sensation de mal dormir, de vous réveiller avec des courbatures ou des douleurs lombaires ou cervicales, demandez-vous si le problème ne vient pas, d'abord, de votre lit.

À lire aussi : Un bon sommeil avec un bon matelas

Essayer votre lit, c'est primordial !

Adopter une nouvelle literie, c'est faire un pacte de dix ans minimums. Aussi on ne la choisit-on pas sur catalogue, ni en la tâtant timidement de la main ou en s'asseyant simplement dessus. Allongez-vous, fermez les yeux et laissez-vous aller à son confort... Si vous ne vous y sentez pas bien immédiatement, ce sont les spécialistes qui le disent, passez votre chemin. On ne s'adapte pas à la literie, c'est elle qui, d'emblée, doit s'adapter à nous.

Femme Choisissant Matelas Pour Son Lit
© Istock

Maison de la Literie, fabricant et distributeur de literie (Epeda, Mérinos, Simmons, Tréca, Bultex, Dunlopillo, Pirelli. .. ) a mis en place depuis deux ans un partenariat avec le Syndicat national des masseurs kinésithérapeutes et rééducateurs.

Objectif : conseiller le client en fonction de critères qui ne se limitent pas au rapport poids/taille, mais doivent se fonder aussi sur l'âge, la morphologie, l'activité professionnelle, sportive, la souplesse et les pathologies éventuelles.

Des journées "Portes ouvertes", organisées par les centres Maison de la Literie dans toute la France, sont ainsi l'occasion pour le client de rencontrer un kinésithérapeute qui l'orientera vers une gamme adaptée à son cas.

Un problème veineux ? Choisissez un sommier, électrique ou mécanique, qui se relève aux extrémités ou un matelas plus épais à l'une des extrémités pour maintenir les jambes surélevées pendant le sommeil.

Vous êtes sportif ? Optez pour un matelas qui allège au maximum les pressions exercées par le corps (matelas mousse "à mémoire ou thermosensible, matelas à eau...).

Vous souffrez d'une hernie ? Limitez au maximum les amplitudes de mouvements ; le lit doit être haut, et pourquoi pas à descente et montée électrique, et doit alléger les pressions.

Que changer : sommier ou matelas ?

Votre literie a plus de dix ans. Dans ce cas, pas de dilemme : changez matelas et sommier et choisissez-les de préférence dans la même marque. Ils sont conçus pour "fonctionner" ensemble et vous procurer un confort maximal.

Si vous disposez d'espace, optez plutôt pour un grand lit, dans lequel vous aurez tout loisir de vous étendre. C'est très important pour la qualité de votre sommeil ! Certains spécialistes réservent le 140 x 190 cm pour un adulte seul et le 160 x 200 cm pour le duo.

Vous souhaitez ne changer que l'un des deux éléments : le choix dépend de votre équipement. Si votre sommier est récent et ergonomique, ne vous tournez pas forcément vers un matelas haut de gamme. Tenez surtout compte de votre morphologie (poids et taille) et de votre confort personnel (contact immédiat, allergies...).

En revanche, si votre sommier est traditionnel (lattes fixes ou croisillons), misez tout sur le matelas.

Le matelas

La différence entre un matelas mousse, à ressorts ensachés, en latex ? Question de technologie, de goût personnel et de prix.

A ressorts

Ce sont les plus vieux matelas commercialisés (1870 aux États-Unis). Mais ils ne constituent pas le summum du confort. En revanche, ceux à ressorts ensachés (enfermés dans un sachet en coton) sont plus adaptés à la morphologie du dormeur et permettent une indépendance de couchage (le voisin bouge, pas vous), donc un meilleur confort à deux.

Vue Coupée D'un Matelas A Ressort
© Istock

Quant aux ressorts biconiques, resserrés en leurs extrémités, ils offrent un confort plus ferme (ligne Orthopedic Duvivier). Plus les ressorts sont nombreux, meilleur sera le soutien.

En latex de synthèse : ces matelas, mis au point dans les années 40 par des fabricants de pneus (Dunlop et Pirelli), vont connaître une révolution quand, en 1984, apparaît le Bultex : première mousse de latex à structure alvéolaire à offrir un confort ergonomique respectant les courbures du corps et l'indépendance de couchage.

En mousse de latex viscoélastique ou « à mémoire »

Empruntées à la Nasa, ces mousses de forte densité (à partir de 55 kg/m3) réagissent à la chaleur et au poids du corps. Grâce à leur très bonne répartition des pressions, la colonne vertébrale est bien positionnée, la circulation n'est pas entravée, le dormeur bouge moins la nuit (de 80 à 100, les mouvements tombent à 17 !), les muscles récupèrent, les tensions et le stress de la veille sont évacués (matelas Tempur, Visco-Med+ Maison de la Literie, Tecnilat...).

Matelas En Mousse

Avantages : il sont indéformables et garantis 10 à 15 ans (5 ans pour la literie traditionnelle).

A eau :

Ce type de matelas, peu connu en France, fonctionne sur le même principe d'allégement des pressions, car l'eau permet la mise en apesanteur du corps. La technologie est simple : le matelas en est rempli. À cette eau on ajoute des fibres en polypropilène, pour la stabilité, et un traitement antibactérien et anti-oxygé- nant (pour éviter les bulles d'air). Il bénéficie également d'une climatisation (tiède l'hiver, frais l'été).

Matelas A Eau
© Emma

Avantages : durée de vie supérieure aux matelas traditionnels, hygiénique, et un très large éventail de tailles et de formes (matelas à eau Akva).

Le sommier

Un bon sommier est un sommier... en bon état. Idéalement, c'est un sommier capable de respecter à la fois la morphologie du dormeur et modulable en fonction des différentes pressions exercées par le corps : soutien plus ferme aux épaules, thorax, bassin et fessiers, plus souple à la tête et aux lombaires (pour une personne qui ne souffre d'aucune pathologie).

Un sommier constitué de plots amortisseurs, lesquels présentent un double intérêt, celui d'être moduIables (on les déplace selon le confort souhaité) et interchangeables (en cas d'usure, ils se remplacent). Ils sont souvent conçus avec deux soutiens différents, souple et ferme. Dans le même esprit, Maison de la Literie propose de son côté un sommier à lattes montées sur cylindres hydrauliques.

Objectif : permettre au corps de conserver une bonne courbure quels que soient la morphologie, le poids et la position du dormeur.

Les acariens : un problème qui peut être réglé

On n'est jamais seul dans un lit, mais des millions : soi et les acariens, 25 % des allergies respiratoires et 50 % des crises d'asthme sont déclenchées par les bactéries et les acariens qui envahissent nos literies.

La plupart des fabricants proposent heureusement des coutils (enveloppes du matelas) et des housses traitées hypoallergénique, antibactérien, antimite et anti-acarien : la Biolaine, une laine bio traitée anti-acarien à l'extrait de pétale de chrysanthèmes, ou les traitements de synthèse Microstop, Medicott... reconnaissables par un logo.

Autre option : le matelas qui intègre un système d'aération pour chasser l'humidité responsable de la macération bactérienne (une personne transpire en moyenne 33 cl de sueur par nuit).

Ce dernier dispose d'un capteur d'humidité qui permet l'ajout d'un traitement antibactérien et anti-acarien.

Achetez votre lit sans vous précipiter !

Essayez et comparez. Achetez votre literie un jour où vous êtes en forme, sinon tout vous paraîtra accueillant

Tenez compte de votre taille et de votre corpulence, a fortiori si vous êtes deux. (Exemple : Elle : 1m56 et 45 kg. Lui : 1,87 m et 95 kg. Dans ce cas, optez pour une indépendance de couchage avec deux matelas sur deux sommiers fixés ensemble.)

Si au bout de quelque temps, vous n'êtes pas convaincu par votre choix, il est toujours possible de l'échanger. Vous disposez en général d'un délai de réflexion de 15 jours. Renseignez-vous sur ce point avant d'acheter. Fiez-vous au label Belle Literie qui garantit un minimum de qualité.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

felis libero dolor justo nec Donec efficitur. eget odio