Améliorer la circulation des jambes : nos 6 questions réponses et conseils

Les douleurs dans les jambes peuvent être dues à de multiples causes. Revenons ensemble, grâce à cette FAQ, sur les manières d'améliorer la circulation du sang dans vos jambes pour vous sentir mieux  !

Jambes Lourdes

1. L'âge et l'hérédité sont-ils déterminants ?

L'âge non, les problèmes circulatoires pouvant se déclarer à vingt ans comme à soixante, mais le plus souvent après la puberté. En revanche, l'hérédité est déterminante, puisque les enfants nés de parents souffrant de problèmes circulatoires sont eux-mêmes des fragiles veineux (un enfant sur quatre s'il s'agit d'un des deux parents, ou un enfant sur deux s'il s'agit des deux parents). Cela, bien sûr, sans distinction de sexe. Au fil des années, ce sont néanmoins les femmes qui consultent plus que les hommes, sans doute par souci esthétique.

2 Quelle est la part de l'esthétique et celle de la nécessité médicale ?

S'il y a une hérédité et s'il n'y a pas de signes visibles comme des varices, varicosités et œdèmes, ou des sensations précises telles que jambes lourdes et crampes, il est inutile de traiter. Mais s'il y a au contraire un signe d'appel, il faut consulter.

Une séance suffit au départ, à condition de procéder ensuite à un contrôle annuel. C'est au médecin d'apprécier, au cours d'un examen clinique, le type de traitement adapté et de faire la part des choses entre la nécessité médicale et l'esthétique.

À lire aussi : Préserver la santé de vos jambes face aux risques d’insuffisance veineuse

3. Quel est l'intérêt d'un examen complémentaire ?

En cas de doute, si les varices ne sont pas apparentes à l'œil nu, le médecin peut demander un Doppler, examen de routine fiable et non douloureux. Il s'agit d'une sorte de radar qui révèle si une veine est dilatée ou non, s'il y a une incontinence valvulaire ; en d'autres termes, si les valvules se referment moins bien en raison de la dilatation des veines.

4. Les différents stades du trouble circulatoire ?

D'abord, la simple sensation de jambes lourdes, puis les jambes lourdes et un œdème, enfin les jambes lourdes, un œdème et des crampes. Trois stades auxquels s'ajoutent, seIon les personnes, des problèmes de varices.

5. Et les traitements ?

Jambes lourdes et œdèmes se traitent par voie médicamenteuse, avec des veinotoniques dont l'action est de renforcer la paroi des veines (ginkgo biloba, mélilot, rutoside, diosmine). En cas de varices et varicosités moyennes, on peut procéder à une sclérose, une méthode médicale qui consiste à injecter un produit sclérosant destiné à dessécher la veine.

Inutile, en effet, de conserver une veine devenue variqueuse puisqu'elle ne joue plus son rôle. Si les varices sont plus importantes, on effectue un stripping (chirurgical), en retirant la veine ou la portion de veine dilatée après une micro-incision. Il existe également une méthode médico-chirurgicale, du nom de Chiva, qui consiste à retirer les cordons variqueux sans procéder à une vraie chirurgie, par un système de ligatures.

6. Y a-t-il des méthodes préventives ?

Outre l'hérédité, il y a des facteurs aggravants : station debout prolongée au quotidien, tabagisme, chauffage par le sol, bains trop chauds (la chaleur dilate les veines et accélère l'apparition des varices), prise d'hormones, excès de poids, port de vêtements serrés, pratique de sports trop "violents" pour les fragiles veineux, du type tennis et jogging.

Autant de consignes préventives qui, alliées à une alimentation équilibrée et une activité physique régulière telle que la natation ou la gymnastique douce, soulagent les troubles et ralentissent leur évolution.

À lire aussi : Après 50 ans : Le cœur, les artères sont à surveiller

Nos 8 conseils du quotidien

Circulation Sanguine Jambes Shema Conseils

  1. Évitez le piétinement, la station debout prolongée et la position assise immobile.
  2. Privilégiez certains sports : Natation, marche à pied, cyclotourisme, golf.
  3. Veillez à vous alimenter sainement et équilibré: Les excitants (alcool, café fort, épices) et les trop riches (charcuteries, sauces, gibiers, abats) sont à proscrire. En revanche, favorisez l'absorption de vitamines P (végétaux), C (fruits) et E (huiles, fruits oléagineux Noix, amandes sèches),
  4. N’abusez pas des expositions solaires prolongées. Pensez, tout en bronzant, à surélever vos jambes et baignez-vous fréquemment
  5. Après une journée de travail, dormez les jambes surélevées, en plaçant des cales de 5 centimètres de haut sous votre lit (un livre fera très bien l'affaire).
  6. 6. Prenez garde à ne pas porter des vêtements trop ajustés: Gaines, jeans serrés, bottes, susceptibles de comprimer vos veines.
  7. Atténuer les sources de chaleur. Le chauffage par le sol est vivement déconseillé.
  8. Après votre bain, douchez-vous les jambes quelques minutes avec de l’eau plus fraiche.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

lectus Lorem commodo tristique massa sed ut