Seniors : le permis de conduire sous contrôle ?

L'Organisation Mondiale de la Santé définit les personnes de plus de 60 ans comme des personnes âgées ou des seniors. Cependant, le corps médical estime qu'à partir de 45 ans, plusieurs changements s'opèrent dans l'organisme et le rendent déjà moins performant. Quoi qu'il en soit, les seniors font l'objet de nombreux traitements spécifiques sur les plans professionnel, social et médical. Ainsi, afin de garantir la sécurité routière, une proposition de loi a été introduite auprès du gouvernement français pour que les seniors de 70 ans ou plus soient soumis à des visites médicales pour pouvoir continuer à conduire. Quelles raisons peuvent motiver une telle décision ? Comment faut-il s'y prendre en tant que senior ?

Senior En Voiture

Le contrôle médical pour seniors : les raisons

Les motifs pour lesquels il est nécessaire pour les seniors d'obtenir un permis de conduire sous contrôle sont multiples.

Risques liés à la résistance physique

A partir d'un certain âge, les personnes âgées sont physiquement vulnérables. Même s'ils causent moins d'accidents de voiture que les autres, les seniors sont toutefois fréquemment impliqués dans les accidents graves. De plus, une personne de jeune âge résistera plus facilement aux blessures qu'une personne âgée. Parfois, les seniors meurent rapidement dans des accidents qui semblent normalement sans grand danger. Les risques d'accidents de seniors sont bien plus élevés qu'au niveau des autres tranches d'âge. Selon des statistiques américaines, à partir de 70 ans, le nombre d'accidents au kilomètre augmente rapidement. D'où l'importance d'un contrôle médical lors de l'obtention du permis de conduire.

Une pathologie particulière

On note qu'au fil des années, les capacités physiques et mentales des seniors se modifient. Cependant, les modifications diffèrent d'une personne à une autre. Tous les seniors n'ont pas les mêmes problèmes de déplacement. C'est pour cette raison qu'il est préférable qu'ils soient régulièrement soumis à un contrôle de santé. Cela leur permet de vérifier s'ils sont en pleine forme ou s'ils ont des problèmes de mobilité ou de réflexe. Les mesures seront alors prises selon leur condition pour éviter au maximum les accidents routiers ; ces mesures pourront alors être des recommandations de soin ou de comportement de conduite, ou encore une suppression de permis, comme le préconisait en 2018 Gilbert Payet, préfet des Pyrénées-Atlantiques.

Le Code de la route

Par ailleurs, le Code de la route indique que les personnes atteintes d'une maladie donnée doivent subir des contrôles médicaux périodiques. Certaines affections telles que le diabète, l'épilepsie, la maladie d'Alzheimer, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et l'alcoolisme sont incompatibles avec l'obtention ou le renouvellement du permis de conduire. Le permis de conduire sous contrôle médical permettra aux seniors de déclarer leurs affections pour bénéficier d'une assurance responsabilités en cas d'accidents de la route.

Le rôle crucial des médecins

La principale responsabilité des médecins consiste à avertir leurs patients seniors quand ils ne peuvent plus conduire. Le permis de conduire sous contrôle n'est pas une discrimination envers les seniors. Il s'agit plutôt d'un moyen pertinent de prévenir les accidents. Une étude française menée de 2006 à 2009 par le site plusdepoints.fr a prouvé que le fait de conseiller aux seniors de faire preuve de prudence réduit les risques d'accidents de la route de 45%. En effet, 4,76 accidents de la route sont survenus pour 1000 patients, trois ans avant l'étude. Ce nombre a chuté à 2,73 pour 1000 après les conseils des médecins. On en déduit que les avertissements des médecins aux seniors contribuent à la baisse des risques d'accidents de la route.

Quelques conseils pratiques pour conduire en toute sécurité

Les personnes âges doivent faire preuve de prudence et d'éveil pour continuer de vivre normalement. Il est recommandé aux séniors de s'organiser et d'observer une bonne hygiène de vie. Cela permet de conserver toute leur capacité de conduite selon leur état de santé. Voici une liste d'attitudes que les seniors pourraient avoir.

  • Surveiller son état de santé en consultant régulièrement un médecin.
  • Se procurer des appareils automobiles qui rendent la conduite plus aisée comme une direction assistée, une boîte à vitesse ou un réglage électrique des rétroviseurs.
  • S'assurer que toutes ses fonctions sont en état : la vue, l'ouïe, le cerveau, les mouvements et les muscles.
  • Se remettre souvent en question lorsqu'il y a de petits incidents à répétition.
  • Surveiller son alimentation. Manger moins de sucreries, de matières grasses, et consommer moins d'alcool.
  • Ne pas faire de longs voyages, prendre un train par exemple pour les longues distances.
  • Ne pas conduire en cas de fatigue, de stress ou de manque de sommeil. Faire de brèves pauses lorsqu'il y a des signes de fatigue.
  • Ne pas conduire si l'on est sous traitement médical.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

id felis mattis ut fringilla elit. ut mattis mi, porta.