Nos 6 conseils de prévention pour passer un hiver sans maladies !

Pour passer l’hiver tranquille, sans rhume ni angine ni bronchite, jouez la carte de la prévention en renforçant vos défenses immunitaires.

oligo elements contre les maux de gorge et angine
En renforçant l'immunité naturelle et en luttant contre le stress, les oligoéléments permettent de mieux résister aux infections de l'hiver.

Vous êtes sujet aux infections à répétition pendant la saison froide ?

Une bonne prévention est nécessaire. Adoptez la totalité des mesures préventives, et vous passerez un hiver plus tranquille : alimentation antioxydante, compléments, vitamine C, huiles essentielles, homéopathie...

À lire aussi : Comment en finir avec le rhume : nos solutions

6 conseils de prévention

1. Bouger. Même en hiver, cela accroît les défenses et la capacité respiratoire : marcher, monter les escaliers, faire de la gym, du vélo d'appartement...

2. Réguler le stress qui affaiblit l'organisme et pourrait prédisposer aux problèmes infectieux. Pensez à vous, prenez du temps pour vous, préservez votre sommeil. Faites une cure de magnésium en mangeant des coquillages, des céréales complètes et des amandes, ou en prenant des comprimés ou des ampoules : deux par jour, cinq jours sur sept, pendant l'hiver. 75 % des personnes présentent un déficit magnésique, le magnésium est d'autant plus précieux en cette saison qu'il diminue "l'hyper-réactivité" des voies respiratoires due au froid.

3. Masser localement les fosses nasales à l'aide d'un petit coton imbibé d'huile d'amande douce (pendant deux/trois minutes) : cela stimule les défenses locales en augmentant la circulation et en facilitant "l'élimination des toxines".

4. Modérer la consommation d'alcool, car elle entraîne, entre autres, une congestion des voies respiratoires, ce qui favorise les infections.

5. Consommer des aliments antiseptiques (ail, oignon, échalote, thym, cannelle). Pour éviter d'avoir une haleine lourde, prenez l'ail en gélules.

6. Remplacer les yaourts ordinaires par des probiotiques : produits fermentés au bifidus ou acidophilus. Bien que l'on manque de preuve scientifique sur leur efficacité, il semble intéressant de renforcer la flore intestinale avec ces levures vivantes. Notamment en période hivernale, en cas d'antécédents infectieux.

A noter aussi, le lait enrichi en fibres bifidogènes.

>> L'eau de mer : bon contre le rhume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ut adipiscing sed dapibus odio ipsum et, massa velit,