Covid-19 : le service à la personne prend de l’ampleur

Venir en aide aux personnes âgées pour accomplir certaines tâches devient inévitable. En cette période de pandémie, ces services sont d'autant plus importants en raison de l'isolement des seniors. Pour assurer ce service, de nombreuses personnes ont recours aux professionnels spécialisés dans ce domaine.

Visuel Personne Service
© istock

Qu'est-ce que le service à la personne ?

On appelle "service à la personne" les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers comme se laver, s'habiller mais aussi l'entretien du logement, du linge ou encore les courses. Ces services concernent en grande majorité les personnes âgées et peuvent s'élargir à la garde de malade, de jour comme de nuit. Si vous êtes à la recherche d'un professionnel pour assister un proche dans son quotidien, vous pouvez contacter ACTIOMSERVICE, agence spécialisée dans le service à la personne. Leurs équipes proposent une approche professionnelle et humaine de l'aide à domicile.

À lire aussi : Dépendance : comment organiser le maintien à domicile ?

Quand doit-on faire appel à une agence de service à la personne ?

Plusieurs situations courantes peuvent pousser une personne à recourir à ce service. L'âge avancé étant tout de même la principale raison qui nécessite l'intervention d'un auxiliaire de vie. Une perte courante de certaines facultés peut être observée chez les personnes âgées. Étant dans l'incapacité d'assurer leurs besoins personnels, elles commencent par devenir dépendantes. Il devient alors nécessaire de penser au service à la personne. Une personne peut également avoir besoin de ce type de service si elle souffre d'un handicap suite à un accident ou une maladie. Cette perte d'autonomie exige une intervention par un tiers. Les personnes dans le besoin peuvent être prises en charge à domicile ou dans des centres spécialisés.

Personne Service Ampleur Prend Covid
© istock

Les différents types de service à domicile

Les services à domicile dépendent des besoins réels des bénéficiaires. Découvrez ci-dessous les types de prestations que peut offrir un auxiliaire de vie.

L'aide au lever de la personne à domicile

La perte d'autonomie peut amener une personne à demander de l'aide pour se lever. Un auxiliaire se charge donc d'assister la personne en difficulté afin qu'elle se lève facilement de son lit et puisse vaquer à ses occupations journalières.

L'aide à la toilette par un professionnel

Les personnes en perte d'autonomie ont besoin d'une aide quotidienne afin d'effectuer les soins d'hygiène comme la toilette par exemple. Le rôle de l'auxiliaire est d'assister la personne dans les gestes difficiles. Les toilettes au lit peuvent être aussi proposées si cela est indispensable.

S'habiller peut également s'avérer compliqué pour une personne âgée ou porteuse d'un handicap. Une aide est alors nécessaire.

La prise de médicaments

Il est difficile pour une personne présentant un trouble psychique, comme la perte de mémoire, de prendre ses médicaments en temps et en heure. L'intervention d'un auxiliaire s'avère alors essentielle. Son rôle est d'organiser la prise de traitement afin de respecter la prescription initiale.

Comment choisir l'accompagnant en période de crise sanitaire ?

La crise sanitaire sans précédent a modifié les comportements et changé les habitudes. La priorité se porte vers l'intérêt humain et éthique de la personne. Avant de choisir votre auxiliaire, vous devez prendre en compte certains critères.

La proximité

Vous devez veiller avant tout à la disponibilité de l'aidant, car il doit être présent au domicile de la personne plusieurs fois par semaine, voire tous les jours dans certains cas.

L'agrément

L'agrément doit être un point de vigilance à ne pas négliger. À partir de ce document officiel, vous pouvez en effet juger de la qualification de l'aide à domicile. Notez que l'agrément de qualité est obligatoire pour prendre soin des personnes fragiles. Cela est d'autant plus important, car la sécurité de la personne en perte d'autonomie en dépend. Vous pouvez également bénéficier d'une réduction de 50 % sur votre impôt grâce à cet agrément.

Les qualités humaines et sociales de l'aidant

Comme évoqué précédemment, les personnes en perte d'autonomie peuvent se sentir isolées. Elles ont donc besoin de contacts humains et de réconfort face à l'isolement social. L'auxiliaire peut ainsi se positionner comme une oreille attentive, il ou elle doit écouter la personne dans le besoin. Il doit également faire part de discrétion : aider la personne en restant à sa place de soignant, ne pas divulguer d'informations confidentielles. Sa polyvalence est un atout indispensable. Il doit aussi être un relai avec le corps médical et donner régulièrement des nouvelles aux proches de la personne aidée.

L'ampleur du service à la personne en cette période de crise sanitaire

Le service à la personne a pris une véritable ampleur ces deux dernières années. En cause la hausse de l'espérance de vie : les seniors sont de plus en plus nombreux. Ils souhaitent rester à leur domicile le plus longtemps possible et doivent donc être accompagnés. Une autre cause qui entraine cette évolution est la crise sanitaire actuelle. La distanciation imposée afin de se protéger contre le virus isole d'autant plus nos aînés. Ceux-ci se retrouvent seuls, leur famille ne pouvant pas leur rendre visite. L'auxiliaire de vie a donc un rôle capital et doit maintenir par tous les moyens le lien social avec la personne. L'aidant va subvenir aux besoins vitaux du senior mais pas seulement. Son rôle va évoluer en ces temps de pandémie et devenir une aide aussi bien physique que psychologique. Son écoute active et sa bienveillance vont amener le senior vers plus de sérénité. Un moral positif est une des clés d'une bonne santé.

Les mesures sanitaires à observer en ces temps de pandémie

Dans le contexte sanitaire actuel, l'aidant doit respecter les gestes barrières en portant un masque adapté et en se lavant rigoureusement les mains. En cas de symptômes, les personnes bénéficiant des services à domicile doivent le signaler immédiatement à la structure qui les prend en charge.

Pour faire face au coronavirus, les structures en charge des personnes fragiles peuvent mettre en place un système de suivi en temps réel des personnes fragiles. À l'aide de téléassistance senior par exemple.

En conclusion, les aidants à domicile doivent faire preuve de bienveillance durant cette période de crise sanitaire. Ils revêtent leur costume de soignant mais également de confident. Le service d'aide à la personne a pris de l'ampleur face à l'épidémie du COVID 19 et le rôle des aidants à domicile a évolué en ce sens.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.