Les avantages d’une assurance vie pour les seniors

L’assurance vie est un investissement financier modulable. Elle aide à économiser sûrement de l’argent. Elle permet de faire des placements sur le marché financier. De cette façon, votre argent est placé en sécurité et administré par des spécialistes. Souscrire à un contrat d’assurance vie, c’est aussi préparer sa retraite et transmettre son patrimoine. Les sociétés d’assurance en France ont des difficultés à conclure des contrats d’assurance vie avec des personnes âgées de plus de soixante ans. La plupart considèrent ce type de placement comme trop risqué et peu rentable. Pourtant pour les seniors, souscrire à une assurance vie peut s’avérer être très avantageux. Explications.

Des conditions bénéfiques pour les séniors

Souscrire à une assurance vie pour les seniors est une bonne idée. En effet, elle permet dans un premier temps de fiabiliser ses placements. Le souscripteur peut ainsi assurer son capital garanti, c'est-à-dire recouvrer l’ensemble de son investissement au moment prévu par le contrat, quelle que soit l’évolution des marchés. De plus, le souscripteur senior de plus de soixante-dix ans est exonéré des impôts sur les droits de succession.

Dans un second temps, l’assurance vie est nécessaire pour tout souscripteur qui souhaite effectuer un prêt immobilier. D’un autre côté, dès soixante-dix ans, votre contrat d’assurance vie vous rapporte des gains chaque année. La moyenne d’âge en France étant de quatre-vingt-neuf ans, vous gagnez 3% de votre investissement pendant dix-neuf ans. Ce pourcentage est conditionné par le montant du capital. Pour 3% de gain, vous devez investir deux cent cinquante mille euros. Enfin, les clauses du contrat d’assurance vie restent les mêmes à tous les âges. Seuls les détails concernant la succession sont différents.

La transmission de patrimoine pour les seniors

Lorsqu’une personne âgée souscrit à une assurance vie, elle doit décider des bénéficiaires de celle-ci. Elle doit également décider du moyen par lequel l’État devra déduire les droits de succession après sa mort. La loi française en la matière permet au souscripteur de transmettre son patrimoine à toute sa descendance. En fin de compte, vous êtes le premier bénéficiaire, mais juste dans le cas de figure où le contrat arrive à terme pendant que vous êtes en vie. Vous pouvez aussi rédiger un testament. Celui-ci doit désigner un successeur supplémentaire. Il aura la charge d’une partie de votre patrimoine. Il aura également le devoir de nommer vos autres héritiers. Pour que cela soit effectif, vous devez consulter un notaire. Ce dernier intervient ici pour vous conseiller et conserver votre testament.

Les plus de l’assurance vie

Pour un senior, la loi propose des astuces pour payer le moins de droits de succession. L’une d’elles est d’anticiper la transmission de son patrimoine. Il attribue une partie de ce qu’il possède à un bénéficiaire. Puis, les biens donnés produisent des intérêts qu’il a le droit de conserver. La loi prévoit une autre astuce. Il s’agit d’un remboursement mensuel des frais de maison de retraite. La compagnie d’assurance les reverse dans votre compte d’épargne.

>> Assurance obsèques : Connaissez-vous bien ces contrats ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dapibus vulputate, non diam in sed elit. et,