Trois investissements gagnants à destination des seniors

Image Investissements Destination Gagnants

Vous commencez à préparer votre retraite et convoitez des produits à bon rendement ? Ou vous désirez tout simplement diversifier votre portefeuille ? Découvrez trois investissements gagnants prisés des seniors !

Une résidence secondaire dans un PRL

Moins coûteux que la maison de campagne et plus avantageux en termes d'espace qu'un simple mobil home, l'investissement dans un PRL constitue une opportunité très intéressante à plus d'un titre. C'est d'abord un loisir, un lieu de vie qui vous appartient et où vous pouvez vous ressourcer, mais vous pouvez aussi en tirer des revenus.

Qu'est-ce qu'un PRL ?

Les PRL (Parc Résidentiel de Loisirs) désignent des parcs exclusivement réservés à l'implantation d'habitations légères de loisirs ou de résidences mobiles de loisirs (cottage ou mobil home). On en distingue principalement deux, d'une part le PRL Hôtelier, d'autre part le PRL à cession de parcelle.

  • Le bien immobilier reste votre propriété dans le cas d'un PRL hôtelier : vous ne détenez pas le terrain, mais vous vous acquittez à l'année d'un loyer.
  • Comme son nom l'indique, le PRL à cession de parcelle vous permet d'être à la fois propriétaire d'une résidence et d'une parcelle de terrain au sein du parc, sans oublier de tous les bâtiments et espaces communs via la copropriété.

Pour quel usage ? C'est à vous de le déterminer ! Au-delà du loisir personnel, vous pouvez tout à fait mettre à profit cette résidence secondaire pour générer des revenus complémentaires en procédant à une location de mobil home si le PRL l'autorise dans son règlement.

Investissements Destination

Si vous vous demandez comment acheter un mobil home, on en trouve un certain nombre dans les régions où il fait bon vivre, entre autres sur la côte Atlantique, au bord de la Méditerranée ou encore dans les Alpes. Pour investir dans un mobil home à but locatif, il faudra vous attarder autant sur ses équipements embarqués (literie, meuble, appareils électroménager…) que sur l'environnement où il va stationner, ainsi que sur les services proposés par le PRL (aires de jeu, parking…) : cela formera la base de votre offre locative.

Les avantages d'investir dans un mobil home

Ce placement offre d'abord l'opportunité d'une retraite plus proche de la nature. Mais le PRL est aussi une propriété de terrain viabilisé, bien gardé et bien entretenu. Si la longévité d'un cottage n'est pas comparable à celle d'un appartement ou une maison, la rentabilité qu'offre ce type de bien à l'année est largement supérieure.

Puisqu'il ne s'apparente pas à un édifice fixé au sol de manière permanente, mais qu'il ne peut en aucun cas être déplacé dans l'immédiat, il n'est pas assujetti à la taxe foncière. Il est également exonéré de la taxe d'habitation, des taxes d'urbanisme, de la redevance audiovisuelle ou encore de celle sur les résidences mobiles terrestres. Mentionnons aussi que le bien est cessible et transmissible aux héritiers. Enfin, le règlement du PRL auquel se soumettent propriétaires et vacanciers favorise la convivialité et un cadre de vie ressourçant.

Les parts de SCPI

Un deuxième type de placement peut particulièrement intéresser les seniors : la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier).

La SCPI désigne un véhicule de placement immobilier, destiné à mobiliser des fonds auprès des particuliers et des entreprises en vue de les investir dans un patrimoine immobilier locatif. Vous avez l'opportunité de placer votre argent dans divers types de biens immobiliers tels que des locaux d'activité, des bureaux d'entreprises, des biens résidentiels (étudiantes, médicalisées…) ou des commerces. Il existe des SCPI de plus-value et des SCPI fiscales (SCPI Pinel, SCPI Malraux…), ainsi que des SCPI de rendement qui conviennent aux seniors, à capital fixe ou variable.

>>À lire aussi :  SCPI : un bon placement pour la retraite ?

Les attraits

La typologie des biens proposés est l'un des premiers attraits de ce type de placement. Quelques centaines d'euros peuvent s'avérer suffisants pour devenir associé d'une SCPI.

Les retraités modestes sont véritablement concernés puisqu'il est possible de souscrire à une part à crédit, d'autant plus ces derniers mois au regard de la chute des taux. Investir en SCPI en démembrement temporaire de propriété peut également correspondre à certains profils. Cela consiste à acheter seulement la nue-propriété des parts, pour une période prédéterminée durant laquelle les dividendes ne seront pas perçus. L'acquisition s'opère donc à un prix décoté, avantage non négligeable ! Une décote variable selon les SCPI et la durée de démembrement temporaire de propriété sélectionnée.

Ce système permet au détenteur d'être épargné de toute fiscalité. Son bien n'est pas concerné par les prélèvements sociaux ou l'impôt sur le revenu.

>>À lire aussi : Comment déclarer les revenus de vos SCPI ?

La vente en viager

Le viager demeure une autre option pour les seniors qui désirent augmenter leurs revenus. Découvrons le concept et les avantages qui en résultent !

La vente en viager désigne un contrat aléatoire, au sens juridique du terme. L'acquéreur du bien immobilier mis en vente par le senior (le crédirentier) est appelé le débirentier, il doit s'acquitter à la signature du contrat d'une certaine somme d'argent. Le vendeur est alors crédité de ce “bouquet”, auquel s'accompagne une rente viagère, payée jusqu'au décès de la dernière personne vivante dans le cas d'un couple.

Les 3 types de viagers

  • Le viager occupé : le vendeur conserve le droit d'usage et d'habitation du bien immobilier cédé.
  • Le viager dit libre, qui représente un faible pourcentage des transactions immobilières de cette nature. Le débirentier a la libre disposition du bien, ainsi il est susceptible d'y habiter ou de choisir de le louer.
  • Le viager sans rente, encore moins fréquent : le vendeur perçoit la totalité du prix du bien au moment de la signature. Toutefois, il continue de l'occuper jusqu'à son décès.

Img Investissements Destination Gagnants

Les avantages du viager

Tout d'abord, en vendant votre bien en viager occupé, vous disposez d'un droit d'usage et d'habitation et n'êtes pas contraint de changer vos habitudes de vie. Après avoir perçu un certain capital déterminé en fonction de la valeur de votre bien, vous profitez de la rente viagère, qui constituera un complément de revenus à vie.

D'autres avantages financiers vous seront octroyés, notamment les abattements fiscaux, qui augmentent en fonction de l'âge. Vous vous libérez également des travaux d'ampleur, des honoraires du syndic en cas de copropriété ainsi que de la taxe foncière, à la charge du propriétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donec fringilla libero felis ut dictum mattis ante. amet, tristique odio venenatis,