Arthrose : les gestes à savoir

L’arthrose rend difficile certains gestes quotidiens. Voici quelques astuces pour mieux vivre avec cette maladie articulaire.

Douloureuse et invalidante. C’est ainsi que l’on pourrait résumer les principaux handicaps provoqués par l’arthrose, la plus fréquente des affections rhumatologiques. Cette maladie, qui évolue de manière plus ou moins grave selon les personnes, touche toujours un peu les mêmes articulations: genou, hanche, épaule, doigt, pied ou colonne vertébrale.

arthrose gestes

Bien entendu, il existe de nombreux traitements pour apaiser les souffrances, et tenter de freiner l’atteinte des cartilages articulaires : médicaments (antalgiques, anti-inflammatoires, “anti-arthrosiques d’action lente..), infiltrations de corticoïdes, soins de kinésithérapie et d’ergo thérapie, soins thermaux... Parfois, une intervention chirurgicale est indispensable. Mais, en plus de solutions “purement médicales”, il existe des moyens simples à connaître pour mieux vivre avec son arthrose.

>> À lire aussi : L’arthrose : qu’est ce que c’est et comment soulager les douleurs ?

Le repas

» Couverts. Choisissez des couverts légers, à manches épais. Si cela ne suffit pas, équipez les manches de vos couverts de manchons en mousse afin d’en grossir le diamètre et d’en faciliter la préhension. Ces manchons sont vendus dans les boutiques de matériel médical.

Vous pouvez également les fabriquer en utilisant un morceau de gaine d’isolation pour tuyau. Ces gaines, en vente dans les magasins de bricolage, existent en plusieurs diamètres, ce qui vous permettra d’équiper aussi vos manches de casseroles et autres ustensiles ménagers.

» Verres et tasses. Pensez qu’il est plus facile d’utiliser un verre à pied qu’un verre normal. De même, préférez un mazagran à une tasse à café et, le matin, un bol ayant deux anses latérales plutôt qu’une tasse.

» Bouteilles. Préférez les pichets, quitte à verser dedans le contenu des bouteilles. Sachez aussi qu’il existe dans le commerce des pichets en plastique dans lesquels on peut insérer une brique dc lait ou de jus de fruit.

» Ouverture des conserves et des canettes. De nombreuses boîtes de conserve sont équipées d’un système d’ouverture avec anneau, comme les canettes. Vous pouvez trouver dans le commerce un petit crochet qui permet de soulever l’anneau et donc de les ouvrir sans se faire mal aux doigts.

>> À lire aussi : Comment soigner un torticolis : Que faire et quoi prendre ?

La toilette

» Baignoire. Équipez votre baignoire d’une poignée spéciale qui vous permettra de vous tenir tout en enjambant le bord. Pensez aussi à équiper le fond d’un tapis antidérapant (pour éviter les chutes) et faites placer sur le mur une bane d’appui, idéale pour vous aider à vous relever.

» Douche. Installez dans votre cabine de douche un siège rabattable ou un tabouret de cuisine en formica. Vous pourrez ainsi vous laver assis et soulager les articulations de vos hanches, de vos genoux. Comme pour la baignoire, pensez à placer au mur une bane d’appui. Elle vous permettra de vous relever plus facilement du tabouret de douche.

» Lavabo. Lorsque vous vous retrouvez devant un lavabo, au lieu de vous pencher en avant, placez-vous en fente avant, c’est-à-dire une jambe fléchie en avant, l’autre tendue en arrière. Vous serez ainsi à bonne hauteur sans faire souffrir votre colonne vertébrale. Si vous le pouvez, installez également un mitigeur qui vous permettra d’ouvrir et de fermer le robinet d’eau d’un simple mouvement vers le haut ou vers le bas. L’astuce vaut évidemment pour la baignoire, la douche, et autre évier équipant la maison.

» Brosse à cheveux. Pour ceux et celles qui ont des difficultés à se brosser les cheveux, il existe des brosses à cheveux à manche télescopique, très pratiques pour atteindre l’arrière de la tête.

L’habillement

» Chaussettes et pantalons. Asseyez-vous, vous éviterez ainsi de vous baisser et de perdre l’équilibre. Si vous avez encore des difficultés pour enfiler vos chaussettes, bas ou collants, utilisez un “enfile-chaussette’ Il vous suffira alors de placer votre chaussette, votre bas ou votre collant sur l’appareil, de glisser votre pied à l’intérieur et de tirer les deux liens pour faire glisser votre chaussette le long de votre jambe.

L’enfile-chaussette peut également se révéler efficace pour enfiler vos pantalons.

» Soutien-gorge et chemise. Plutôt que de vous contorsionner, pensez à agrafer votre soutien-gorge devant vous sous votre poitrine. Il vous suffira ensuite de le faire glisser jusqu’à ce que les agrafes soient dans le dos. De même, pour remonter vos bretelles de soutien- gorge sans douleur, glissez l’une des extrémités d’un cintre sous la bretelle pendante et ramenez-la tout doucement jusqu’à votre épaule. Une technique qui marche aussi pour enfiler plus facilement les emmanchures de vos chemises ou de tous les vêtements munis de manches ou de bretelles.

» Pulls et robes. Préférez les pulls ouverts sur le devant, soit avec une fermeture éclair, quitte à insérer dans la boucle un anneau ou un fil de laine pour la tirer plus aisément soit avec des boutons. Dans ce dernier cas, vous pouvez vous servir d’un petit appareil très utile en couture: l’enfile-bouton, que l’on trouve dans les merceries. Ainsi, vous n’aurez à saisir ni le bouton ni la boutonnière.

» Chaussures. Lorsque vous vous chaussez, évitez de vous pencher en avant. Prenez appui sur un petit tabouret ou une marche d’escalier pour limiter vos efforts. Enfin, pour enfiler plus facilement vos chaussures, utilisez un chausse-pied à long manche ou équipez vos souliers de lacets élastiques !

>> À lire aussi : Cures thermales : les bienfaits sur nos articulations

Le ménage

» Sols. Préférez l’aspirateur-traîneau à l’aspirateur balai, plus maniable et surtout moins lourd, De même, pour éviter les essorages douloureux, choisissez plutôt un balai pour laver les sols et un seau muni d’un système d’essorage. Sachez aussi qu’il existe des seaux à roulettes très pratiques puisqu’il est possible de les déplacer du pied, sans se pencher. Autre solution : l’appareil à vapeur, qui nettoie les sols facilement mais reste un peu coûteux.

» Vitres. Plutôt que de vous servir d’un chiffon, utilisez une raclette à manche télescopique. Pensez à munir ce manche d’un manchon en mousse. Là encore, l’appareil s’avère très efficace mais plus onéreux.

Le lit

» La literie. Le choix du lit est important. En cas de difficultés pour se lever du lit, choisissez un sommier assez haut Si cela ne suffit pas, placez quatre rehausseurs sous les pìeds du lit. Ces derniers se vendent par correspondance ou dans les magasins spécialisés en matériel médical.

» Les draps. Si vous avez du mal à faire votre lit, évitez d’abord de le placer contre un mur. Ensuite, ne vous penchez pas, mais posez un genou à terre, dans la position dite du “chevalier servant’

Non seulement vous serez ainsi à hauteur de votre lit, mais vous ménagerez en plus votre dos. Enfin, préférez une couette aux draps traditionnels.

Les sacs

» Sac à main. Choisissez plutôt un sac à main qui se porte en bandoulière ou, mieux, un sac à dos. Dans les deux cas, vous aurez les mains libres et, surtout, votre colonne vertébrale sera soulagée. A condition, bien sûr, de ne pas surcharger votre sac!

» Courses. Pensez à prendre deux sacs, Même si vous ne faites que de petites courses, cette précaution vous permettra de bien équilibrer vos charges. Si vous le pouvez, préférez un petit chariot à roulette aux cabas, voire un sac à dos. Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez faire livrer vos courses à domicile.

» Sac de voyage. Munissez-vous, de préférence, d’une valise a ou d’un sac à roulettes. Il en existe aujourd’hui à tous les prix.

Grâce à ce type de bagages, vous voyagerez tout en ménageant vos articulations. Pour vos effets personnels, utilisez un sac à dos.

À lire aussi : L'arthrose du gros orteil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

id, sit elit. nunc venenatis Praesent