Audioprothésiste : quel est son rôle et quand faut-il le consulter ?

Lorsque vous avez des troubles de l’audition, il est légitime de s’orienter vers un professionnel de la santé, à savoir un audioprothésiste. La démarche reste similaire pour une protection sur-mesure ou pour un appareillage. Sans plus tarder, venez découvrir les nombreux aspects de la profession.

Audiologiste Installe Une Aide Auditive Sur L’oreille D’un Homme Senior Sourd Lors D’une Visite Dans Une Clinique
© istock

Quel est le domaine de compétence d’un audioprothésiste ?

C’est un professionnel de santé venant en aide aux personnes malentendantes dans leur but de leur proposer un appareil auditif adapté à leur trouble. Sa présence est requise dès le départ, mais également tout au long du processus. De ce fait, l’audioprothésiste procède à un état des lieux initial en appliquant un suivi régulier et en ajustant les prescriptions en fonction de la situation.

Avant de le consulter, le patient reçoit généralement une prescription de la part d’un médecin ORL. Au cours du premier rendez-vous avec l’audioprothésiste, le patient lui donne toutes les informations par rapport à son mode de vie, mais également les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien ainsi que ses attentes auditives. Puis un objectif est alors défini en s’orientant vers l’appareillage le plus approprié. Plusieurs séances sont souvent nécessaires pour ajuster les réglages, ainsi que les programmes et la puissance des accessoires. Ces séances sont absolument indispensables pour le patient qui deviendra de plus en plus autonome dans la manipulation des appareils auditifs.

À lire aussi :  Comment bénéficier de portages de repas à domicile ?

Le rôle essentiel de l’audioprothésiste

L’audioprothésiste est un professionnel absolument incontournable en matière de correction auditive. En effet, il s’agit du seul corps de métier capable de proposer des solutions auditives et d’en assurer le réglage. Une telle responsabilité implique l’obtention d’un diplôme d’État. Pour définir les besoins du patient, le professionnel réalise un bilan auditif complet. Une nécessité pour confirmer un diagnostic et ensuite s’orienter vers une prescription médicale adaptée.

Le patient s’appuie sur une personne disposant d’une véritable maîtrise technique à la fois sur l’appareillage, mais également sur le réglage de celui-ci et son entretien. De cette manière, le dispositif auditif est parfaitement réglé en fonction des attentes du patient. De même, il est nécessaire d’appliquer une veille technologique afin de prendre en considération les dernières innovations existantes. Un prérequis pour améliorer le confort du patient.

À quel moment est-il nécessaire de consulter un audioprothésiste ?

Si vous avez l’impression de subir une baisse de votre audition, pas d'hésitation possible en demandant l’avis d’un spécialiste. Ce dernier prend le temps nécessaire pour réaliser un bilan auditif. N’oubliez pas non plus de vous rapprocher de ce spécialiste si vous utilisez déjà des prothèses auditives, mais qu’elles ne vous donnent pas satisfaction. En effet, des réglages sont peut-être requis ou bien elles sont défaillantes.

D’une manière générale, la prise de rendez-vous reste indispensable à partir du moment où vous rencontrez des difficultés d’audition. Il n’y a pas d’âge minimum, même si les patients de moins de 20 ans sont relativement rares, car ils ne représentent que 3 % des consultations. Plutôt que de subir une situation inconfortable, la consultation reste nécessaire pour envisager la prescription d’un appareillage.

À lire aussi :  Senior : nos astuces pour économiser de l’argent

L’audioprothésiste dispose également de toutes les connaissances requises pour accompagner les patients souffrant d’acouphènes. Ce sont des sensations auditives très désagréables lorsqu’il n’y a pas de bruit extérieur. Le phénomène se manifeste par un grincement, un sifflement, un bourdonnement ou un cliquetis.

La même démarche reste nécessaire en cas d’hyperacousie. Cette fois-ci, le patient présente une intolérance aux sons forts. Enfin, l’audioprothésiste accompagne le patient lorsqu’il souffre de misophonie, autrement dit l’aversion à des sonorités particulières.

Tout connaître sur le déroulement d’une consultation avec un audioprothésiste

La première consultation constitue un point de départ pour déterminer la suite des rendez-vous. Voilà pourquoi, le professionnel prend le temps nécessaire afin d’effectuer tous les tests appropriés. Si la pose d’un appareil est envisageable, il informe le patient sur la tarification en lui présentant les différents produits existants. Une partie de la tarification sera directement prise en charge par l’Assurance maladie. Pour le reste à charge, le devis sera transmis à la mutuelle du patient pour obtenir plus d’information. Dès le premier rendez-vous, l’audioprothésiste effectue l’empreinte du conduit auditif afin de proposer un appareil sur mesure.

Au cours de la deuxième consultation, le patient prend connaissance de l’appareil auditif proposé dans le but de l’essayer. Avec les consultations suivantes, l’éducation prothétique est indispensable pour que le patient se familiarise avec les réglages et la manipulation globale de son nouvel appareil. L’audioprothésiste lui prodigue tous les conseils nécessaires et il procède à des ajustements lorsque la situation s’avère essentielle.

Pour s’assurer de l’efficacité de l’appareil auditif, il est préconisé de réaliser trois consultations au cours de la première année. Puis une consultation tous les six mois à partir de la deuxième année.

À lire aussi :  Vitamine A : Bienfaits, apports et aliments

Quels sont les tarifs d’un audioprothésiste ?

Depuis l’instauration de la réforme 100 % Santé, le prix de l’appareillage de classe 1 a été fixé dans une limite de 2200 €. La tarification incorpore les prestations de services ainsi que la garantie pendant une période minimale de quatre ans.

Si de votre côté vous avez certains doutes sur votre audition, il ne faut surtout pas hésiter à vous orienter vers un professionnel. Après un premier questionnement, vous serez probablement amené à réaliser un test audition afin de vérifier que vous ne souffrez d’aucun trouble. Dans le cas contraire, l’usage d’un appareil auditif améliorera votre quotidien.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.