Zona, on adoucit les douleurs

Pas toujours facile de trouver un traitement pour s’en débarrasser. Des patients n’hésitent pas à en associer plusieurs.

Des douleurs persistantes sont la complication la plus fréquente du zona, surtout chez les personnes âgées.

Cela commence assez souvent par une sensation curieuse que l’on a du mal à définir. Par exemple, une gêne dans le dos, plus ou moins continue, douloureuse parfois. Puis, au bout de quelques jours, des boutons rouges avec de petites vésicules, apparaissent Ces plaques s’étendent comme sur une bande Il s’agit d’un zona provoqué par le virus de la varicelle présent dans l’organisme qui soudain s’éveille.

Une fois l’éruption passée... et avec les traitements (antiviraux), les choses peuvent en rester là.

Malheureusement, dans un cas sur cinq environ, des douleurs persistent ou réapparaissent. Elles représentent la complication la plus fréquente du zona, souvent chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

Il s’agit d’une douleur lancinante, comme celle d’une brûlure, d’élancements, de décharges, qui correspondent en fait à une névralgie pouvant durer des mois, voire des années, et entamer alors sérieusement le moral des patients !

Des solutions pour vous aider

Les personnes qui ont été traitées rapidement (dans les 72 premières heures) aux antiviraux, risquent moins de souffrir de ces complications douloureuses.

  • Différents médicaments antalgiques puissants peuvent être prescrits, voire des antidépresseurs, des antiépileptiques... Des médecins adressent parfois des patients dans un centre antidouleur.
  • En homéopathie : en raison de la difficulté à traiter ces problèmes, il est préférable de s’adresser à un homéopathe avec une bonne expérience dans le traitement de la douleur. A titre indicatif : Arsenicum Album est souvent utilisé pour des douleurs soulagées par 1e chaud, Mezereum lorsque les douleurs sont au contraire aggravées par la chaleur.
  • Pour l’acupuncture, ces douleurs peuvent être une bonne indication. Au bout de cinq séances, on devrait déjà en apprécier l’efficacité ou non.

Enfin sachez que la vaccination est le meilleur moyen de se prémunir contre le zona et ses possibles complications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

amet, mi, quis, suscipit elit. Phasellus odio