Aliments détoxifiants : 30 conseils pour vous purifier

Libérez-le des toxines accumulées, et reboostez votre vitalité en étant bien dans votre corps. Pour vous aider, suivez les 30 conseils qui suivent.

Mais avant les conseils, voici le TOP 10 des aliments detox.

  • Le citron ;
  • L’ananas ;
  • Le kiwi ;
  • La pomme ;
  • Le pamplemousse ;
  • La carotte ;
  • L’artichaut ;
  • La betterave ;
  • Le chou, chou-fleur et brocolis.

1 Je dépollue mon foie

Vous voulez savoir s’il fonctionne bien ? Vérifiez les gammas GT par une prise de sang. Ces enzymes sont le reflet de la capacité de détoxification du foie. Quand ils augmentent, cela signifie qu’il fonctionne mal. Le taux normal, chez une femme, est inférieur à35 UI/l, chez l’homme à 45 UI/l.

Cet organe élimine les graisses, l’alcool, les médicaments. Lorsqu’il est trop sollicité, il peut y avoir des dépôts de graisses dans le foie (stéatose). C’est réversible avec une bonne hygiène de vie. »

2 Je limite les mauvaises graisses

Diminuez votre consommation de viandes grasses, de charcuteries, d’œufs de plats tout prêts, de pâtisseries industrielles, de fromages et d’alcool, riches en graisses saturées. Ces mauvaises graisses affaiblissent le travail du foie.

3 J’opte pour les graisses qui me veulent du bien

Privilégiez les graisses végétales et les stérols végétaux des margarines. Vous les trouvez dans l’huile de colza, de noix… Ces graisses mono et polyinsaturées sont bonnes pour la santé, elles ne font pas augmenter le taux de mauvais cholestérol.

4 Je mise sur le bêtacarotène

Il assure un meilleur fonctionnement du foie. À chaque repas, pendant trois semaines, consommez un produit riche en bêtacarotène comme les carottes, le melon, les abricots, les épinards, le fenouil, l’oseille, le persil.

5 Je mange des artichauts pour ma digestion

L’artichaut contient de la cynarine, un composé intéressant pour le fonctionnement du système hépatobiliaire. L’une des missions de la bile est de transponer les toxines jusqu’aux intestins où elles seront excrétées.

À savoir : une fois cuit, l’artichaut se conserve maximum 24 heures, car il ne supporte ni l’air ni Ja lumière. Au-delà, il peut développer des moisissures toxiques.

6 Je pense à la betterave pour le foie

Elle contient deux principes actifs. La méthionine, un acide aminé, aide le corps à purifier les déchets de l’organisme. Et la bétanine, un pigment de couleur rouge, aide à drainer le foie.

7 Je me fais des salades de cresson

Le cresson contient des glucosinolates qui aident à l’action détoxifiante du foie.

8 J’abuse de tous les choux!

Verts, frisés, de Bruxelles, romanesco, ils sont tous bons ! Ils contiennent des glucosinolates, des substances qui aident le foie à éliminer les toxines.

9 En dessert, je craque pour le pamplemousse

Son acidité aide à la stimulation de la vésicule biliaire ce qui favorise une bonne digestion.  Attention,  il doit être consommé après avis médical car il interagit avec certains médicaments !

10 Je nettoie bien mes reins

Ils purgent le sang des toxines notamment l’acide urique, résidu des protéines, et ils favorisent l’élimination de médicaments comme certains antibiotiques. Un mauvais fonctionnement des reins aboutit à une rétention d’eau et peut entraîner l’apparition d’hypertension artérielle. Si vous ne buvez pas assez, les travaillent comme une pompe, ce qui les fait souffrir.

11. Je bois de l’eau tout au long de la journée

Vos reins travailleront régulièrement et sans se fatiguer si vous buvez, tout au long de la journée, de petites gorgées d’eau, afin d’arriver à 2 litres par jour. Si vous buvez rarement mais en grande quantité, votre vessie se remplit immédiatement. Elle a aussi besoin d’être vidée rapidement. Et vous serez à nouveau déshydraté : les reins vont alors se fatiguer, car ils devront travailler davantage pour remettre l’eau du sang qui les traverse dans le circuit vasculaire. »

12 J’ai la main légère sur le sel

Vous resalez vos plats sans les avoir goûtés. Chassez cette mauvaise habitude. Limitez votre consommation de sel pour éviter la rétention d’eau .Ne dépassez pas 4 pin cées de sel déposées dans le plat de votre main et non le creux, par personne par repas. Ce qui équivaut à 6oo mg de sel  précise le médecin.

13 En entrée, je prends des asperges

Ce légume printanier contient de l’asparagine. C’est un acide aminé qui nettoie les reins et aide à assimiler les protéines

14 Je protège mes intestins

Des substances nocives, des résidus peuvent y stagner et provoquer des ballonnements, des problèmes de transit dont se plaignent respectivement  55 % et 31 % des Français. Pour éliminer les toxines, un bon transit est nécessaire.

Cela passe notamment par une alimentation suffisamment riche en fibres, une bonne hydratation et la pratique d’exercice physique.

15  Je fais une cure de probiotiques

Ils vous aident à reconstituer votre flore intestinale. Les probiotiques sont des micro-organismes vivants comme les ferments ou les levures. Ils confèrent un bénéfice santé lorsqu’ils sont consommés en quantité suffisante.

Vous pouvez faire une cure de probiotiques en consommant des yaourts nature à raison d’un par jour pendant un mois. Vous pouvez aussi avoir recours aux compléments alimentaires.

Préférez ceux qui ne sont pas associés à des vitamines, car ces dernières se prennent pendant les repas, et les probiotiques, en dehors, afin d’atteindre plus vite les intestins. La première semaine, prenez une gélule le matin et une l’après-midi. Les trois semaines suivantes, uniquement le week-end, à la même posologie.

Je prends des pruneaux au petit déjeuner

C’est un laxatif naturel. Ils contiennent de l’acide tartrique et du sorbitol (un polyol), qui favorisent les contractions de l’intestin.

17 Envie d’un encas, je mange une pomme

Son plus: elle renferme de la pectine ! C’est une fibre soluble qui accompagne les déchets dans l’intestin, le nettoie et favorise la prolifération des bonnes bactéries.

18  J’opte pour les bons modes de cuisson

Frire, rôtir, mijoter, rissoler, que choisir ? Préférez les cuissons douces comme la vapeur, l’hypocuisson au four à 8o “C, l’hypocuisson douce à 40°C dans un déshydrateur, la cuisson à gronde eau écourtée afin que les légumes restent al dente ou celle à l’étouffée.

Elles préservent les vitamines, les minéraux, et ne dénaturent pas les protéines animales qui se dégradent à 100°C.

19 Je combats le stress oxydatif

La pollution, le tabagisme actif ou passif les métaux lourds, mais aussi les pathologies chroniques et la prise de certains antibiotiques ou statines, entre autres, sont à l’origine du stress oxydatif. Ces agressions exogènes et endogènes amènent l’organisme à produire trop de radicaux libres qui sont des molécules toxiques.

Ce stress oxydatif vous fait vieillir physiquement et esthétiquement plus vite, car il touche toutes les cellules de votre corps, jusqu’au matériel génétique.

La lutte contre le stress oxydatif passe en grande partie par l’alimentation.

20 Je me fais une assiette de fruits et de légumes antioxydants

Les fruits et légumes orangés sont riches en flavonoïdes, et ceux de couleur rouge violet, en anthocyanes, de véritables piégeurs de radicaux libres. Ne négligez pas non plus les végétaux riches en vitamines C et E — ils protègent les cellules des dommages causés par les radicaux libres — et ceux qui contiennent des oligo-éléments comme le zinc, le sélénium.

Ils aident à la synthèse de certaines enzymes qui luttent contre les radicaux libres. Mais attention, il ne faut pas se focaliser sur quelques aliments en particulier !

Consommer toujours les mêmes fruits ou légumes peut déséquilibrer l’organisme, en accroissant le taux d’un antioxydant particulier Il est préférable de varier.

21 J’évite de grignoter entre les repas

Si vous vous dépolluez mais que vous grignotez, vous perdez le bénéfice de vos efforts. Contentez-vous de trois repas par jour et d’un petit encas dans la matinée ou l’après-midi.  Vos repas doivent contenir toujours plus de légumes que de protéines et, éventuellement, des féculents en fonction de votre activité.

22  J’utilise des accessoires de cuisine sains

Manger sain, c’est bien, mais ça ne sert à rien si vos casseroles sont polluées !  Idéalement, cuisinez dans des poêles à revêtement en céramique. La terre cuite est également un matériau de cuisine sain.

23 Je bois des infusions drainantes

Certaines plantes sont de véritables alliées dans le cadre d’une cure détox.

L’orthosiphon appelé aussi « thé de Java »

Pensez au thé vert, à l’orthosiphon (cf image ci dessus) appelé aussi thé de Java, aux pissenlits, aux orties ou aux queues de cerise. Ces plantes sont riches en potassium et flavonoïdes qui favorisent l’élimination rénale. Les flavonoïdes augmentent aussi la vitesse avec laquelle l’organisme brûle les graisses.  Côté quantité, utilisez une poignée de queues de cerise pour 1L d’eau, 2 à 3 c. à soupe. de feuilles séchées d’orthosiphon pour 1L d’eau, 2 c. à c. de feuilles séchées d’orties ou de pissenlits pour 1 tasse de 200 ml.

Vous pouvez consommer environ 3 tasses par jour. Le soir, pensez à boire ces tisanes au moins une heure et demie avant de vous coucher, afin d’avoir le temps d’éliminer sans être obligée de vous relever la nuit.

24 Je traque les additifs

Ils sont mauvais pour la santé, et peuvent vous faire grossir. Faites vos courses en lisant attentivement les étiquettes des ingrédients. Veillez à ce qu’il y ait au maximum trois colorants et conservateurs dans le produit que vous achetez.

25 Je fais l’impasse sur les édulcorants

Vous les repérerez par leur lettre et leurs chiffres : F950, E951, E952, E953, E954, E957, E959, E965, E966, F967 et E999.

Lorsque vous mangez du sucre, le cerveau en est informé. Or, ce signal n’est pas envoyé en cas de prise d’édulcorant quel qu’il soit, d’où la tendance à manger davantage.

26 Je fuis les contaminants

Certains contaminants environnementaux sont à traquer plus que d’autres. Les pesticides organochlorés peuvent favoriser la prise de poids.

Attention ! Bien qu’ils soient interdits en France, on peut les retrouver dans des fruits, des légumes, des viandes ou des poissons en provenance d’Afrique, d’Inde… des produits issus de l’agriculture raisonnée.

En France, le taux de pesticides des fruits et légumes est soumis à une législation très stricte, vous pouvez manger des fruits et des légumes sains, issus de l’agriculture raisonnée. Les fruits et légumes qui en sont issus reçoivent le strict nécessaire en pesticides, et seulement lors que les autres systèmes s’avèrent inefficaces.

28 Je m’aide avec les compléments alimentaires

Certains produits peuvent vous aider à dépolluer votre organisme. À vous de choisir comment vous souhaitez les consommer.

29 Je pratique une activité physique douce et régulière

Se remettre à faire un quart d’heure de marche rapide stimule le système cardiovasculaire, tonifie la masse musculaire et mobilise les graisses.

Et pour peu que vous buviez bien avant la marche, cela favorise le drainage et l’épuration. Ne vous lancez pas dans une activité intense. Elle soumettrait votre corps à des souffrances et ralentirait la cure de détox.

30 Je m’offre une pause détente purifiante

Récompensez-vous de vos efforts et peaufinez-les en vous offrant une ou plusieurs séances de détente de H20 Body System. Il s’agit d’un massage du corps, habillé pour celles qui n’aiment pas montrer leurs formes. 28 jets d’eau sont propulsés sur le corps à travers une bâche — aucun risque d’être mouillée — et donnent l’impression qu’une multitude de doigts vous massent. Ces multiples jets d’eau relancent le fonctionnement du système lymphatique.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donec massa Phasellus fringilla consequat. Praesent Nullam vel, suscipit ipsum libero.