Des plantes contre le coup de cafard

Quand l’anxiété prend le dessus, il faut vite réagir. Pour retrouver un bon équilibre, jouez tout de suite la carte « phyto ».femme senior boit tisane contre coup de blues

Si chaque jour les difficultés s’amoncellent, l’anxiété finit par prendre trop d’ampleur et c’est le « coup de cafard ». Que peut alors conseiller le phytothérapeute ? D’abord de surveiller un facteur essentiel à notre équilibre : la qualité d’un sommeil sans insomnies.

Sédatives ou hypnotiques ?

Le stress perturbe le rythme physiologique du sommeil : endormissement difficile, réveils nocturnes, en particulier entre 3 et 4 heures du matin… Les plantes sédatives sont nombreuses et trouvent naturellement leur place ici :

  • aubépine,
  • benoîte,
  • églantier,
  • lotier,
  • marjolaine,
  • millepertuis,
  • saule,
  • passiflore,
  • eschscholtzia,
  • pivoine,
  • laitue vireuse,

…Pour ne citer que les plus courantes !

La plupart de ces plantes seront utilisées en infusion. Mais contrairement à ce qui est trop souvent pratiqué, la prise au coucher n’est pas forcément recommandée ; un usage étalé tout au long de la journée est préférable pour diminuer l’anxiété durant la période d’activité.

En revanche, au coucher, il faudra faire appel aux plantes hypnotiques telles :

  • le coquelicot,
  • le houblon,
  • la valériane,
  • ou le bigaradier.

Il existe différentes spécialités pharmaceutiques prêtes à l’emploi que votre pharmacien saura vous conseiller. Mais vous pouvez lui faire préparer des gélules de 300 milligrammes d’extraits secs qui comprendront à parties égales :

  • menthe,
  • aubépine,
  • coriandre
  • et millepertuis.

Un adulte en prendra 4 à 6 par jour, en prenant soin de répartir la prise de ces gélules sur toute la journée.

Un apport régulier en vitamines est nécessaire. D’où une consommation accrue de citrons et agrumes en général mais aussi de kiwis et de cassis. D’autres fruits méritent aussi d’être redécouverts dans ce contexte :

  • amandes,
  • abricots,
  • bananes,
  • châtaignes,
  • poires,
  • pomme,
  • et prunes.

Au cours des repas, ne boudez pas les crudités (avocats, céleris, carottes) et les légumes (asperges, épinards, haricots verts, soja.. .).

Enfin, l’apport de certains oligo-éléments pourra s’avérer utile. Le magnésium est un régulateur de l’humeur et du système nerveux en général. Mais c’est surtout sur le lithium qu’il faudra compter pour rétablir un sommeil de qualité, en cures de quelques semaines.

Une tisane sédative

L’effet sédatif du tilleul est bien connu, mais à condition d’une concentration suffisante, ce qui n’est pas toujours le cas dans des banales tisanes de fin de repas, Dans la préparation proposée, le tilleul constitue donc la base de l’infusion.

  • Aubépine 10 g ;
  • Coquelicot 20 gr ;
  • Houblon 30 gr ;
  • Tilleul 40 gr ;

Jeter 7 grammes du mélange dans 1 décilitre d’eau bouillante. Laisser infuser 15 minutes. Sucrer avec une cuillerée de miel de romarin ou de serpolet. Prendre une tasse 4 à 5 fois par jour.

Les « dynamisantes » : prudence en les prenant !

Si la tristesse prend le dessus, les plantes dynamisantes seront utiles et éviteront l’apparition d’une éventuelle réaction dépressive. Le millepertuis et la camomille peuvent convenir, tout comme les huiles essentielles de citron et de lavande. Il est préférable de demander conseil à votre pharmacien ou de consulter un phytothérapeute pour assurer en toute sécurité une bonne efficacité : En effet leur emploi obéit à des règles précises qu’il faut connaître.

Et si les symptômes de tristesse et de fatigue permanentes persistent ou s’amplifient, consultez impérativement votre médecin. Il est plus simple de traiter un syndrome dépressif qui apparaît que d’attendre son installation durable pour le faire.

Des préparations pour les enfants

Les enfants aussi peuvent connaître des périodes d’inquiétude, qui se traduisent souvent par une agitation excessive, une agressivité inhabituelle, de moins bons résultats scolaires…

Vous pourrez leur préparer une infusion composée de fleurs d’oranger, de semences d’angélique, de fleurs d’aubépine et de sommités fleuries de marjolaine (20 grammes de chaque). Pour un enfant de plus de 5 ans, jetez 2 cuillerées à café de la préparation dans une tasse d’eau bouillante et laissez infuser 5 minutes. A boire 1 à 2 fois par jour.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

venenatis at leo. ut ultricies commodo consectetur