La thalasso pour la maman après l’accouchement

Un heureux évènements a fait son apparition récemment ? Sachez que la thalasso est un excellent moyen de récupérer d’une grossesse. Peut-être pourriez-vous le conseiller à l’une de vos proches… La maternité et l’accouchement sont les plus beaux évènements dans la vie d’une femme, mais aussi les plus épuisants ! Notre corps grossit puis reprend (à peu près !) sa forme initiale en peu de temps, nos hormones sont bousculées et c’est aussi une grande émotion. Tout cela fatigue et laisse des traces sur notre corps, parfois indélébiles. Mais justement, si l’on prend soin de soi après sa grossesse, il est possible de retrouver sa taille de jeune fille. Une cure de thalasso sera le moment et l’endroit idéal pour se retrouver et renouer avec son corps. Enfilez votre peignoir et votre maillot de bain, c’est parti pour une semaine de détente en cure de thalasso post-natale.

thalasso après l’accouchementLa thalassothérapie après l’accouchement, pour récupérer en douceur mais efficacement

Pour bénéficier de tous les bienfaits de votre cure de thalassothérapie, il est bon de préparer ces vacances. Tout d’abord, le lieu de votre thalasso a toute son importance. Quels paysages, quel climat préférez-vous ? La Bretagne tonique et vivifiante ou la douceur et l’ensoleillement de la Côte d’Azur ? Il existe de nombreuses thalassothérapies sur les côtes françaises : Manche (Le Touquet, Roscoff) , Bretagne (Bénodet, Carnac, Quiberon), Atlantique (Arcachon, La Baule, La Rochelle, Royan), ou Méditerranée (Bandol, Port-Fréjus), à vous de faire votre choix en fonction de vos préférences.

Première étape, préparez votre cure !

Qui dit jeune maman dit bébé en bas âge, et peut-être d’autres enfants plus âgés. Pour profiter pleinement de votre cure, le plus « simple » est de partir sans enfant et d’organiser une semaine de nounou. Grands-parents, amis, cousins, il est parfois beaucoup plus facile qu’on ne le pensait de trouver une solution. Arrangez-vous pour pouvoir passer une semaine de rêve, sans souci de logistique familiale, avec juste un petit coup de fil quotidien à vos adorables bambins. Cela peut paraître un peu dur et égoïste de partir une semaine sans ses enfants, mais cela peut faire beaucoup de bien à toute la famille. Maman part avec Papa pour une semaine en amoureux : ce sera l’occasion idéale de se retrouver après ce grand événement qui ne laisse pas toujours beaucoup de temps à la vie de couple. A moins que Maman ne parte avec une amie pendant que Papa assure l’organisation !

Effectivement, il peut être compliqué de partir en cure de thalasso avec un nourrisson. Celui-ci ne fait pas toujours ses nuits, ce qui est fatiguant pour les parents. Et comme les soins de thalasso sont à heures fixes, pas facile de se reposer ! De même, évitez de partir quand votre bébé est trop jeune car celui-ci vous manquerait trop pendant la journée !

Une journée sans bébé, c’est long… Attendez qu’il ait au moins trois mois. De son côté, il souffrira également moins de votre absence. Si vous souhaitez partir avec votre bébé, certains centres de thalasso proposent un service de garde. Renseignez-vous bien avant de partir !

Assurez-vous également que vous avez bien avec vous tout le nécessaire dans votre valise pour une semaine de soins.

Regardez bien ce que votre cure comprend : peignoir, serviettes, chaussons. Faites le point avant de partir pour éviter les mauvaises surprises !

À lire aussi : les normes de la thalasso dans l’UE

Pendant la cure

Pendant votre cure de thalassothérapie post-natale, qui dure généralement six jours, vous recevez en général quatre soins par jour, soit environ deux heures trente de bonheur quotidien. Vous bénéficierez également de menus diététiques pour retrouver la ligne.

Lors de votre arrivée au centre de thalasso, vous rencontrerez un médecin qui pourra personnaliser votre cure en établissant un programme de soins établi selon vos besoins et vos envies. De même, il vous donnera des conseils diététiques pour retrouver votre ligne et rester en pleine forme. A la fin de votre séjour, vous retrouverez une nouvelle fois ce médecin pour faire un petit bilan et optimiser les bénéfices de votre cure en continuant à utiliser certains produits, à faire certains sports et à manger équilibré après votre retour à la vie citadine.

En dehors de vos soins, vous pouvez en profiter pour vous reposer ou vous promener. La seule chose à respecter est de ne pas vous replonger dans l’eau douce (piscine, douche ou bain) après un soin marin pendant un minimum de trois heures, afin que les actifs pénètrent bien dans la peau pour agir.

Ces soins vous aideront à retrouver les formes et les jolies courbes de votre corps, ainsi que la fermeté de votre épiderme. En effet, pendant la grossesse, votre peau a été distendue et elle a perdu un peu de sa fermeté. De même, quelques cours d’aquagym aideront vos muscles à se refaire une santé.

Pensez à bien hydrater votre peau pendant votre cure, surtout si vous avez la peau sèche et sensible : l’eau pourrait la dessécher. Une cure de thalasso post-natale sera donc un merveilleux tremplin pour remettre votre corps et votre moral d’aplomb après l’arrivée de bébé !

Les soins proposés

Les soins varient bien évidemment d’un centre de thalasso à un autre, même s’ils sont basés sur le même principe. Mais vous êtes presque sûre de bénéficiez de certains soins, communs à toutes les cures de thalassothérapies post-natales.

L’enveloppement d’algues est un soin du corps avec des algues micro-éclatées. Selon l’effet souhaité, on utilise différentes algues car certaines formules auront un effet amincissant, tandis que d’autres rechargeront l’organisme en oligo-éléments, vitamines et minéraux pour redonner souplesse et élasticité à la peau. Ces algues se présentent sous forme de crème épaisse que l’on vous applique à l’aide d’un gros pinceau sur tout le corps. On laisse ensuite sécher ce masque corporel une vingtaine de minutes. Cet enveloppement peut sécher à l’air libre ou sous un film plastique et une couverture chauffante pour favoriser la pénétration des actifs.

Les bains hydromassants ont lieu dans une grande baignoire « professionnelle », c’est-à-dire avec de multiples jets d’eaux sortant des rebords de la baignoire. Ces jets sont dirigés vers la personne qui est dans la baignoire, de la plante des pieds à la nuque en suivant les trajets musculaires et le sens du retour veineux. On ajoute en général des algues micro-éclatées ou des huiles essentielles pour renforcer l’effet de ce bain qui favorise la circulation sanguine et décontracte les muscles.

L’aquagym est la gymnastique pratiquée dans une piscine chauffée qui peut-être « classique » avec de l’eau douce ou, dans le cadre d’une thalassothérapie, remplie d’eau de mer. Dans l’eau, notre corps ne pèse plus que 10% de son poids, ce qui permet un travail plus intense que sur un sol ferme, sans que l’on s’en rende compte. Cela permet de remodeler sa silhouette en douceur, d’éliminer la cellulite et d’améliorer la circulation sanguine sans fournir d’effort surhumain. Les cours sont le plus souvent collectifs et on utilise très peu d’accessoires. Si cette discipline vous plaît, vous pourrez probablement la continuer après votre retour à la vie active. En effet, la plupart des piscines et des clubs de remise en forme proposent désormais des cours d’aquagym. Il y en a sûrement un près de chez vous !

Le drainage lymphatique est un massage doux permettant l’élimination des toxines en relançant le système lymphatique par pressions successives sur tout le corps. Il contribue efficacement à l’élimination de la cellulite et lutte contre la rétention d’eau. Pratiqué manuellement, le drainage lymphatique est très utile pour désengorger les tissus, notamment après une grossesse (pendant laquelle les femmes prennent subitement du poids pour le perdre relativement vite). Ainsi, les méchants kilos qui squattent les cuisses seront délogés pour notre plus grand plaisir !

La pressothérapie utilise une technique de drainage circulatoire sur les membres inférieurs. Ce massage se fait mécaniquement grâce à de gigantesques « bottes » en plastique, allant des pieds jusqu’au haut des cuisses. Elles sont remplies d’air et se gonflent et se dégonflent pour recréer les mêmes pressions qu’un massage manuel. La pressothérapie améliore la fonction circulatoire et permet le désengorgement des tissus. Idéal pour retrouver des gambettes de jeune fille et parfois accompagné de plantes veinotoniques ! Car pendant une grossesse, les jambes souffrent suite à l’augmentation du volume sanguin : la circulation sanguine est plus difficile, d’où jambes lourdes et gonflées et même varices pour certaines, rétention d’eau, et j’en passe… Ce soin sera donc idéal pour retrouver des jambes légères et galbées.

Les douches à jet sont épatantes pour « casser » la cellulite. Il s’agit d’un jet d’eau de mer très puissant, dirigé à distance par une hydrothérapeute. Cela tonifie en même temps les muscles et favorise la circulation sanguine. Mais surtout, ce soin a l’avantage de s’attaquer à la cellulite en ciblant les fibres de la cellulite qui sont détruits. Il peut parfois être un peu désagréable car il « fouette » légèrement la peau. Mais le jeu en vaut la chandelle, surtout après une grossesse pendant laquelle la cellulite s’est parfois installée.

Les douches sous-marines sont un massage et un drainage pratiqués dans une baignoire par une hydrothérapeute qui déplace le jet sous marin sur les différentes parties du corps, selon les zones à traiter. Cela permet de masser ces zones et de les drainer.

Les massages seront la cerise sur le gâteau. Ils vous délassent et décontractent vos muscles comme le modelage sous affusion, un massage sous une pluie fine d’eau de mer. Ce sont des instants privilégiez pour vous retrouver et renouer avec votre corps.

La diététique associée à la cure

Pendant votre cure de thalassothérapie, profitez-en pour affiner votre silhouette. C’est le moment idéal pour manger léger et équilibré ! Cela permettra à votre ventre de dégonfler et à votre teint de s’éclaircir. Ajoutez à cela le bon air de la mer et du repos : une semaine à ce régime et vous retrouvez une grande forme et une ligne d’avant-grossesse ! S’il vous reste encore quelques kilos superflus suite à vos neuf mois de grossesse, vous ne perdrez pas forcément la totalité de ces kilos pendant cette semaine de cure mais cela sera un sérieux coup de pouce pour amorcer un régime et perdre les trois premiers kilos. Parfait pour se motiver à poursuivre les efforts de retour à la vie citadine !

D’autant plus que les centres de thalassothérapie bénéficient en général du service de bons chefs-cuisiniers qui savent élaborer des plats diététiques et savoureux à la fois. Alors régalez-vous sans hésiter en toute légèreté. De plus, vous aurez reçu les conseils du médecin du centre au début de votre séjour. Pensez à lui poser toutes vos questions sur le plan diététique si vous avez du mal à retrouver votre ligne, il y répondra avec le plus grand plaisir, puisqu’il est là pour vous aider à retrouver la forme.

Pendant votre cure post-natale, le papa peut faire une cure de son côté suivant ses besoins. Une cure de thalasso est un luxe très apprécié et vraiment idéal pour refaire le plein de bien-être et d’énergie. Son seul défaut est son prix car il n’est pas toujours facile quand on est jeunes parents de s’offrir de telles vacances. Mais ce peut être un magnifique cadeau de naissance : toute la famille peut s’organiser pour offrir une cure aux heureux parents. Une chose est sûre : vous ne regretterez pas cette semaine de thalasso qui vous ressourcera. Idéal avant de reprendre le travail, à la fin du congé maternité : le rêve !

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ante. porta. mattis Donec id quis, dolor nec et, diam velit,