Dépendance & aides : Les centres locaux d’information et de coordination (Clic)

 

Véritable porte d’entrée dans le monde des aides et services aux personnes âgées dépendantes, les Centres locaux d’information et de coordination gérontologique (Clic) sont là pour vous accompagner et vous mettre en relation avec les bons interlocuteurs. Mode d’emploi.

Quelque 600 centres répartis sur le territoire apportent toutes les informations destinées à améliorer le quotidien de la personne dépendante.

Vous savez que des aides existent pour maintenir vos aînés à leur domicile, préparer leur entrée en maison de retraite ou tout simplement faciliter leur quotidien. Mais face au foisonnement de sites Internet, organismes et informations en tout genre, vous ne savez pas par quel bout entamer vos démarches.

Une seule réponse : les Clic. Attention, selon les régions, l’appellation change et devient « pôle gérontologie », « instance locale de coordination », « territoire gérontologie » ou encore « Paris Emeraude ». Ces centres sont répartis sur toute la France.

Pour trouver le plus proche de chez vous, rendez-vous sur le site Internet gouvernemental : www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr et consultez l’annuaire disponible en cliquant sur la carte interactive des départements.

Réussir à trouver les bons interlocuteurs facilement

Le Clic centralise toutes les informations destinées à améliorer le quotidien de la personne dépendante. Vous y trouverez des renseignements aussi bien sur les modalités de demande de l’Allocation personnalisée d’autonomie (Apa) que sur les différentes formes de protection juridique (tutelle, curatelle, habilitation familiale…). Le Clic vous mettra également en contact avec des acteurs locaux proposant différents services d’aide à domicile, de transport, de portage de repas…

Faire centraliser sa demande

Le plus souvent, vous trouverez au sein du Clic un professionnel chargé de coordonner l’ensemble de vos demandes puis les actions mises en place. En plus de ce généraliste, vous aurez accès à des interlocuteurs plus spécialisés dont le rôle est d’aider tant la personne âgée que l’aidant. Il peut s’agir de psychologues, assistantes sociales, médecins en lien avec tous les acteurs de la gérontologie.

Clic : Un dispositif labelisé

En 2007, la fondation Médéric Alzheimer dénombrait plus de 600 Clic dans toute la France. Les acteurs en charge des organismes peuvent être en un Clic de nature différente.

À ce jour, plus de la moitié des Clic est gérée par une association, plus d’un quart par une commune ou un Centre communal d’action sociale (CCAS), les autres par un établissement hospitalier ou, plus rarement, par un conseil départemental.

83 ans : C’est l’âge moyen de perte d’autonomie. (Source : ministère des Affaires sociales, janvier 2016)

Trois niveaux de compétence. Le champ de compétence de la structure varie selon son « classement ». Ainsi, lorsqu’ils bénéficient du label de niveau 1, les Clic sont habilités à effectuer des activités d’accueil, d’information, de conseil et de soutien des familles.

Le label de niveau 2 permet au centre d’intervenir dans le cadre de l’évaluation des besoins et de l’élaboration d’un plan d’aide personnalisé. Il met en place des actions de prévention, de formation aux aidants et des groupes de parole.

Enfin, le label de niveau 3 consiste à attribuer aux Clic la mise en route du plan d’aide en sollicitant, en fonction des besoins déterminés, l’intervention des professionnels du maintien à domicile: infirmier, médecins pour le placement ou l’accueil de jour.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

leo Praesent quis, odio commodo felis Aenean consectetur et,