Pourquoi et comment les cheveux blanchissent ?

Nous avons à peu près 100 000 cheveux sur la tête. Qu'ils soient blonds d'or, poil de carotte, noirs d'ébène, poivre et sel ou de neige, ou encore fins, épais, raides, souples, touffus ou clairsemés... Alors pourquoi les cheveux deviennent blancs ? Toutes nos explications pour mieux comprendre se phénomène auquel personne n'échappe ! 

Jeune femme avec le problème de cheveux blanc
© istock

Les cheveux blancs : une histoire de mélanine

Tout est déjà programmé quand on vient au monde. Comme pour la peau, c'est la "mélanine" qui donne aux cheveux leur couleur.

Il s'agit d'un pigment fabriqué par des cellules spécialisées (appelées mélanocytes).

Pour le cheveu, celles-ci sont situées à la base du follicule pileux, c'est-à-dire le petit sac qui enferme la racine. La mélanine est ensuite transportée, sous forme de grains, jusque dans la tige du cheveu.

Contrairement aux bruns, les blonds ont peu de grains de mélanine dans la tige de leurs cheveux. Quand les mélanocytes réduisent leur activité, les grains de mélanine se raréfient dans la tige du cheveu qui se décolore.

Par réfraction avec la lumière, ils nous paraissent blancs alors que ces cheveux blancs sont en fait des cheveux dépigmentés.

Cheveux blancs : A qui la faute ?

  • C'est familial. Çà survient plus ou moins tôt, vous n'y pouvez rien.
  • C'est le stress. Vos cheveux blanchissent brutalement. Rassurez-vous car ce phénomène est souvent transitoire.
  • Les périodes de grand stress passées, vos cheveux reprennent peu à peu leur couleur.
  • C'est l’âge. Avec les années, les cellules vieillissent et ralentissent leur production. Vos cheveux deviennent progressivement gris puis blancs. Personne n'échappe à ce phénomène !

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

velit, sed fringilla libero. ante. Aliquam elit. ut Donec felis Phasellus