Alimentation : méfiez-vous des pièges marketing

Alimentation : méfiez-vous des pièges marketing

 

Sous prétexte de vendre des produits bons pour la santé, les industriels redoublent d’efforts afin d’innover dans la présentation ou la préparation des aliments. Avant de succomber à la tentation, il convient de comparer cette nouvelle vague d’ingrédients plus attrayants les uns que les autres aux produits de référence qu’ils sont censés supplanter.

 

Attention les seniors : vous êtes des cibles privilégiés !

Si les allégés font encore recette et détiennent une belle part du marché, d’autres produits se font une place, notamment au rayon des laitages et des matières grasses végétales. Mais il faut les tester et faire sa propre sélection.

Les allégés. Beurre, crème fraîche, yaourts... en version allégée suscitent l’intérêt de ceux qui surveillent leur poids. Cependant, tous les aliments allégés ne sont pas moins caloriques que le produit de référence. Si le beurre allégé affiche 42 % de matières grasses contre 82 % pour un beurre classique, en revanche un chocolat light contient moins de sucre mais plus de graisse. Au final, allégé ou non, le chocolat affiche e même nombre de calories, soit 550 pour 100 grammes.

Il faut donc comparer tous ces produits avec leur version standard.

Par ailleurs, s’ils ne procurent pas autant de satisfaction ou s’ils induisent une augmentation des quantités consommées, le bénéfice est très limité, voire nul.

Les huiles combinées. L’idée de départ était de n’avoir qu’une huile combinée dans sa cuisine, permettant de cuire et d’assaisonner. Si les mélanges se sont améliorés en saveur et en qualité d’acides gras, il semble encore délicat d’utiliser la même huile pour tous les usages. En outre, le coût plus élevé des huiles combinées peut être dissuasif. Il reste que, s’il y avait un mélange d’huile à concocter soi-même, ce serait moitié huile de colza, moitié huile d’olive.

Les nouvelles margarines aux phytostérols. Si le taux de cholestérol est normal, ces matières grasses ne sont pas indiquées, même à titre préventif. Seules les personnes dont les analyses de sang montrent un taux élevé de mauvais cholestérol ([DL) peuvent en faire usage, sur avis médical.

Les omégas 3. Depuis quelques années, en nourrissant des poules avec des graines de lin, on obtient des œufs contenant quarante fois plus d’oméga 3. Ces aliments sont plus chers mais meilleurs que leur version standard. Cependant, comparés aux aliments les mieux pourvus en acides gras essentiels (huile de colza ou de noix, poissons gras), ces produits sont moins intéressants.

Identifier les vrais amis

Avant d’adopter des aliments enrichis en vitamines, en sels minéraux, et d’avoir recours aux compléments alimentaires, il convient d’identifier leur réel intérêt.

Deux vrais amis. Le sel enrichi en iode et le lait enrichi en vitamine D s’avèrent très utiles, même chez les personnes ayant une alimentation équilibrée. L’iode, présent dans les fruits de mer et le poisson, l’est peu dans les aliments courants et la vitamine D facilite la fixation du calcium dans l’organisme.

Des supplémentations dans certains cas. Lorsque l’alimentation est monotone, lorsque certaines familles d’aliments sont exclues, lorsque les besoins sont accrus (convalescence, activité sportive élevée...), il faut demander l’avis du médecin.

Si l’alimentation est déséquilibrée ou n’assure pas les besoins en vitamines et en sels minéraux, mieux vaut prendre des comprimés multivitaminés couvrant 100 % des apports journaliers.

Témoignage d’une gourmande avertie !

« Avant, j’achetais tous les allégés qui sortaient dans le commerce. Et puis, en voyant que cela n’avait aucun effet sur ma ligne, j’ai fait une sélection. Par exemple, j’adore les rochers au chocolat. Eh bien, je préfère m’en autoriser un de temps en temps, et je le savoure, plutôt que d’avaler de mauvaises tablettes de chocolat light. En revanche, dans mes recettes, j’utilise très souvent de la crème fraîche allégée semi-épaisse, sans exagérer ».

Françoise (55 ans)

 

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

leo eget id in elit. nunc accumsan tempus