Comment fonctionne le sommeil ?

Le sommeil est un état physiologique temporaire qui provoque un ralentissement du métabolisme et une mise en veille de l'organisme. Grâce à ce phénomène naturel, constant et périodique, le corps se débarrasse de sa fatigue et renouvelle son énergie, tant sur le plan physique que sur le plan psychique.

Le sommeil obéit à des rythmes imposés par l'organisme et par l'environnement. Au cours du sommeil, les débits respiratoire et circulatoire ralentissent, le tonus musculaire diminue, la conscience se relâche et nous produisons des rêves.

Deux types de sommeil

Un cycle de sommeil complet dure entre 60 et 1 30 minutes : il se compose d'une phase d'endormissement, d'une phase de sommeil lent et d'une phase de sommeil paradoxal. Au cours d'une nuit, ce cycle se répète de quatre à six fois.

Le sommeil lent. Il se décompose en deux niveaux de sommeil, un sommeil lent léger suivi d'un sommeil lent profond. Le sommeil profond offre un relâchement de la conscience plus important ; il permet l'inactivité du cerveau et la régénérescence des fonctions vitales. La quantité de sommeil profond est indépendante de la durée totale du sommeil. Elle est liée à la nature de nos activités diurnes. Ainsi, une activité physique importante augmente la durée de cette phase de sommeil.

Par ailleurs, c'est pendant le sommeil que l'hormone de croissance est sécrétée. Plus le besoin de croissance est grand, plus le besoin de sommeil s'accroît. En revanche, au-delà de 50 ans, la production d'hormone de croissance s'amenuise et les périodes de sommeil profond raccourcissent.

Le sommeil paradoxal ou sommeil rapide. Il est caractérisé par une intense activité cérébrale qui se matérialise dans les rêves. Au cours de cette période, que les séquences oniriques soient érotiques ou non, hommes et femmes éprouvent des émotions sexuelles. Le corps est en période de repos, mais l'esprit demeure actif. Il fait le tri entre les émotions et les événements de la journée, qu'il élimine ou engrange dans les différents circuits de la mémoire.

La durée du sommeil paradoxal est liée à la durée totale de notre nuit de sommeil

« Plus on dort, plus on rêve. » Sa fin est marquée par une courte phase de pré-éveil dont un dormeur normal ne garde aucun souvenir. Le sommeil paradoxal reste stable de la puberté jusqu'à un âge relativement avancé.

Le déroulement d'un cycle de sommeil

Chaque cycle de sommeil a une durée stable, mais la durée des phases qui le composent varie au cours de la nuit.

Comment Fonctionne Le Sommeil Shema

Les rêves

Pour les philosophes de l'Antiquité, les rêves révélaient les « autres mondes ». Selon les scientifiques, ils contrôlent la reprogrammation de nos fonctions et contiendraient les clés de nos comportements. Pour les psychanalystes, les rêves sont des exutoires. Ils permettent à nos peurs, à nos frustrations, à nos fantasmes de s'exprimer sans mettre en péril notre équilibre psychique. Sans eux, nous serions submergés par nos émotions.

Chaque nuit, nous rêvons pendant 1 h 30 environ. Un rêve dure entre 1 5 et 30 minutes. Il est assimilé à une activité créatrice, sauf lorsqu'il est récurrent car il est alors le symptôme d'un blocage existentiel. Nous gardons le souvenir du rêve qui précède l'éveil d'un cycle de sommeil paradoxal.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nunc odio mattis at mi, Phasellus lectus dolor Praesent accumsan