Eaux thermales : toutes les vertus et bienfaits pour tous les maux

Mal de dos, problèmes veineux, dépression, soucis de peau, l'eau thermale agit sur tous les fronts et délivre ses bienfaits de nombreuses manières. Panorama des eaux soignantes et explications.

Cure Termales

Comment agit l'eau thermale ?

Les effets de l'eau thermale sur le corps humain sont multiples. On peut d’abord mentionner, du fait de sa simple chaleur un effet relaxant et décontractant. Il y a ensuite une action mécanique de l’eau ; l'immersion dans une baignoire piscine provoque une poussée hydrostatique qui facilite les mouvements. Ce phénomène est utilisé en rééducation fonctionnelle et en rhumatologie. La résistance de l'eau est également exploitée en phlébologie, notamment.

Dans couloirs de marche en eau thermale. Il y a aussi l'impact dynamique de l'eau quand elle est projetée sur le corps, lors des douches au jet comme dans les bains bouillonnants. En dermatologie, c’est l'action décapante et antiprurigineuse qui est recherchée. En O.R.L., c’est le nettoyage des voies respiratoires.

Enfin, il faut bien entendu mentionner l'effet propre à l'eau thermale «médicament». Qu’elle soit prise en bains, en douches ou en cures de boissons, chaque eau thermale agit également selon les propriétés de ses différents composants minéraux, que l’organisme absorbe non seulement lors des prises par boissons mais aussi voies transcutanées ou trans-muqueuses.

Vertèbres et articulations : les miracles de la cure thermale

Avec douleur et risque d'impotence, c'est là le domaine de la rhumatologie, l'indication reine du thermalisme. La quasi-totalité des stations thermales s'y consacre. En effet, les deux tiers des curistes sont des rhumatisants qui viennent pour des problèmes d'arthrose de la hanche, du genou ou d'atteintes du rachis avec prédominance dans la région lombaire et au niveau du cou. La lombalgie chronique est aussi traitée avec succès dans les stations thermales. L'efficacité du traitement de la lombalgie chronique en station thermale a d'ailleurs été reconnue officiellement par l'ANAES (Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé).

Les rhumatismes inflammatoires peuvent aussi être traités, notamment la polyarthrite rhumatoïde, de même que la spondylarthrite ankylosante.

Enfin, la cure peut avoir des effets bénéfiques sur les diverses manifestations des fibromyalgies.

Certaines stations qui ont une double indication, traitent aussi les rhumatismes goutteux (indication "voies urinaires") les rhumatismes psoriasiques (indication dermatologie) et les rhumatismes liés à la surcharge pondérale (indication voies digestives). L'eau thermale, en générale soufrée, et les boues ont une action spécifique sur les articulations et les cartilages.

L'accroissement de la température qu'elles provoquent conduit aussi à un apaisement des douleurs et à une amélioration de la circulation locale. Par ailleurs, les séquelles de traumatisme sont d'excellentes indications de cures, en particulier pour les retards de consolidation de fracture.

Principales stations vertèbres et articulations : Aix-les-Bains (Savoie), Amélie-les-Bains (Pyrénées-Orientales), Amnéville-les-Thermes (Moselle), Bagnoles-de-l'0rne (Orne), Brides-les-Bains (Savoie), Balaruc-les-Bains (Hérault), Barbotan-les-Thermes (Gers), Bourbon-Larchambault (Allier), Bourbonne-les-Bains (Haute-Marne), Dax (Landes), Digne-les- Bains (Alpes de Haute-Provence), Gréoux-les-Bains (Alpes de Haute-Provence), Néris-les-Bains (Aude), Saint-Paul-lès-Dax (Landes), Uriage-les-Bains (Isère), Vichy (Allier), etc.

Nez, gorge, oreilles : les eaux thermales utiles aussi !

Grâce aux médicaments actuels, et particulièrement aux antibiotiques, les maladies des voies respiratoires sont devenues moins graves de nos jours, mais demeurent très récidivantes. La pollution, l'environnement urbain ainsi que l'atmosphère confinée des habitations modernes provoquent de plus en plus d'allergies et d'infections de l'appareil respiratoire.

Les principales indications traitées par les stations thermales sont les rhinites, sinusites, rhino-pharyngites, phayngites, amygdalites, laryngites, otites.

Grâce aux cures, bronchites chroniques avec toux persistante et états asthmatiques peuvent être soulagés et procurer une meilleure respiration.

De nombreuses stations sont situées en moyenne montagne. Or l'altitude stimule les fonctions respiratoires et accroît le nombre de globules rouges : c'est là l'un des premiers effets de telles stations. Il faut y ajouter, bien sûr, le pouvoir antibactérien des eaux sulfurées qui libèrent les muqueuses respiratoires de leurs infections sournoises.

D'autre part, certaines eaux bicarbonatées et arsenicales interviennent pour le traitement des allergies et sont particulièrement recommandées pour l'asthme, surtout celui des jeunes enfants.

Principales stations : Aix-Marlioz (Savoie), Allevard (Isère), Barèges (Hautes- Pyrénées), La Bourboule (Puy-de-Dôme), Cauterets (Hautes- Pyrénées), Challes-les-Eaux (Savoie), Eaux- Bonnes (Pyrénées-Atlantiques), Eaux-Chaudes (Pyrénées-Atlantiques), Enghien-les-Bains (Val d'Oise), Luchon (Haute-Garonne), Le Mont-Dore (Puy-de-Dôme), Préchacq (Landes), Saint-Honoré (Nièvre), Uriage-les-Bains (Isère), etc.

Peau et bouche

Nombre de stations thermales sont spécialisées dans le traitement des affections de la peau, comme l'eczéma, le psoriasis, les cicatrices post chirurgicales, les prurits, les ichtyoses, les lichens, les acnés, et les affections du cuir chevelu. Certaines de ces stations se sont orientées sur le traitement des brûlures. L'action des eaux thermales permet d'améliorer le processus de cicatrisation. Il faut ajouter l'effet psychologique de la cure, bénéfique pour les victimes de cicatrices inesthétiques, suite de brûlures, d'eczéma ou de psoriasis.

Les eaux utilisées sont des eaux bicarbonatées, associées parfois à des eaux à minéralisation spéciale qui contiennent du sélénium, du zinc, de l'arsenic ou du cuivre. Tous ces oligoéléments sont susceptibles d'intervenir dans le processus d'amélioration de la qualité de la peau. L'altération de la peau et celle des muqueuses sont souvent associées, en particulier au niveau des gencives dont quelques stations ont fait leur spécialité.

Principales stations : Avène-les-Bains (Hérault), La Bourboule (Puy-de- Dôme), Les Fumades (Gard), Molitg-les-Bains (Pyrénées-Orientales), La Roche-Posay (Vienne), Saint-Gervais (Haute-Savoie), Uriage-Ies-Bains (Isère), etc.

À lire aussi : Que prendre pour une cure de thalassothérapie ?

Voies urinaires, vessie, reins

Fleur De Lotus Eaux Termales
© istock

Les reins constituent la principale voie d'élimination de déchets pour l'organisme. Leur bon fonctionnement est essentiel. Les indications du thermalisme pour les voies urinaires concernent les calculs rénaux, les infections urinaires à répétition et les insuffisances rénales légères. Leur traitement se fait principalement par une cure de boissons.

Des méthodes de destruction des calculs rénaux par voie externe existent aujourd'hui. Elles sont utilement complétées par une cure thermale qui permet de nettoyer l'appareil urinaire des débris des calculs résiduels.

Principales stations : Aulus-les-Bains (Ariège), La Preste (Pyrénées-Orientales), Saint-Nectaire (Puy-de-Dôme), Thonon-les-Bains (Haute Savoie), Capvern-les-Bains (Hautes-Pyrénées), Châtel-Guyon (Puy-de-Dôme), Contrexéville (Vosges), Eugénie-les-Bains (Landes), Evian (Haute-Savoie), Vittel (Vosges), etc.

Foie, vésicule, intestins

Les maladies digestives, et surtout celles secondaires à des insuffisances des sécrétions hépatiques ou à des blocages vésiculaires, bénéficient tout particulièrement de l'activité de certaines eaux thermales en raison de leur composition chimique et de leurs effets pharmacodynamiques. C'est ainsi que les eaux bicarbonatées sodiques ou sulfatées calciques et magnésiennes constituent l'essentiel du patrimoine thermal utilisé à cette double fin.

Le tube digestif et ses glandes annexes absorbent les éléments minéraux de l'eau qui interviennent sur son fonctionnement et sur la sécrétion des sucs et enzymes digestifs.

Parmi les indications les plus habituelles et pour lesquelles on constate les meilleurs résultats, il faut citer : les suites d'hépatite ou d'intervention sur la vésicule biliaire, les digestions difficiles, les constipations chroniques et les séquelles de diverses parasitoses telles que l'amibiase.

La plupart des stations thermales indiquées pour les maladies digestives se consacrent de plus en plus à la diététique, ce qui ne peut que répondre aux besoins croissants de la population en matière d'amaigrissement.

Principales stations : Barbazan (Haute-Garonne), Le Boulou (Pyrénées-Orientales), Brides-les-Bains (Savoie), Castéra-Verduzan (Gers), Châtel- Guyon (Puy-de-Dôme), Contrexéville (Vosges), Evian-les-Bains (Haute-Savoie), Montrond-les-Bains (Loire), Plombières (Vosges), Vals-les-Bains (Ardèche), Vichy (Allier), Vittel (Vosges).

Troubles veineux et gynécologiques

Souvent, les stations thermales qui accueillent des patientes atteintes de maladies veineuses possèdent aussi l'indication gynécologie. Ces deux types d'indications utilisent des eaux thermales voisines (sinon identiques) dans leur composition.

En fait, depuis l'apparition des anti-biotiques, les curistes en gynécologie viennent plutôt pour des troubles fonctionnels et aussi pour une affection veineuse conjointe.

Les indications traitées en phlébologie sont : les varices et leurs complications, les séquelles de phlébites accompagnées de troubles dits trophiques de la nutrition de la peau, les jambes lourdes, les crampes et les fourmillements... La marche constitue un exercice utile à une bonne circulation veineuse et la station thermale est un cadre idéal pour la pratiquer.

Principales stations : Bagnoles-de-l'Orne (Orne), Barbotan-les-Thermes (Gers), Dax (Landes), Evaux-les-Bains (Creuse), Les Fumades (Gard), La Léchère (Savoie), Luxeuil (Haute-Savoie), Saint-Paul-les- Dax (Landes).

Cœur et artères

Certaines eaux vont permettre le maintien fonctionnel des artères et le développement de circuits de suppléance. L'indication majeure du thermalisme est l'artérite des membres inférieurs. Elle est aussi celle du syndrome de Raynaud.

Stations agréées (Liste complète) : Bain-les-Bains (Vosges), Le Boulou (Pyrénées-Orientales), Bourbon-Lancy (Saône-et-Loire), Royat (Puy-de-Dôme).

Affections "psy"

Les indications traitées en psychosomatique sont : les états dépressifs, les stress post-traumatiques et les troubles chroniques du sommeil. Par leurs effets physico-chimiques, les eaux agissent directement au niveau des cellules cutanées avec un effet direct sur l'équilibre de l'organisme. Les bienfaits de la cure résultent à la fois de soins thermaux et d'une assistance psychothérapique.

Stations agréées (Liste complète) : Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), Divonne-les-Bains (Ain), Néris-les-Bains (Allier), Saujon (Charentes-Maritimes), Ussat-les-Bains (Ariège).

Les autres palettes d’actions des eaux thermales

Les gaz thermaux

Les gaz thermaux proviennent de l'évaporation de l'eau thermale quand elle rentre en contact avec les roches du sous-sol portées à très haute température par la proximité du magma.

Ces gaz sont très proches, dans leur composition, des eaux dont ils sont issus. On distingue généralement les gaz présents en quantité importante (gaz carbonique, azote) et les gaz en faible concentration (hydrogène, oxygène, hydrogène sulfuré, radon et autres gaz rares).

Les stations thermales les utilisent différemment. Ils peuvent être présents dans l'eau thermale des bains, projetés en applications locales au moyen d'appareils spéciaux, injectés directement à travers la peau ou diffusés dans des vaporariums ou encore au moyen d'appareils aérosol.

Les gaz sont surtout utilisés pour soigner les rhumatismes, les affections des voies respiratoires et les maladies cardiovasculaires.

Les boues thermales

Les boues thermales s'obtiennent par mélange d'eau thermale avec de la terre, du limon fluvial, de l'humus ou de l'argile.

  • Les boues extemporanées issues d'un mélange de l’eau avec diverses variétés d'argiles réalisées, en général, peu de temps avant l'application sur le corps du curiste.
  • Les boues maturée ou péloïdes proviennent d'une longue maturation entre de l'eau thermale et des matières minérales et végétales.

Pendant la phase de maturation, des éléments biologiques se développent dans les boues maturées il s'agit d'algues, de bactéries ou de zooplancton...

Leurs effets sont sédatifs et antalgiques. Mais ces boues permettent aussi aux minéraux contenus dans l'eau, notamment au calcium, de pénétrer plus facilement à travers la peau grâce à l'application de boues très chaudes (jusqu'à 55°) alors que l'eau, à la même température, provoquerait des brûlures.

Des planctons

Les planctons thermaux sont surtout constitués d'algues et de bactéries qui se développent naturellement à partir des eaux. Ils présentent un intérêt thérapeutique évident du fait de leur concentration importante en vitamines, minéraux et oligoéléments.

Parmi les plus connues des algues le composant, on trouve les cyanophycées, êtres unicellulaires les plus anciens au monde. Les planctons sont utilisés soit tels quels, soit associés à des boues.

À lire aussi :

  1. La thalassothérapie : les bienfaits sur les seniors
  2. Comment bien choisir sa thalasso ?
  3. La thalasso pour la maman après l’accouchement
  4. Quelles normes pour la thalassothérapie à l’étranger ?
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.