Le lumbago : que faut-il savoir ?

Très douloureux, le lumbago trouve généralement son origine dans la détérioration des disques intervertébraux lombaires.

Femme Souffrant De Lumbago

On l'appelle "tour de reins", "mal aux reins "dos bloqué" c'est le lumbago. Quel que soit le nom que lui donnent ceux qui en souffrent un jour ou l'autre ou épisodiquement, le lumbago est généralement dû à la détérioration plus ou moins importante des disques intervertébraux lombaires.

Quels signes ?

Le lumbago survient presque toujours de façon brutale après un effort important ou prolongé, ou un faux mouvement du tronc. C'est une douleur vive, en barre", de la région lombaire, accompagnée d'une forte contracture des muscles. On ne peut se pencher en avant, se redresser si l'on s'est baissé sans accentuer encore la douleur. (La personne qui a un lumbago se

Elle reconnaît aisément marche un peu courbée en se tenant le bas du dos ! Évidemment, ces. signes peuvent être plus ou moins prononcés et la douleur plus ou moins invalidante selon la gravité du lumbago.

Quels risques ?

D'abord si l'on ne prend pas de précautions, les accès peuvent se répéter et devenir de plus en plus Le lumbago peut aussi évoluer et se compliquer d'une sciatique (lombo-sciatique) due à l'irritation d'une racine nerveuse (nerf sciatique) par un disque détérioré formant une protrusion, voire une vraie hernie discale. Et cela n'est plus un "banal" mal aux reins.

À faire et à ne pas faire

  • Prenez des antalgiques courants (paracétamol, aspirine) pour soulager la douleur. Ne prenez pas d'anti-inflammatoires de votre propre initiative, même si on vous en a déjà prescrit auparavant pour le même genre de problème et qu'il vous en reste dans votre pharmacie.
  • Appliquez de la chaleur (bouillotte chaude) sur la région lombaire, ce qui détend les muscles contractés.
  • Ne restez surtout pas assis dans un fauteuil ou un canapé moelleux.
  • Allongez-vous complètement sur un lit ferme en évitant de vous lever brutalement (levez-vous en deux temps).
  • Passez de la position allongée à celles assise au bord du lit, puis debout.

En principe, en suivant ces quelques conseils, la douleur devrait s'atténuer puis disparaître en même temps que la gêne en quelques jours. Si rien ne vous calme ou, pire, si la douleur s'intensifie, si elle irradie vers la fesse et la jambe (signe de sciatique), si vous avez des signes neurologiques (engourdissements, fourmillements), appelez un médecin.

À surveiller

Pour éviter les récidives, prenez certaines habitudes qui protégeront votre dos.

  • Dormez sur un lit au matelas dur, voire posé sur une planche. Quand vous êtes assis, calez bien le bas du dos au fond du siège.
  • Évitez de rester assis de longues heures sans bouger : Marchez à intervalles réguliers pendant quelques minutes.
  • Si vous faites de longs trajets en voiture, arrêtez-vous régulièrement pour faire quelques pas.
  • Si vous jardinez, ne restez pas courbés trop longtemps. Si vous devez soulever quelque chose de lourd, faites-le "en y pensant" : Baissez-vous toujours en pliant les genoux (et non en courbant le dos !) et relevez-vous en tenant l'objet le plus près possible de votre corps.
  • Enfin, lorsque vous portez des paquets, répartissez les charges au lieu de tout porter du même côté.

S'il le juge nécessaire, votre médecin vous prescrira quelques séances de kinésithérapie pour que vous appreniez notamment à entretenir votre dos par quelques exercices quotidiens destinés à muscler la sangle abdominale.

A retenir

Autrefois, la règle était de rester allongé au repos total jusqu'à la disparition de la douleur et des symptômes gênants. Aujourd’hui, la tendance veut que l'on reste allongé au repos le moins longtemps possible et que l'on reprenne progressivement son activité quotidienne dès que la douleur est supportable.

Selon plusieurs études, on guérirait plus vite.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ut facilisis efficitur. Sed libero ut porta.